ÉCONOMIE

USA: « LA FED NE VEUT PAS DÉSINTÉGRER L’ÉNORME BULLE DE DETTE PROVOQUÉE PAR LE COVID-19 »

La Réserve fédérale américaine a annoncé que le sacro-saint plafond de 2% d’inflation pourrait dorénavant être dépassé. Une petite révolution qui rompt avec plus de 30 ans de politique monétaire américaine. Pour quelles conséquences? Philippe Béchade, président des Éconoclastes, livre son analyse à Sputnik.

Coronavirus oblige, la réunion de Jackson Hole édition 2020 s’est tenue en format virtuel. Cela n’a pas empêché les banquiers centraux américains de prendre le 27 août une décision historique. Jerome Powell, le puissant patron de la Réserve fédérale américaine (FED), a annoncé un changement majeur dans la politique monétaire. Alors que depuis plus de 30 ans, la FED agissait en modulant les taux d’intérêt afin d’éviter une hausse de l’inflation, elle a décidé de modifier la nature de son pilotage.

«La Réserve fédérale vient tout simplement de se procurer une nouvelle excuse pour ne pas durcir sa politique monétaire. La FED ne veut pas désintégrer l’énorme bulle de dette provoquée par le Covid-19. Elle peut laisser l’inflation dériver au-dessus des 2%, sachant que les États-Unis n’ont pas dépassé 1,6% d’inflation depuis des années», analyse au micro de Sputnik Philippe Béchade, président des Éconoclastes.

Concrètement, si l’objectif d’inflation reste à 2% sur le long terme, la FED va s’autoriser à dépasser ce chiffre «pendant un certain temps» et sans augmentation des taux d’intérêt, a expliqué Jerome Powell. Comme le relève l’éditorialiste Jean-Marc Vittori dans Les Échos«pour la première fois depuis des décennies, une grande Banque centrale pourra ouvertement viser une inflation de plus de 2%, fût-ce pour une durée limitée».

Inflation: la réalité loin de la théorie

Le but affiché? Prioriser l’emploi. D’après le constat de l’institution financière«il est possible de stimuler l’économie avec des taux d’intérêt bas sans que l’inflation ne reparte forcément à la hausse», expliquent Les Échos. Et de fait, la décision de la FED acte que les taux bas auront encore cours pour longtemps. Après une période qui les aura vu remonter successivement pendant plusieurs mois en 2018, le choc économique causé par le Covid-19 a poussé les responsables de la FED à les baisser à nouveau. Actuellement, les taux directeurs oscillent dans une fourchette allant de 0% à 0,25%.

L’article complet en cliquant le lien source.

Source:  Fabien Buzzanca

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “USA: « LA FED NE VEUT PAS DÉSINTÉGRER L’ÉNORME BULLE DE DETTE PROVOQUÉE PAR LE COVID-19 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :