CULTURE

LE SCANDALE DES ABUS HOMOSEXUELS ET LA DISSIMULATION PENDANT LE PONTIFICAT DE BENOIT XVI SECOUENT LE VATICAN

En 2002, l’Église catholique a été secouée par la révélation publique généralisée des abus sexuels perpétrés par le clergé catholique. Si les abus sexuels dans toutes les professions n’ont rien de nouveau, ils suscitent chez le clergé une répugnance particulière. Mais plus que cela, les nouvelles révélations ont mis en évidence le rôle des évêques eux-mêmes dans la crise, car il a précisé qu’ils avaient permis à des prêtres connus pour abus sexuels de se passer de sanctions et d’être transférés dans d’autres paroisses ou diocèses où ils abuseraient parfois même à nouveau. .

Sixième mois après la première apparition des révélations dans le Boston Globe, les évêques américains ont publié leur «Charte de Dallas». Tout en stipulant une politique de tolérance zéro pour les prêtres sexuellement abusifs, il a été critiqué pour ne pas avoir abordé le rôle des évêques dans le scandale. La charte, qui excluait les responsabilités des évêques, était dirigée par le cardinal de l’époque Theodore McCarrick et l’archevêque Wilton Gregory, alors président de l’USCCB.

Le pape Jean-Paul II a rencontré les cardinaux américains pour aborder la question à la suite du scandale qui a éclaté en 2002, puis en 2004 avec les évêques américains. Le pape Benoît XVI a également eu de nombreuses réunions pour traiter du scandale des abus.

Néanmoins, le Vatican lui-même a fait l’objet d’un examen minutieux pour sa gestion des abus dès le début. La réputation du pontificat du pape Saint-Jean-Paul II a été entachée de manière significative par les révélations d’abus sexuels par le fondateur de la Légion du Christ, le P. Marcial Maciel est apparu. Une source proche du pape Jean-Paul II a déclaré à LifeSite que Jean-Paul II ne pouvait pas se résoudre à croire les accusations puisque Maciel se faisait passer pour un conservateur, et dans la Pologne natale de Jean-Paul, les communistes accusaient souvent des prêtres fidèles d’abus sexuels afin de nuire à leur réputation. .

Un groupe de huit anciens séminaristes légionnaires s’est d’abord rendu au Vatican pour déposer des plaintes pour abus en 1998, mais il a fallu attendre 2006 pour que Maciel soit démis de tout ministère public, et seulement après l’élection du pape Benoît XVI.

Juste avant cela, à la fin de 2005, Benoît a pris des mesures décisives pour réaffirmer l’interdiction des hommes homosexuels du séminaire en réponse à la conclusion que la grande majorité des abus perpétrés par les prêtres étaient de nature homosexuelle.

Les tribunaux pénaux allemands sont actuellement saisis d’une affaire dans laquelle deux prêtres allèguent des abus sexuels horribles aux mains d’un haut fonctionnaire de la Secrétairerie d’État du Vatican, Monseigneur Christoph Kühn.

Kolfhaus a déposé une première plainte contre Kühn au Vatican en 2006. Il témoigne que ses abus ont eu lieu à l’intérieur des bureaux de la Secrétairerie d’État, ainsi qu’à l’intérieur de la Casa Santa Marta, une résidence pour prélats du Vatican.

Mais il semble qu’aucune enquête formelle n’ait été ouverte avant 2019, malgré le fait que le Rapport de Mgr Carlo Maria Viganò, Délégué aux Représentations Pontificales, ait été présenté aux Supérieurs de la Secrétairerie d’État le 3 juillet 2006.

L’autre prêtre est depuis devenu laïcisé et est maintenant un activiste homosexuel et LGBT pratiquant. Il a donné son témoignage pour la plainte Kolfhaus actuellement en cours en Allemagne. Dans les dossiers du tribunal se trouve également un message WhatsApp (vu par LifeSite) de Kühn à lui (à partir d’avril 2017), dans lequel le Monseigneur offre un soutien financier futur si le prêtre laïc l’aidait à effacer son nom en ce qui concerne le allégations contre lui.

Le lundi 7 septembre, Kolfhaus tiendra sa première audition au diocèse d’Eichstatt, le diocèse d’origine de Kühn.

Kühn était le chef de la section allemande de la secrétairerie d’État au Vatican de 2001 à 2008. Ce poste lui a confié la responsabilité de contrôler les prêtres et les évêques d’Allemagne pour les élévations, et en tant que tel, il était au courant de tous les dossiers personnels de ces derniers. prélats. Étant dans une position si élevée et impliqué dans l’Église allemande, Kühn était souvent en contact étroit avec le pape Benoît XVI à la fois après son élection en 2005 et avant cela dans son rôle de chef de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

En tant que chef de la section allemande jusqu’en 2008, Kühn a organisé les voyages de Benoît XVI en Allemagne, a voyagé avec lui dans l’avion papal, et a souvent été photographié côte à côte avec lui lors de réceptions officielles.

Traduction: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

Source: LIFE SITE

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “LE SCANDALE DES ABUS HOMOSEXUELS ET LA DISSIMULATION PENDANT LE PONTIFICAT DE BENOIT XVI SECOUENT LE VATICAN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :