AFRIQUE

Législatives : Valls en difficulté dans son fief à Evry

Pour Baroin, Les Républicains n’entendent pas incarner une « droite scrogneugneu »

François Baroin, chef de file de la campagne LR pour les législatives, affirme que Les Républicains n’entendent pas incarner une « droite scrogneugneu » face à Emmanuel Macron, n’excluant pas « un partage des responsabilités » en cas de victoire aux législatives, dimanche dans Le Parisien.

« Personne ne veut bloquer le pays. Nous ne sommes pas une droite scrogneugneu. Mais une coalition ce n’est pas une addition d’individualités dans un gouvernement provisoire qui n’a d’autre objectif que d’obtenir une majorité absolue pour en Marche », déclare-t-il dans une interview au quotidien.

Quid d’un éventuel travail avec le président de la République dans l’hypothèse d’une victoire de la droite aux élections législatives? « Si nous avons la majorité, c’est notre projet qui sera mis en oeuvre. Si ce n’est pas le cas, le jeu est totalement nouveau. Mais c’est peut-être ce que veulent les Français. On a connu des temps de cohabitation, mais là ce serait différent. Cela n’aura rien de conflictuel », a fait valoir ce responsable LR.

« Certains parlent de covoiturage, mais c’est un terme impropre aux institutions. Il s’agit en tout cas d’un partage de responsabilités », a poursuivi le sénateur-maire de Troyes.
Pour les législatives, selon le sénateur-maire de Troyes (Aube), « la difficulté » concerne les Républicains « qui ont fait le choix à la fois de rallier En Marche! et de faire campagne pour un projet qu’ils ont combattu hier et contre leurs amis », comme le Premier ministre Edouard Philippe et les ministres Bruno Le Maire et Gérald Darmanin.
« A titre personnel », M. Baroin a affirmé ne pas pouvoir « faire campagne pour un projet qu'(il) combattait il y a quinze jours encore », ajoutant qu’il serait « incapable de faire campagne contre Edouard Philippe au Havre si d’aventure j’avais fait un choix comme le sien ». « Les candidats qui sont sur le terrain ne le vivent pas bien, et c’est normal », selon lui.

A la question de savoir s’il craignait le FN aux législatives, M. Baroin a jugé que « la mobilisation sera certainement plus faible » en leur faveur. « Marine Le Pen s’est noyée dans le débat, la décision de sa nièce de prendre du champ est probablement une décision politique à retardement. Et je pense que Philippot aura droit à un procès de Moscou au lendemain des législatives, comme auteur de la débâcle du FN », a-t-il avancé.

JE M'INFORME TV LOGO

0 comments on “Législatives : Valls en difficulté dans son fief à Evry

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :