INTERNATIONAL

DONALD TRUMP « JOE BIDEN SE PRÉCIPITE POUR SE FAIRE PASSER POUR LE VAINQUEUR »

L’ancien vice-président Joe Biden n’a jamais mentionné le litige en cours du processus de dépouillement des voix lors d’un discours considéré comme un discours de «  victoire  » par les médias. Le président Trump a réagi à l’affichage en disant: «Nous savons tous pourquoi Joe Biden se précipite pour se faire passer pour le vainqueur à tort et pourquoi ses alliés des médias essaient si dur de l’aider: ils ne veulent pas que la vérité soit révélée.»

«Le fait est que cette élection est loin d’être terminée», a ajouté le président. «Joe Biden n’a été certifié vainqueur d’aucun État, et encore moins de l’un des États hautement contestés se dirigeant vers des recomptages obligatoires, ou des États où notre campagne a des défis juridiques valables et légitimes qui pourraient déterminer le vainqueur ultime.»

Plus tôt dans la journée, la plupart des médias ont projeté la course à la présidentielle pour le démocrate pro-avortement Joe Biden. Le président dans son message a mentionné la Pennsylvanie, où «nos observateurs juridiques n’ont pas eu un accès significatif pour regarder le processus de comptage. Les votes légaux déterminent qui est président, pas les médias. »

Dans son discours , Biden a tenté de faire appel aux homosexuels et aux personnes qui prétendent appartenir au sexe opposé, se vantant d’avoir mis en place «la coalition la plus large et la plus diversifiée de l’histoire», comprenant «des démocrates, des républicains, des indépendants, des progressistes, des modérés. , conservateurs, jeunes, urbains, suburbains, ruraux, gay, hétérosexuels, transgenres, blancs, latinos, asiatiques, amérindiens. »

Il a également annoncé son intention de se concentrer sur le COVID-19 dans les mois à venir avant l’inauguration présidentielle en janvier. «Lundi, je nommerai un groupe de scientifiques et d’experts de premier plan comme conseillers en transition pour aider à mettre en œuvre le plan COVID de Biden-Harris et à le convertir en un plan d’action qui débutera le 20 janvier 2021.»

Aucun détail n’a encore émergé sur les scientifiques que Biden a l’intention de nommer la semaine prochaine. On s’attend cependant à ce que ses experts mettent l’accent sur les mandats masqués et les verrouillages, compte tenu des critiques de Biden sur les politiques de Trump et du soutien des démocrates aux mesures draconiennes.

«Nous ne pouvons pas réparer l’économie, restaurer la vitalité ou savourer les moments les plus précieux de la vie, en étreignant nos petits-enfants, nos enfants, ou les anniversaires, les mariages, les remises de diplômes, tous les moments qui comptent le plus pour nous, jusqu’à ce que nous maîtrisions [COVID-19] », A déclaré l’ancien vice-président du président Barack Obama, faisant allusion à des restrictions plus sévères que celles déjà mises en œuvre sous Trump.

«Quel est notre mandat?» Il a demandé. « Je crois que c’est ceci: les Américains nous ont appelés à rassembler les forces de la décence, les forces de l’équité, de rassembler les forces de la science et les forces de l’espoir dans les grandes batailles de notre temps. »

Biden a ensuite énuméré plusieurs de ces «batailles», notamment «la bataille pour garantir les soins de santé de votre famille» et «la bataille pour sauver notre planète en maîtrisant le climat».

Il a ensuite mentionné la «décence» une deuxième fois, son soutien pour tuer les bébés à naître dans l’utérus, quel que soit leur âge gestationnel, nonobstant.

Vers la fin de son discours, Biden a mentionné son défunt fils Beau, décédé d’un cancer du cerveau en 2015. Dans ce contexte, il a cité l’hymne d’église peu profond des années 1970 «On Eagle’s Wings».

«Et maintenant, ensemble, sur des ailes d’aigle, nous nous embarquons dans l’œuvre que Dieu et l’histoire nous ont appelés à faire, avec un cœur plein et des mains fermes», a déclaré Biden.

Biden avait précédemment cité la Bible et mentionné la foi à plusieurs reprises.

Les prêtres catholiques pro-vie ont souligné à plusieurs reprises qu’aucun catholique ne peut voter pour Biden.

Le sénateur Kamala Harris (D-CA), candidat à la vice-présidence pro-avortement de Biden, a précédé son discours. Comme Biden, elle n’a jamais mentionné les défis juridiques en cours posés par la campagne Trump contre le processus de dépouillement dans un certain nombre d’États, notamment le Michigan, le Wisconsin, la Pennsylvanie, le Nevada et l’Arizona.

Harris a cependant fait l’éloge du processus électoral en déclarant: «Et lorsque notre démocratie même était sur le bulletin de vote de cette élection, l’âme même de l’Amérique en jeu et le monde qui regarde, vous avez inauguré un nouveau jour pour l’Amérique.»

Traduction: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

Source: LIFE SITE

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “DONALD TRUMP « JOE BIDEN SE PRÉCIPITE POUR SE FAIRE PASSER POUR LE VAINQUEUR »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :