DOSSIERS

LA SOUMISSION AUX VACCINS

La soumission peut se décliner sur plusieurs niveaux : on se soumet sans chercher à savoir et on croit ce que les autorités parentales, scolaires, sociales, scientifiques ou politiques affirment. A un autre degré, on ressent quelque chose qui bouillonne en soi et qui manifeste un désaccord mais on se soumet tout de même parce que ça nous arrange quelque part et ça nous permet de profiter de certains avantages pratiques.

La révolte peut gronder davantage et on va manifester haut et fort dans la rue ou en commentant dans les blogs tout en restant dépourvus, blessés. Une minorité parvient au niveau de l’adulte créatif et trouve son chemin dans une dynamique constructive en chemin vers l’équanimité.

D’abord, de quel produit s’agit-il? En fait, en parlant vaccin, beaucoup se satisfont de comprendre l’intention du produit. Mais connaissons-nous vraiment de quoi le contenu de la seringue est fait, de ce que vit notre corps quand il le reçoit dans un premier temps puis de l’impact des  différents composés à long terme? Deux  slogans cherchent à séduire et à formater la population : « le vaccin sauve des vies » (sans tenir compte des suites néfastes) ou encore « éradique une maladie » (sans tenir compte des mutations consécutives, dont certaines ont même donné un nouvel envol à la maladie visée ou alors sous d’autres formes pathologiques). Ainsi, on est prêt à se faire injecter des produits, sans prendre en compte qu’on force la barrière naturelle de l’épiderme et sans être réceptif à leurs circulations dans l’organisme.

Certaines personnes sont toutefois interpellées par le fait qu’un produit nouveau soit introduit : du tissu foetal de bébés avortés est utilisé et ce fait très percutent a suscité de nouveaux anti-vaccins!

Pour connaître plus précisément le cocktail mijoté par la recherche en voici une vidéo explicite.

Toutefois,  il n’y a pas que la population qui montre sa soumission aux vaccins mais avant elle tous ceux qui dépendent des enjeux . Cet état de fait éclate au grand jour et plus que jamais autour du virus couronné et montre à quel point ceux qui, pour l’instant, nous imposent leurs volontés, se trouvent pris dans un engrenage dont ils sont impuissants à se défaire : Les médecins alliés aux industries pharmaceutiques, les financiers mondiaux et les marchés boursiers, les gouvernements, et tout ceux que je ne connais pas encore!

Chacune de ces entités cherche sa place avec des succès apparents par moment mais pas durables dans un terme difficile à définir, ou alors se débattent avec plus ou moins de conscience dans le bourbier où elles s’enfoncent. Certaines se trouvent sur une corde raide comme décrit un médecin qui a une vue assez panoramique du sujet.

C’est alors qu’en se débattant, il en résulte des déviations et certain-e-s se posent la question : « Fraude ou médecine ? Ces concoctions bizarres et profondément dangereuses que l’on appelle encore « vaccins » ». L’article est très développé et montre bien tous les dédales où chacun essaie de trouver une place et d’autres y perdent leur santé.

Les responsabilités se noient les unes dans les autres ou alors créent des liens où les institutions se soutiennent. Ainsi, voyons-nous dans cette « COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL EUROPÉEN, AU CONSEIL ET À LA BANQUE EUROPÉENNE D’INVESTISSEMENT Stratégie de l’Union Européenne concernant les vaccins contre la COVID-19″ à quel point la politique, la banque et la science communiquent entre elles. Mais on n’y voit aucune trace des très nombreux êtres humains réduits à être les objets de cette stratégie.

Les capitalistes mondiaux ne se préoccupent pas des périples des chercheurs de laboratoires et encore moins des humains au bout du « voyage » du vaccin. mais des individus dans l’ici et maintenant chez qui le système médiatique a développé une « coronapsychose« . L’oligarchie financière peut ainsi développer son hégémonie dans des populations très fragilisées par la peur et l’ambivalence dans laquelle elles sont plongées, donc beaucoup plus disposées à se faire vacciner le jour venu.

Les calculs mentaux remplacent ainsi les raisonnements connectés aux être vivants et on ne débat plus de l’efficacité, de la sécurité et de la nécessité des différents vaccins. Des médecins donnent pourtant leurs avis dans différents lieux.

Une autre forme de soumission a été mise en place avec les tests. Quand les médias nous en présentent les résultats, toutes les nuances nécessaires à la compréhension de la réalité ne sont pas mentionnées, donc on en déduit des conclusions pas rigoureuses et on met dans le même panier des cas positifs avec des malades.  A quoi s’ajoutent les tests franchement défectueux. En plus de vouloir brandir des chiffres imposants au fur et à mesure qu’on teste davantage, ce résultat sera utilisé pour justifier ensuite les vaccins, comme nous l’explique ce médecin italien (sous-titres en français!)

Alors qu’on évoque constamment la responsabilité des habitants, « la Commission européenne confirme qu’en compensation pour les risques élevés pris pour la fabrication de vaccins, « les accords d’achat anticipé conclus avec certains laboratoires prévoient que les États membres indemnisent le fabricant pour certaines responsabilités encourues ».

Dans le même ordre d’idée, alors que de simples citoyens sont susceptibles de se faire tabasser pour un port du masque défaillant, des risques bien plus énormes seraient autorisés pour rendre des vaccins accessibles avant la fin des essais cliniques censés confirmer sûreté et efficacité.A quelle instance supérieure les gouvernements sont-ils soumis pour s’imposer de museler leurs populations? Pour tricher avec les droits de l’homme? Pour empêcher les individus de respirer de l’air libre pendant toute une journée? D’utiliser les policiers pour assumer leurs décisions? Quelle justice a remplacé celle du siècle passé?« D’aucuns diront que le gouvernement s’accoutume bien à cet état d’urgence sanitaire » Le gouvernement serait-il devenu addict à l’état d’urgence sanitaire, comme dépendant d’une drogue dure?Ce totalitarisme rampant des dirigeants concocte maintenant l’obligation vaccinale. Est-ce à des entités politiques d’imposer de modifier pareillement la biologie des corps humains, lesquels gèrent leurs vies individuellement  et doivent créer leurs santés selon les multiples lois de la vie et non autour d’un organisme microscopique à qui le système médiatique accorde toutes les responsabilités des mesures « sécuritaires » (mais contraignantes et étouffantes) prises par des gouvernements?

L’être humain est une créature semblable à un micro-univers. Ce totalitarisme le réduit tant au niveau psychique que physique. Heureusement qu’au fond de nous il y a un feu qui ne peut que nous inspirer à expandre nos forces de vie!

Marie-France de Meuron

Source: https://mfmeuron.blog.tdg.ch/archive/2020/08/31/la-soumission-aux-vaccins-308659.html#more

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “LA SOUMISSION AUX VACCINS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :