DOSSIERS

VACCIN COVID-19: PFIZER CHASSÉ DE L’INDE

Pfizer quitte l’Inde après que le pays a exigé des tests de sécurité pour le vaccin COVID

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. JEMINFORMETV.COM est différent de la plupart des médias :

  • Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
  • Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
  • Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Toute la Rédaction JEMINFORMETV.COM vous remercie.

Pfizer, fabricant américain de vaccins COVID-19, a retiré sa demande d’autorisation d’utilisation d’urgence de son produit en Inde après que les autorités sanitaires du pays ont exigé des tests de sécurité locaux.

La semaine dernière, le régulateur indien des médicaments a refusé la demande de Pfizer que son vaccin expérimental à ARNm COVID-19 «BioNTech» (BNT162b) soit approuvé sans essai local de l’innocuité du produit sur la population du pays.

L’Organisation centrale de contrôle des normes pharmaceutiques du pays a formé un comité d’experts qui s’est réuni le 3 février pour discuter de la proposition de Pfizer concernant l’autorisation d’utilisation d’urgence de son vaccin expérimental COVID-19.

« Le comité a noté que des incidents de paralysie, d’anaphylaxie et d’autres EIG ont été signalés après la commercialisation et la causalité des événements avec le vaccin est en cours d’enquête », a rapporté le comité.

«De plus, la firme [Pfizer] n’a proposé aucun plan pour générer des données de sécurité et d’immunogénicité dans la population indienne. Après une délibération approfondie, le comité n’a pas recommandé à ce stade l’octroi d’une autorisation pour une utilisation d’urgence dans le pays », a ajouté le comité.

Pfizer a à son tour retiré sa demande.

« Sur la base des délibérations de la réunion et de notre compréhension des informations supplémentaires dont le régulateur pourrait avoir besoin, la société a décidé de retirer sa demande pour le moment », a déclaré la société, comme rapporté par Reuters.

« Pfizer continuera à collaborer avec l’autorité et à soumettre à nouveau sa demande d’approbation avec des informations supplémentaires dès qu’elles seront disponibles dans un proche avenir. »

Les préoccupations de l’Inde concernant la sécurité de la technologie d’altération des gènes d’ARNm de Pfizer ne sont pas sans fondement.

Les données du National Vaccine Information Center basé aux États-Unis montrent qu’au 29 janvier , il y avait eu 501 décès – un sous-ensemble de 11 249 événements indésirables au total – à la suite des vaccinations contre le COVID-19. Le vaccin de Pfizer a été pris par 59% de ceux qui sont décédés tandis que le vaccin de Moderna a été pris par 41%.

L’Agence norvégienne des médicaments a rapporté le 14 janvier que vingt-trois personnes sont décédées quelques jours après avoir reçu la première dose du produit de Pfizer.

Les autorités californiennes enquêtent sur le décès, le 7 janvier, d’un travailleur de la santé de 60 ans décédé quatre jours après avoir reçu sa deuxième injection de produit Pfizer. Un obstétricien de Miami de 56 ans, «en parfaite santé», est décédé 16 jours après avoir reçu le vaccin Pfizer. L’État et des responsables fédéraux enquêtent sur le décès, le 30 janvier, d’une femme de Virginie de 58 ans décédée quelques heures après avoir reçu la première dose du vaccin de Pfizer.

Les médecins de première ligne américains exhortent l’administration Biden à prendre note de la décision de l’Inde de refuser la candidature de Pfizer en raison d’un manque de sécurité.

«Le président Biden et son groupe de travail COVID-19 doivent immédiatement et clairement expliquer au peuple américain pourquoi le vaccin expérimental Pfizer-BioNTech est sans danger pour les Américains malgré le refus des régulateurs indiens de son utilisation d’urgence en raison de préoccupations concernant les effets secondaires potentiels, l’immunogénicité et d’autres données », a déclaré le groupe de médecins.

«Le fardeau de la preuve devrait incomber à la Maison-Blanche Biden pour fournir aux Américains une plus grande transparence et des informations afin qu’ils puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs propres soins de santé. La science devrait guider le plan de réponse COVID de cette administration et non les relations publiques, les sondages et la politique. »

Bien que l’Inde ait rejeté le vaccin de Pfizer, elle a approuvé l’utilisation du vaccin AstraZeneca de l’Université d’Oxford et d’un autre développé à domicile par Bharat Biotech avec le Conseil indien de la recherche médicale, rapporte Reuters.

Traduction: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

DERNIERS ARTICLES

VÉRITÉ… JE CRIE TON NOM

Introduction Si nous sommes pris par les « élites » pour les « idiots » que nous sommes devenus, c’est à nous seuls qu’il appartient de ne pas le rester. Chers nouveaux lecteurs, permettez-moi, en quelques lignes, de « planter le décor ». Pour les plus anciens, vous pouvez passer directement au sujet du jour. Les évènements que nous subissons etLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “VACCIN COVID-19: PFIZER CHASSÉ DE L’INDE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :