CULTURE

DÉCOUVERTE DE L’AMÉRIQUE: LES EXPLORATEURS AFRICAINS BIEN AVANT LES EUROPÉENS

SOUTENEZ-NOUS!

FAIRE UN DON

€1,00

Décidément, l’histoire n’est pas une science, sinon celle du Mensonge et en recoupant plusieurs sciences modernes, un universitaire Africain démontre que l’Amérique précolombienne était en grande partie un continent Africain et montre comment l’occident Blanc racialiste a maquillé cette époustouflante Vérité…

Pathé Diagne est professeur d’université aux Etats Unis et en Afrique de l’ouest, Spécialiste des Langues et Cultures Africaines qui étudie depuis longtemps les Amériques Précolombiennes, où dans un ouvrage énorme et touffu, il accumule des similitudes entre noms de Lieux, de Villes, de Rituels, de Vocabulaire, de Croyances, dont le Lecteur vaincu se rend vite à l’Évidence …

Il a découvert l’évidence que depuis des millénaires, les populations Africaines avaient deja colonisé l’Amérique, qu’ils appelaient alors Tarana, qu’ils utilisaient déjà le couloir des alizés d’Afrique de l’Ouest et que le pays des Yoroubas avait hardiment traversé l’Océan pour peupler Tarana, où ils ont développé outre-atlantique des civilisations Urbaines, Agraires, Spirituelles et Artistiques et que cette colonisation pacifique du continent Américain par les Africains s’était poursuivie suffisamment longtemps pour laisser des vestiges Architecturaux, Culturels, Linguistiques, Toponymiques et Génétiques Indiscutables.

On nous a longtemps fait croire que les Africains n’étaient pas des navigateurs de haute mer par Racisme donc incapables de traverser l’océan Atlantique, tout simplement parce que dans leur antiquité, la navigation hauturière était inconnue des marins d’Europe ou de la Méditerranée qui ne pratiquaient que le Cabotage, c’est donc pourquoi leurs Historiens ont rapidement conclu que les Africains ne savaient pas non plus, et qu’ils ne l’avaient jamais su comme le fait toujours ce fâcheux mythe européen du progrès Linéaire, alors que même en pleine préhistoire (avant l’histoire dite écrite), il existait deja de nombreuses traces de traversées Transatlantiques, des Instruments de navigation hauturière, des Cartes Transcontinentales très anciennes, et même des vestiges de navires Africains sur les côtes brésiliennes.

Nos lointains ancêtres ne portaient pas des slips en peau de bison, ils ne vivaient pas dans des grottes en poussant des grognements gutturaux comme on nous l’a fourré dans la tête, au contraire, ils étaient beaucoup plus civilisés que les Romains ou les Grecs antiques ne l’ont jamais été et avaient déjà construit les célèbres Pyramides qui en réalité ont plus de 20 000 ans, voila pourquoi on découvre facilement aujourd’hui que la préhistoire, telle qu’on nous l’avait dépeinte, doit être reculée dans un passé encore bien plus Lointain.

Selon Pathé Diagne: «Tout le lexique Spirituel, Géopolitique, Culturel et Artistique du continent américain renvoie aux communautés Yoruba, Fon, Mina, Lebu-Wolof, Bantu, Maratana, Mandeng-Soninké ou Akan Baoulé, où,nous retrouvons le vocabulaire Africain de Tarakasum/Alaska, de Taragoni/Patagonie, des Gaytimara du Guatemala, des Andoras du Honduras et des Gayrifunia de Kalafia (Californie), tout comme L’Afrique nourrit encore la toponymie du Toro-Silla (Pérou-Chili), du Baragwa (Paragwaï) et du Burugwa (Urugwaï)

Diagne parle également des monarchies transatlantiques du peuplement Africain établies en Amérique, où on voit émerger une sorte d’Afrique, solidement établie dans ses possessions Américaines dont certaines exerçaient une autorité sur certaines populations indigènes Rouges, avec lesquels les Noirs autochtones beaucoup plus anciens cohabitaient déjà durant des millénaires et ces Africains qui avaient maintes fois traversé l’Atlantique, étaient allés plus loin encore, puisque l’on retrouve la trace de ces Marins jusque sur la côte Pacifique.

Nous savons aujourd’hui que le corridor Nord-Équatorial emprunté par Christophe Colomb était connu depuis toujours, notamment par le roi africain Bakari II qui l’avait utilisé plus d’un siècle avant Colomb et qui était déjà marqué par l’empreinte des mool-mariniers Lebu du Nord ainsi par d’autres Bantu de l’Ouest, où ces « peuples de la mer » (les Geejawaay) avaient construit l’un des plus grands réseaux portuaires qui couvrait les deux côtes de l’Atlantique et tout le Pacifique américain.

Ces réseaux partaient de Mennfari (Memphis), de Salse (Saïs), de Lebuta (), de Tanisis-Tanit (Tunis) de Tingita (Tanger) et nous pouvons aussi associer Taratakas à Carthage et Taratakas à Caracas dont le réseau portuaire était déjà la très antique réalisation de toutes les civilisations Noires Khanit et Khamit (Nubie/Kmt) responsables des Portulans de Piri Reis et de d’autres cartes marines toujours d’origine soi-disante inexpliquées, cependant les populations natives Africaines urbanisées des Amériques se désignaient elles-mêmes comme des Mara, des Maya ou des Maura.

Ces populations Noires qui se nommaient aussi les Marana mais également les Marroun, les Maratana ou Maradona, les Maranayba ou les Maranaïbo et établies depuis des millénaires des deux côtés de l’océan se verront un jour, contester leur place en tant qu’indigènes par les migrations invasives Européennes, puis par l’état Colonial qui les marginalisera avec l’aide de l’Eglise et du Code Noir par le biais de deux Codes discriminatoires qui sont le “Code Noir” et le “Code Métèque” dont l’objectif principal avaient toujours été de maintenir ces populations Natives dans un état de sujétion par rapport à la race Blanche, dominatrice de droit Divin

Source: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “DÉCOUVERTE DE L’AMÉRIQUE: LES EXPLORATEURS AFRICAINS BIEN AVANT LES EUROPÉENS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :