AFRIQUE

Le Franc CFA ne favorise pas l’intégration économique

« Le franc CFA ne favorise pas l’intégration économique ». C’est du moins ce qu’a déclaré Cherif Salif Sy. Il est économiste.

En conférence de presse, les économistes se sont penchés sur le franc CFA. Ils parlent de la création d’une monnaie unique dans l’espace CEDEAO.

Selon eux, le franc CFA repousse des capitaux dans la zone CFA. Chérif Salif Sy souligne que les chefs d’Etat africains ont été les premiers à porter cette revendication.

Aujourd’hui, de nombreuses voix s’élèvent de plus en plus, dans les milieux intellectuels et au sein de la société civile, pour critiquer un système qualifié de « servitude monétaire ». CFA1

De l’avis de l’économiste, « il ne ferait que du bien à l’économie africaine que les chefs d’Etat décident de rompre avec le Franc CFA pour créer leur propre monnaie ».

Il ajoute dans ses propos que « les deux leviers les plus nocifs pour tuer le développement d’une économie sont l’autofinancement et la variation de la créance ».

« Si tout se passe bien en 2020, toutes les monnaies nationales vont devoir disparaître, même si des difficultés structurelles et conjoncturelles existent », poursuit-il.

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “Le Franc CFA ne favorise pas l’intégration économique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :