BRICE LACCRUCHE ALIHANGA, LA CHUTE DE L’EMPEREUR BLANC DU GABON

La guerre déclarée contre la corruption par le Dictateur Ali Bongo fait des vagues. L’ancien chef de cabinet d’Ali Bongo a été conduit nuitamment devant un juge puis à la prison centrale de Libreville.

Brice Laccruche Alihanga est accusé d’avoir détourné près de 180 millions d’euros au trésor public du Gabon. Les faits se sont produits pendant la période de trouble que le pays traversa.

Au Gabon, la corruption n’est pas étrangère à la vie politique de ce riche petit pays d’Afrique Centrale. Ce français devenu gabonais par la suite en fait les frais, le régime d’Ali Bongo ne fait aucune concession avec les voix dissidentes.

« Brice Laccruche découvre la brutalité d’un régime familial qui assassine son propre peuple ».

Source: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s