AFRIQUE

SAHARA OCCIDENTAL, LE MAROC « UN ÉTAT VOYOU »

L’escalade au Sahara occidental sera-t-elle éphémère ou marque-t-elle la volonté marocaine de régler une fois pour toute le problème de ce territoire?

Depuis quelques années, le mois de novembre est riche en événements en ce qui concerne le dossier du Sahara occidental. C’est la date anniversaire de la Marche verte, qui marque le début de ce conflit. L’Espagne quitte sa colonie du Sahara, et le roi du Maroc Hassan II organise alors une marche pacifique de 350 000 hommes, brandissant le Coran et le drapeau marocain pour récupérer ce que la monarchie appelle les «provinces du Sud».

C’est aussi en novembre, ou plus exactement le 31 octobre, que le Conseil de sécurité de l’ONU vote le prolongement de la mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), dont l’objectif premier était d’organiser un référendum d’autodétermination permettant aux populations de la région de se prononcer sur la souveraineté de ce territoire que l’ONU, en charge du règlement de ce dossier considère comme un territoire non autonome.

Enfin, le 8 novembre est la date de la commémoration des événements de Gdeim Izik, du nom des affrontements qui ont eu lieu en 2010 dans un campement à une dizaine de kilomètres de Laâyoune entre manifestants sahraouis et forces de l’ordre marocaines, faisant treize morts et plusieurs blessés, et ayant donné lieu à de lourdes condamnations de Sahraouis qui purgent encore leur peine.

Deux conceptions du droit et de l’histoire

Ces dates anniversaires sont l’occasion de sortir ce conflit de son immobilisme. Depuis 45 ans, il oppose en effet deux belligérants pour la récupération du Sahara anciennement espagnol. Deux conceptions du droit et de l’histoire s’affrontent, entre le Maroc qui met en avant ses «droits historiques» pour plaider le maintien de la délimitation des frontières en vigueur avant la décolonisation, et un nationalisme sahraoui porté par le Front Polisario qui fonde sa revendication sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

illustration : Camp de Gdim Izik

Source : Khadija Mohsen-Finan

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “SAHARA OCCIDENTAL, LE MAROC « UN ÉTAT VOYOU »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :