DOSSIERS

STÉRILISATION DES FEMMES « DU KENYA EN INDE, BILL GATES COUPABLE DE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ »

Nous savons depuis des décennies que l’eau potable et les installations sanitaires sont le moyen le plus efficace pour prévenir les épidémies. Pour des raisons étranges et non connues, le milliardaire tordu converti à la religion vaccinale, Bill Gates, a un autre plan pour toute l’humanité. Il veut planter une aiguille dans le bras de chaque être humain, que celui-ci soit d’accord ou non.

Plongeons en apnée dans le pogrom vaccinatoire mégalomane que Bill Gates a prévu pour tous, maintenant que ceux qui attendent de s’enrichir grâce à un vaccin contre le COVID-19 déclarent vouloir obliger tout le monde à se faire vacciner.

L’Inde, qui est en proie à des problèmes d’assainissement et d’épidémies, a mis Bill Gates à la porte en 2017. Que s’est-il passé ?

En 2000, la Fondation Bill & Melinda Gates a offert une énorme somme d’argent à l’Inde, en échange de quoi ses propres « experts » triés sur le volet seraient placés à la tête du National Technical Advisory Group on Immunization (NTAGI) (comité consultatif technique national sur la vaccination – NdT) en Inde.

Les experts de M. Gates ont recommandé que les enfants indiens reçoivent CINQUANTE doses de vaccin contre la polio avant l’âge de 5 ans. Le résultat, c’est qu’entre 2000 et 2017, 490 000 enfants indiens ont été atteints de paralysie flasque aiguë non polio. Le terme évoque l’ambiance d’une soirée organisée par des membres du club anti-Trump, mais la paralysie flasque aiguë non polio est en fait une maladie terrible qui laisse les enfants paralysés.

Quoi qu’il en soit, ce chiffre était hallucinant. Il est bien supérieur au nombre d’enfants qui auraient contracté la polio si ces vaccinations n’avaient jamais été imposées. Et ce n’est qu’une des dernières mésaventures vaccinatrices de Bill Gates dans les pays pauvres.

Autre exemple, toujours en Inde : Gates a financé un vaccin contre le papillomavirus qui a été adminisitré à 20 000 jeunes filles dans des zones rurales du pays (loin des regards inquisiteurs des journalistes et des éthiciens). D’après un cas qui est aujourd’hui examiné par la Cour suprême, les « médecins » de Gates ont intimidé des jeunes filles et leurs familles pour qu’elles se fassent vacciner, ont contrefait des formulaires de consentement et, par la suite, ont refusé des soins médicaux aux jeunes filles qui souffraient d’effets indésirables dus au vaccin. 5% d’entre elles ont immédiatement développé des problèmes autoimmuns et/ou de fertilité, et sept d’entre elles sont mortes après avoir reçu le vaccin.

Vous avez probablement entendu parler de la conférence Ted Talk que Bill Gates a donnée en 2010, au cours de laquelle il a déclaré que les vaccins « pourraient réduire la population ». Il a versé 10 milliards de dollars à l’OMS à l’époque de cette déclaration. Quatre années plus tard, le Kenya a découvert ce que ces paroles glaçantes impliquaient.

L’OMS a débarqué au Kenya en 2014 et a déclaré que toute les femmes devaient se faire vacciner contre le tétanos en raison d’une urgence sanitaire. Pas les hommes. Voyez-vous, seules les femmes risquaient de marcher sur un clou rouillé et de contracter le tétanos. L’objectif était d’injecter au plus grand nombre de femmes possibles le nouveau vaccin antiténatique de Bill Gates. Lorsque les gens se sont montrés sceptiques, le gouvernement est intervenu, aidant l’OMS à administrer ces vaccins obligatoires.

Lorsque des millions de femmes qu’on avait obligées à se faire vacciner se sont rendu compte qu’elles n’arrivaient plus à tomber enceintes, le « Catholic Doctors » Association a envoyé le vaccin antitétanique de Bill Gates à des laboratoires indépendants pour qu’ils l’analysent. Chaque échantillon vaccinal sans exception examiné par plusieurs laboratoires distincts contenait une formule de stérilité. L’OMS a tout nié au départ, mais a fini par admettre qu’elle travaillait sur un vaccin stérilisant depuis 2004. Ce n’est pas un délire complotisme à la Alex Jones. Ce sont des faits que vous pouvez vérifier par vous-même, et dont les médias américains évitent commodément de parler.

En 2002, la Fondation Gates a financé un vaccin expérimental contre la méningite en Afrique, administré à 500 enfants. 10% d’entre eux ont été paralysés à la suite de cette vaccination.

Gates a également financé un essai clinique portant sur un vaccin expérimental antipaludique en Afrique en 2010, administré à environ 6000 nourrissons. Le résultat : 151 sont morts à cause du vaccin, et 20% ont souffert de paralysies, de crises d’épilepsie ou de convulsions fébriles.

Sacré palmarès, pour un type qui veut précipiter la commercialisation d’un vaccin non testé contre le coronavirus, et obliger tout le monde à se le faire injecter.

Bill Gates pourrait financer des projets d’assainissement de l’eau et d’installations sanitaires dans les nations pauvres, s’il le voulait. Cela contribuerait grandement à l’éradication de la plupart des maladies infectieuses courantes et de nombre d’autres pandémies dangereuses. Mais il ne le fait pas. Il veut planter une aiguille dans le bras de chaque être humain.

Tout ça n’est pas très humaniste. C’est carrément hitlérien. Ça a tout d’une expérimentation humaine dans les pays pauvres, où il est beaucoup plus facile d’acheter les familles qui ont un subi un préjudice vaccinal en leur versant des clopinettes, sans craindre d’encourir un procès. Maintenant, faites la queue comme un bon petit mouton pour recevoir votre vaccin COVID-19 !

Source: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “STÉRILISATION DES FEMMES « DU KENYA EN INDE, BILL GATES COUPABLE DE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :