INTERNATIONAL

STOPCOVID EN FRANCE: UNE APPLICATION ÉTOUFFANTE SELON LES UTILISATEURS

SOUTENEZ-NOUS!

FAIRE UN DON

€1,00

La ville de New York, la Norvège et l’Allemagne ont chacune eu du mal à lancer leur programme de traçage des contacts. À New York, une armée de 3 000 personnes s’est battue pour glaner des informations auprès d’une population de patients réticents. En Norvège, les objections émises à l’égard d’un organisme de surveillance de la confidentialité des données, conjuguées à de faibles niveaux d’utilisation, ont conduit à l’abandon du projet.

Aux États-Unis et en Europe, les applications de traçage des contacts étaient controversées, car beaucoup ont prétendu que ces applications de recherche parrainées par le gouvernement portaient atteinte aux droits des personnes en collectant des données de localisation, tout en faisant peu pour découvrir les infections précoces, puisque les infections impliquant des rencontres passagères aléatoires avec des patients asymptomatiques sont relativement rares.

Aujourd’hui, les responsables français de la santé publique se heurtent à un problème similaire, car la nouvelle application téléphonique tant vantée pour le suivi des cas de coronavirus n’a alerté que 14 personnes d’un risque d’infection depuis son lancement il y a trois semaines, selon le ministre français des affaires numériques, alors que près d’un demi-million d’utilisateurs ont choisi de désinstaller l’application.

Voici comment cela fonctionne : L’application StopCovid garde la trace des utilisateurs qui ont été à proximité les uns des autres pendant une période de deux semaines. Si l’un d’entre eux est infecté, il en informe la plateforme, qui alerte les autres.

Les responsables français ont défendu l’application comme un outil essentiel pour ralentir la propagation de COVID-19, bien que les critiques aient exprimé des inquiétudes quant à la confidentialité des données.

Depuis son lancement, 68 personnes ont informé la plateforme qu’elles avaient été infectées et seuls 14 utilisateurs ont été avertis qu’ils étaient désormais en danger.

Pourtant, les ministres du gouvernement ont défendu l’application, affirmant que son manque d’utilité était dû au fait que l’épidémie en France avait pratiquement cessé. Déjà, 460 000 utilisateurs ont désinstallé l’application, ce qui ne laisse que 1,5 million d’utilisateurs sur l’ensemble du pays, qui compte environ 67 millions d’habitants.

Le gouvernement paiera environ 80 000 à 120 000 euros par mois pour les dépenses liées à l’application, comme l’hébergement et le développement, mais ces coûts pourraient augmenter avec une nouvelle flambée.

La Grande-Bretagne a abandonné son propre plan d’application de recherche de contacts il y a quelques mois, lorsque des failles majeures sont apparues dans les tests, provoquant un tollé général.

Source : https://www.aubedigitale.com

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “STOPCOVID EN FRANCE: UNE APPLICATION ÉTOUFFANTE SELON LES UTILISATEURS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :