DOSSIERS

LA VACCINATION FORCÉE CONTRE LA COVID-19 EST UNE VIOLATION FLAGRANTE DE LA DÉCLARATION DE L’UNESCO SUR LA BIOÉTHIQUE ET LES DROITS DE L’HOMME

Contrairement à la pression actuelle dans les pays du monde entier pour rendre obligatoire un vaccin contre le coronavirus, la Déclaration de l’ UNESCO de 2005 sur la bioéthique et les droits de l’homme déclare que «l’intervention médicale» nécessite le «consentement libre et éclairé du personne concernée. »

La déclaration de l’UNESCO stipule à l’article 6: «Toute intervention médicale préventive, diagnostique et thérapeutique ne doit être effectuée qu’avec le consentement préalable, libre et éclairé de la personne concernée, sur la base d’informations adéquates.»

Bien que le texte lui-même semble avoir une signification évidente, les Nations Unies ont à la fois fourni des interprétations et agi en contradiction avec le sens littéral.

Dans un document  qui développe l’application de la déclaration, l’UNESCO déclare que le consentement au traitement médical, par opposition à la recherche médicale, «est généralement considéré comme moins critique, car le patient a besoin d’aide et n’a souvent pas beaucoup de choix. Bien que le patient doive en principe consentir au traitement et avoir le droit de le refuser, dans la plupart des cas, le consentement implicite peut être suffisant.

On ignore ce que l’on entend par «consentement implicite».

Le document de l’UNESCO sur la déclaration a également souligné qu’il existe des interprétations «communautaires» de l’article 6, selon lesquelles «les droits individuels sont considérés comme secondaires par rapport aux besoins de la communauté ou de l’État, qui a l’obligation de garantir la loi et l’ordre, de stabiliser structures sociales, fixer des objectifs de politique de santé, etc.

L’article 6, qui a récemment été partagé et censuré sur Twitter, semble même avoir été bafoué par le propre Fonds de l’ONU pour la population (FNUAP), qui aurait été complice de la politique chinoise de planification familiale d’avortements forcés et de stérilisations par le biais du don de ressources qui ont été utilisées par la Chine pour appliquer ses «politiques démographiques» coercitives. Un fonctionnaire du FNUAP en Chine aurait également opéré depuis le Bureau de la planification familiale à Sihui.

L’intervention médicale sans consentement n’est pas seulement applaudie dans les pays connus pour leurs violations des droits humains, comme la Chine. Des personnalités influentes dans des pays comme les États-Unis et la Grande-Bretagne proposent une intervention médicale forcée sous la forme de vaccins COVID-19 mandatés par l’État.

La Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health a récemment organisé une discussion au cours de laquelle l’expert juridique et de la santé publique Joanne Rosen a cité l’affaire de la Cour suprême de 1905 Jacobson c. Massachusetts comme précédent pour les vaccins obligatoires. La Cour suprême a déclaré à l’époque: «Il appartient à la police d’un État de promulguer une loi sur la vaccination obligatoire.»

Le célèbre avocat américain et professeur de Harvard Alan Dershowitz a fait valoir plus tôt cette année que nous «n’avons pas le droit de ne pas être vaccinés» et que «si vous refusez de vous faire vacciner, l’État a le pouvoir de vous emmener littéralement dans un cabinet médical et de plonger aiguille dans votre bras.

Traduction: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

Source: LIFE SITE

DERNIERS ARTICLES

LES VACCINS SONT UNE »STRATÉGIE DE SAUVE-QUI-PEUT » SELON UN ÉPIDÉMIOLOGISTE

Dans un entretien à L’Express, l’épidémiologiste Antoine Flahault reproche aux autorités françaises de ne pas avoir d’autres objectifs que la vaccination. Il critique une stratégie à sens unique, qui pourrait s’avérer dangereuse. Par Florent Zephir À l’heure où la France ouvre ces premiers vaccinodromes et où l’UE statue sur des cas de vaccination obligatoire, le vaccin sembleLire la suite

LES MÉDIAS ONT CENSURÉ LES OPTIONS DE TRAITEMENT PRÉCOCE DU COVID-19 QUI AURAIENT PU RÉDUIRE LES DÉCÈS DE 85%

Le Dr Peter McCullough a également expliqué que, étant donné un niveau d’immunité collective de 80%, une large vaccination n’a «aucune justification scientifique, clinique ou de sécurité». Un médecin extrêmement qualifié, qui a été censuré par YouTube l’année dernière, s’est adressé le mois dernier au comité de la santé et des services sociaux du SénatLire la suite

TOUTE VÉRITÉ EST-ELLE BONNE À DIRE ?

Hier, nous avons pris ensemble une bouffée d’air frais avec l’évocation de ces initiatives simples et tellement vraies qu’il me vient l’idée de vous partager quelques réflexions relatives à … la vérité.Plutôt que de commencer à disserter sur les différentes théories de la vérité, je m’en tiendrais à sa définition philosophique, telle que donnée par mon dictionnaire préféré, le centre national deLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “LA VACCINATION FORCÉE CONTRE LA COVID-19 EST UNE VIOLATION FLAGRANTE DE LA DÉCLARATION DE L’UNESCO SUR LA BIOÉTHIQUE ET LES DROITS DE L’HOMME

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :