INTERNATIONAL

UNE AVOCATE DE HAUT CALIBRE APPORTE SON SOUTIEN À TRUMP ET PROMET DE PUBLIER LES PREUVES DE LA FRAUDE ÉLECTORALE DE JOE BIDEN

Aujourd’hui, Sidney Powell a promis un flot de preuves au cours des deux prochaines semaines qui noyeront à jamais la crédibilité des médias grand public.

Je crois, en tant que personne qui a été «aux appels», que l’équipe juridique de Trump sera facilement en mesure de prouver au tribunal qu’une fraude électorale massive a eu lieu et que le président a en fait été réélu. Je dis cela avec une confiance à 100%.

Sur cette question, les médias libéraux, qui incluent malheureusement désormais FOX News, se sont fait l’ennemi de la vérité. Leurs malheureux ego parlants continuent d’exiger que le président Trump  produise les preuves  de la fraude électorale en même temps qu’ils ne peuvent pas être dérangés de lire les nombreux affidavits qui ont été soumis aux tribunaux, et encore moins d’en rendre compte au public.

Au cours des deux prochaines semaines, le flot de preuves qui seront rendues publiques noiera à jamais leur crédibilité. 

Commençons par Sidney Powell, un ancien procureur fédéral qui est l’un des avocats du président Trump. Ce matin, Sidney était à  l’émission de radio de Glenn Beck , où elle lui a dit qu’il y avait des poursuites judiciaires dans chacun des États du swing. Les éléments de preuve dans ces poursuites se composeront de témoins oculaires et de victimes de fraude électorale; les données brutes réelles du quartier, qui prennent du temps à obtenir et à analyser; et des affidavits d’experts qui expliqueront que les anomalies qui en résultent dans les données sont statistiquement impossibles.

Prenez le témoignage de Russell Ramsland, qui est un expert en détection de fraude électorale. Ramsland, qui a servi dans l’administration Reagan, a  soumis un affidavit  jurant que «des anomalies importantes et des drapeaux rouges» étaient évidents dans les décomptes du Michigan, sans lesquels Biden n’aurait pas gagné l’État.

De quel genre de drapeaux rouges parle-t-on? Voici un exemple tiré de l’affidavit de Ramsland: «Il y a un impressionnant 3 276 circonscriptions où les votes présidentiels exprimés par rapport aux électeurs estimés … varient de 84% à 350% … [révélant] 431 954 votes en excès.»

Et le «vote en excès» est une manière polie de dire un bulletin de vote frauduleux.

Ensuite, il y a des preuves présentées par Rudy Giuliani lors de la conférence de presse d’hier. Il a d’abord parlé d’un modèle de fraude électorale organisée qui s’étend aux États-Unis:

Alors que nous avons commencé à enquêter, tant nos enquêtes que les citoyens américains très courageux et patriotiques qui se sont manifestés, un nombre extraordinaire de personnes, un nombre extraordinaire de témoins, et ce qui est apparu très rapidement, c’est qu’il ne s’agit pas d’une fraude électorale unique dans un État. Ce modèle se répète dans un certain nombre d’états. Presque exactement le même schéma, que pour tout enquêteur expérimenté, le procureur suggérerait qu’il y avait un plan d’un endroit centralisé pour exécuter ces actes de fraude électorale spécifiquement axés sur les grandes villes et les grandes villes, comme vous pouvez l’imaginer, les grandes villes contrôlées par les démocrates et particulièrement axé sur les grandes villes qui ont une longue histoire de corruption. … Ils étaient bons. Je ne sais pas s’ils étaient si bons parce qu’ils ont commis des erreurs importantes, comme le font tous les escrocs, et nous les avons attrapés.

Dans l’état de swing après l’état de swing, le même schéma se dégage: peu ou pas de surveillance pendant le dépouillement des bulletins de vote par correspondance, les scrutateurs républicains étant tenus à distance ou rejetés entièrement, le dépouillement étant effectué en secret au milieu de la nuit, d’énormes pics de bulletins de vote pour Biden sont soudainement apparus par la suite, et les systèmes de vote du Dominion sont utilisés pour la compilation des bulletins de vote.  

Giuliani a déchiré les médias pour avoir affirmé qu’il n’y avait «aucune preuve» de fraude, en disant: «Savez-vous combien d’affidavits nous avons dans l’affaire du Michigan? Deux cent vingt affidavits. Ce qu’ils jurent, c’est qu’à 4 h 30 du matin, un camion s’est arrêté au centre de Detroit où ils comptaient les bulletins de vote. Les gens pensaient que c’était de la nourriture alors ils ont tous couru vers le camion. Ce n’était pas de la nourriture, c’était des milliers et des milliers de bulletins de vote, et les bulletins de vote étaient dans des poubelles, ils étaient dans des sacs en papier, c’étaient des boîtes en carton et ils étaient emmenés au centre. Ils ont été placés sur plusieurs tables.

«À ce moment-là», a poursuivi Giuliani, «ils pensaient que tous les inspecteurs républicains étaient partis, tous sauf deux. Voici ce à quoi ils jurent ensemble: que chaque bulletin de vote qu’ils pouvaient voir, tout ce qu’ils pouvaient entendre, c’étaient des bulletins de vote pour Biden. Quand ils ont vu un bulletin de vote, il s’agissait de bulletins de vote uniquement pour Biden, rien de bon. Beaucoup d’entre eux ont été comptés trois fois. « 

Bien sûr, les poubelles pleines de faux bulletins de vote sont de la vieille école. La nouvelle école est la fraude électorale électronique.

Cela nous ramène à l’interview de Sidney Powell avec Glenn Beck, qui m’a suggéré que nous pourrions bientôt en apprendre davantage sur la façon dont les systèmes de vote informatisés aux États-Unis et à l’étranger ont été utilisés lors du braquage électoral.

Nous savons que les machines du Dominion Voting Systems utilisées dans des dizaines d’États étaient connectées à Internet, même lorsqu’elles n’auraient pas dû l’être. Il serait surprenant qu’il n’y ait pas de serveur maître ou de serveurs où toutes – et je veux dire toutes – les données de vote sont envoyées et stockées en temps réel.

Et c’est là que l’histoire devient vraiment, vraiment intéressante.

Depuis plusieurs jours, on rapporte que les forces américaines ont effectué un raid sur une installation de Francfort, en Allemagne, dirigée par une société appelée ScytI qui était impliquée dans le stockage, le comptage et peut-être la manipulation des données des électeurs américains, et que ses serveurs informatiques avaient été saisi. (C’est trop compliqué à expliquer ici, mais toutes les entreprises impliquées dans le vote informatisé, avec des noms comme Smartmatic et Dominion, semblent toutes liées d’une manière ou d’une autre et utilisent toutes le même logiciel.)

Il est intéressant de noter que les rapports ont indiqué que la CIA n’avait pas été informée avant le raid.

Lors de la conférence de presse d’hier, Powell a confirmé publiquement que le raid allemand avait bien eu lieu, mais a déclaré qu’elle n’était pas sûre, comme elle l’a dit, si «les bons ou les méchants avaient les serveurs». 

Hier soir, dans l’émission de Lou Dobbs, elle est allée plus loin en disant: «Je sais que [l’installation de Francfort] est l’un des centres serveurs. Il y en a aussi un à Barcelone. C’est donc lié à l’ensemble de l’opération Smartmatic-Dominion. Nous ne savons pas si les bons ont eu les serveurs ou si les méchants les ont. Étant à l’extérieur du gouvernement, nous ne savons tout simplement pas. J’espère que ce sont les gentils, et s’ils ont [les serveurs], alors il devrait y avoir des tas de preuves d’une conspiration criminelle internationale de la pire sorte.

Lorsque Lou Dobbs a demandé si ces serveurs contenaient les enregistrements de tous les votes traités par Dominion ou Smartmatic, Powell a répondu oui. Elle a ajouté: «Les gens peuvent regarder le flux des votes en direct. Par exemple, il y avait un employé du Dominion, en hauteur, au centre de Detroit le soir de l’élection. Il aurait pu regarder les votes arriver en direct et les manipuler dans ce processus. Il aurait pu exécuter un algorithme automatique contre tous les votes, ce qui, selon nous, est ce qui s’est passé à l’origine, puis les machines ont dû s’arrêter et le décompte a dû s’arrêter à plusieurs endroits parce que l’avance du président Trump était si grande à ce moment-là qu’ils ont dû le faire. arrêtez le décompte des voix et entrez et remplissez les votes dont ils avaient besoin pour changer les résultats. »

Aujourd’hui, à Glenn Beck, elle a lancé une autre bombe: «J’entends dire que ce sont  nos forces  qui ont obtenu les serveurs.»

Nos forces . Cela signifie les bons gars.

Maintenant, si ceux-ci s’avèrent être les serveurs maîtres qui ont enregistré toutes les données de vote provenant des milliers de machines à voter du Dominion à travers les États-Unis le soir des élections, alors les choses sont sur le point de devenir très intéressantes.

Il est également intéressant de noter que le bureau principal du Dominion à Toronto a fermé ses portes ainsi que le bureau du Dominion à Denver. Des centaines d’employés de Dominion ont supprimé leurs comptes LinkedIn et d’autres profils de médias sociaux. Et, juste ce matin, les représentants du Dominion ne se sont pas présentés à une audience de surveillance de l’Assemblée de Pennsylvanie à laquelle ils devaient comparaître. Ce ne sont pas les actions d’une entreprise qui n’a rien à cacher.

Powell a déclaré à Beck que la campagne Trump commencerait à publier des documents à des journalistes de confiance et à les mettre en ligne dans les prochains jours.

Vous voulez des preuves de fraude électorale? Je suppose que nous avons tout.

Aidez à mettre fin à la fraude électorale: Project Veritas accepte ici les conseils sur la fraude électorale.

Traduction: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

Source: LIFE SITE

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “UNE AVOCATE DE HAUT CALIBRE APPORTE SON SOUTIEN À TRUMP ET PROMET DE PUBLIER LES PREUVES DE LA FRAUDE ÉLECTORALE DE JOE BIDEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :