DOSSIERS

LES VACCINS, LE BUSINESS DE LA MORT

Il est une évidence dont on parle peu. Ce sont ceux qui ne voudront pas du vaccin qui risquent le plus, ceux qui l’accepteront seront logiquement protégés, vous ne pensez pas ? Que l’on offre le choix en toute conscience aux gens de se faire vacciner, ou de refuser. C’est de leur corps qu’il s’agit, personne n’a le droit de se l’approprier. Cette insistance paraît suspecte à énormément de personnes et, les scandales sanitaires passés, en cours, et à venir ne sont pas pour les rassurer. Il s’agit de ce qui est préconisé aux USA, mais sachant que l’épidémie/ »pandémie » est mondiale, que, quand l’Amérique éternue, c’est le monde entier qui s’enrhume, nous sommes tous concernés.

Merci de nous soutenir en faisant un don participatif

Voici la stratégie offerte aux États/provinces/pays pour faire accepter aux populations une politique d’obligation vaccinale

Cette stratégie qui vise à garantir une couverture vaccinale contre le SARS-COV2 chez une large portion de la population a été réfléchie et rédigée par des juristes et experts de santé publique d’universités américaines (Yale, Stanford Law School), publiée en juin dernier dans le New England Journal of Medecine.

Elle prévoit même des affrontements citoyens en lien avec les comportements de résistance à la distanciation sociale et à la vaccination!!!

Voici quelques extraits :

« Une option pour augmenter la couverture vaccinale est de l’exiger. La vaccination obligatoire s’est avérée efficace pour garantir des taux élevés de vaccination infantile dans de nombreux pays à revenu élevé. Cependant, à l’exception de la vaccination antigrippale des agents de santé, les mandats d’obligation vaccinale n’ont pas été largement utilisés pour les adultes. »

« L’élaboration d’une stratégie politique pour garantir son adoption [vaccin] prend du temps. Nous offrons un cadre que les États peuvent appliquer dès maintenant pour aider à garantir la couverture vaccinale lorsque le vaccin sera disponible – y compris l’examen du moment où un mandat pourrait devenir approprié. Notre approche est guidée par les leçons des expériences américaines avec les vaccins contre la « grippe porcine » de 1976, la grippe H1N1, la variole et le virus du papillome humain (VPH). »

« SIX CRITÈRES DE DÉCLENCHEMENT DE MANDATS D’OBLIGATION VACCINALE CONTRE LA COVID-19 DANS LES ÉTATS :

• La Covid-19 n’est pas adéquatement contenue dans l’État.

• Le Comité consultatif sur les pratiques de vaccination a recommandé la vaccination des groupes pour lesquels un mandat est envisagé.

• L’approvisionnement en vaccins est suffisant pour couvrir les groupes de population pour lesquels un mandat est envisagé.

• Les preuves disponibles sur l’innocuité et l’efficacité du vaccin ont été communiquées de manière transparente.

• L’État a créé une infrastructure pour fournir un accès à la vaccination sans barrières financières ou logistiques, une compensation aux travailleurs qui ont des effets indésirables d’un vaccin requis et une surveillance en temps réel des effets secondaires du vaccin.

• Dans une évaluation limitée dans le temps, l’adoption volontaire du vaccin parmi les groupes hautement prioritaires n’a pas atteint le niveau requis pour prévenir la propagation de l’épidémie. »

« En raison de l’infectiosité et de la dangerosité du virus,

– des sanctions relativement importantes pourraient être justifiées, notamment la suspension de l’emploi ou des ordonnances de séjour à domicile pour les personnes appartenant à des groupes hautement prioritaires qui refusent la vaccination. »

– Comme pour les ordonnances de distanciation sociale, nous pouvons nous attendre à ce que l’avènement des vaccins contre le SRAS-CoV-2 déclenche des affrontements intenses entre les gens qui auront des différends concernant la lutte à la « pandémie ». Cependant, contrairement aux phases antérieures de la « pandémie », nous avons actuellement du temps de notre côté.

– Une réflexion approfondie sur la politique de vaccination de l’État peut aider à garantir que nous avons une stratégie lorsque la percée d’un vaccin arrivera. »

————————-

Pour les anglophones : lire la suite de l’article

Il est dit dans l’article original :

Les principes du droit et de l’éthique en matière de santé publique exigent que les interventions qui portent atteinte à l’autonomie soient raisonnables et nécessaires; par conséquent, Covid-19 doit présenter une menace permanente. (**Il doit présenter une menace permanente ou IL EST UNE MENACE PERMANENTE ? **)

Au moment où un vaccin sera disponible, on en saura plus sur l’immunité naturelle de la population, (**Et l’avis des scientifiques qui contestent l’efficacité et la réalité de ce vaccin élaboré en peu de temps, dans l’urgence et sans études approfondies, on en fait quoi ??**) conséquences de l’assouplissement des mesures d’atténuation communautaires et la faisabilité de l’extension des stratégies de test et de traçage. Il devrait y avoir une indication raisonnable de la nécessité de nouvelles mesures…/…

Traduction: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

Source : https://lesmoutonsenrages.fr

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “LES VACCINS, LE BUSINESS DE LA MORT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :