DOSSIERS

LE TABLEAU SOMBRE DU VACCIN CONTRE LE CORONAVIRUS

Le tableau de bord de CoVaxx-19 : Saignements, caillots sanguins et tout le reste.

par Mike Whitney.

« Nous avons maintenant suffisamment de preuves pour établir une corrélation claire entre l’augmentation des décès dus au Covid et les campagnes de vaccination. Il ne s’agit pas d’une coïncidence. C’est un effet malheureux et involontaire des vaccins. Nous ne devons pas fermer les yeux et prétendre que cela ne se produit pas. Nous devons cesser immédiatement toute administration de vaccins Covid, avant de créer une véritable pandémie que nous ne pourrons pas maîtriser… »

Dr. Janci Lindsay, Ph.D.

Pourquoi quelqu’un se laisserait-il injecter une substance dont les effets indésirables à long terme sont totalement inconnus ?

C’est extrêmement dangereux. Et pourtant, des millions de personnes dans le monde ont déjà été inoculées avec une concoction hybride qui n’a pas été approuvée par la FDA, qui n’a pas respecté les mêmes normes rigoureuses de sécurité que les vaccins précédents, et qui est largement plus mortelle que n’importe quel vaccin des temps modernes.

Pourquoi ? Pourquoi tant de personnes se soumettent-elles à cette expérience ?

C’est un mystère, n’est-ce pas ?

La génération actuelle de vaccins Covid-19 n’a pas été testée de manière adéquate, n’a pas terminé les essais de phase 3 et n’est pas sûre. Et nous ne parlons pas ici des effets à « court terme » non plus. Aussi tragiques que soient les récents décès et blessures, ils ne sont rien en comparaison de la montagne de carnage à laquelle nous pourrions assister dans un avenir proche, lorsque les victimes du vaccin découvriront que leur système immunitaire compromis n’est plus capable de combattre de nouvelles infections ou des souches sauvages du virus. Ce même phénomène est apparu il y a des années lors d’essais sur des animaux où l’on a injecté à des furets un sérum expérimental qui les aidait à développer une « réponse anticorps durable » à l’infection. Malheureusement, lorsque les furets ont été exposés au virus sauvage un peu plus tard, ils sont tous morts. Chacun d’entre eux est mort.

Est-ce là notre avenir ? Est-ce à cela que nous devons nous attendre dans quelques années, lorsque les infections respiratoires de routine et la grippe saisonnière balayeront le pays, laissant des millions de personnes gravement malades ou mortes ?

Certes, les vaccins semblent procurer une certaine immunité temporaire, mais à quel prix ? Avez-vous parcouru les rapports sur les effets indésirables ou réfléchi à la possibilité que ces injections puissent causer des ravages à long terme sur votre système vasculaire, votre cœur ou vos capacités cognitives ? Les détracteurs des vaccins mettent généralement l’accent sur la longue liste des blessures et des décès liés aux vaccins, mais c’est une erreur. Ce ne sont pas les décès et les blessures qui ont déjà eu lieu, mais l’océan de morbidité auquel nous pourrions être confrontés à l’avenir, lorsque les maladies à incubation plus longue commenceront à émerger, submergeant le système de santé publique à bout de souffle et laissant de nombreuses personnes se débrouiller seules.

Un tel scénario est-il seulement possible ?

Oui, c’est possible, peut-être même probable.

Avez-vous la moindre idée de ce que font ces vaccins une fois qu’ils sont dans votre corps ? Réalisez-vous que la substance entre dans votre circulation sanguine et se propage partout, y compris dans votre cerveau ? Réalisez-vous les dangers que cela représente pour votre santé globale et votre survie ? Le professeur Sucharit Bhakdi, M.D., a produit un certain nombre de vidéos qui expliquent la biologie de base de l’inoculation en relation avec ces nouvelles injections à base de gènes. Toute personne qui envisage de se faire vacciner devrait tenir compte de ce qu’il a à dire :

« Le vaccin entre dans votre système sanguin… Vous mettez un gène viral dans votre système sanguin et il va circuler… Or, votre système sanguin est un système fermé de tuyaux. Une fois que ces paquets sont dans la circulation sanguine, ces millions de paquets du gène, ne sortiront jamais, car ils sont piégés. Et les principales cellules dans lesquelles ils entreront, seront celles qui tapissent les vaisseaux sanguins… Ces cellules tapissent les vaisseaux sanguins de tout votre corps et de tous vos organes …

Ces cellules assimilent le gène et commencent à produire la protéine spike (qui va étendre sa pointe dans la circulation sanguine – illustration) En même temps, la protéine crée des déchets… Donc il y a maintenant la protéine spike et il y a des déchets. … La protéine spike a la capacité d’attirer les plaquettes qui créent la coagulation du sang. Dès que les plaquettes entrent en contact avec la protéine spike, elles sont activées et commencent à coaguler le sang …

Malheureusement, il existe un autre type de cellules qui viennent voir les ordures. Ces cellules sont les lymphocytes tueurs, et ces lymphocytes tueurs sont programmés pour voir les déchets des virus et tuer les cellules qui créent le virus et qui tapissent les parois de vos vaisseaux sanguins. Cela peut se produire n’importe où (dans le corps.) …

Nous allons découvrir lesquelles de vos cellules qui tapissent vos vaisseaux sanguins vont prendre ces paquets et les produire (protéines spike et déchets) afin qu’elles soient attaquées par votre propre système immunitaire et détruites …
.
(Alors) Quel est le premier symptôme que les gens présentent après la vaccination ? Des maux de tête, n’est-ce pas ? Maux de tête, nausées, vertiges, douleurs musculaires, perte de contrôle moteur etc… Je me suis demandé quel était le dénominateur commun entre tous ces symptômes ? …

Nous avions prédit qu’il y aurait des événements thrombotiques très graves… en particulier le mal de tête intense qui est le signe typique que le sang coagule dans les veines du cerveau. …Toute formation de caillot dans le cerveau est potentiellement mortelle. Et, si vous avez des caillots dans les jambes, ils deviennent des embolies pulmonaires qui peuvent également vous tuer …

Et lorsque ces facteurs de coagulation (plaquettes) sont épuisés, les gens peuvent saigner. Pourquoi les gens ne pensent-ils pas à cela ? »

« Interview avec le professeur Sucharit Bhakdi, M.D. sur le vaccin Covid », New American : Commencez à la minute 18.

Résumons : Le vaccin est inséré dans un muscle du bras, mais le liquide passe rapidement dans la circulation sanguine où il est piégé. Une fois dans la circulation sanguine, il est pris en charge (absorbé) par la fine couche de cellules qui tapisse les vaisseaux sanguins (endothéliales). Les cellules qui ont été pénétrées par la substance commencent à produire de la protéine spike et des déchets. La protéine spike active les plaquettes, ce qui déclenche la formation de caillots sanguins qui peuvent bloquer la circulation du sang vers les organes vitaux. En même temps, la surutilisation des plaquettes – qui aident à coaguler le sang – peut entraîner des hémorragies internes excessives. Ces conditions apparemment contradictoires – la coagulation et les saignements – ont attiré l’attention de plus en plus de chercheurs, comme le Dr Mike Williams, qui s’exprimait ainsi dans un article récent intitulé : « La coagulation et la “science” du vaccin Covid ». En voici un extrait :

« En fait, nous sommes confrontés à deux problèmes opposés : la thrombose, qui forme un caillot pouvant bloquer un vaisseau apportant du sang à un organe, et la thrombocytopénie, qui réduit le nombre de plaquettes nécessaires à la formation d’un caillot et provoque un saignement, c’est-à-dire une hémorragie. L’un ou l’autre de ces problèmes peut être très difficile à gérer et extrêmement dangereux, voire mortel pour le patient – mais avoir les deux en même temps ! …

La thrombose et la thrombocytopénie combinées liées à la vaccination Covid sont considérées comme quelque chose de nouveau et de très rare, et si la coagulation se produit dans un organe vital… eh bien, nous en voyons les résultats : des jeunes qui ne devraient pas mourir, meurent »

« Clotting and Covid Vaccine “Science” », UK Column

En effet, « des jeunes gens ne devraient pas mourir », mais ils meurent parce qu’on leur a injecté une substance qui les a probablement tués. Quelqu’un réfute-t-il cette affirmation ? Et les problèmes d’hémorragie et de coagulation ne sont que deux des problèmes liés à ces injections. Il y a aussi les « déchets » dont parle Bhakdi. Ces déchets attirent les lymphocytes tueurs, des globules blancs qui sont aussi l’un des principaux types de cellules immunitaires de l’organisme. Ces lymphocytes attaquent les cellules de la paroi des vaisseaux sanguins, ce qui endommage le système vasculaire et les organes vitaux. Par définition, c’est le signe d’une maladie auto-immune dans laquelle un système immunitaire hyper-stimulé et hyper-agressif attaque votre propre corps. Voici d’autres extraits de l’article du Dr Williams :

« Si nous devions nous fier aux nouvelles grand public et aux rapports gouvernementaux, nous pourrions être amenés à croire que les problèmes de coagulation avec les vaccins Covid étaient tout à fait inattendus et rares. Pourtant, les premières mises en garde contre le trouble de la coagulation d’Astrazeneca ont été lancées… Bien plus d’une décennie auparavant, pour être précis… En 2007, un document de recherche l’a exposé très clairement :

Des cas de thrombocytopénie ont été régulièrement signalés après l’administration de vecteurs adénoviraux de transfert de gènes… On savait en 2007 que le même vecteur utilisé pour de nombreux vaccins Covid provoquait systématiquement des cas de thrombocytopénie. En septembre 2020, un autre article a été publié « SARS-CoV-2 binds platelet ACE2 to enhance thrombosis in COVID-19 » (Le SARS-CoV-2 se lie à l’ACE2 des plaquettes pour favoriser la thrombose dans le COVID-19), qui soulignait un problème avec le SARS-CoV-2[1]:

“Le SRAS-CoV-2 et sa protéine Spike ont directement stimulé les plaquettes pour faciliter la libération de facteurs de coagulation, la sécrétion de facteurs inflammatoires et la formation d’agrégats leucocytes-plaquettes” …

Cet article identifie une protéine spike comme facteur causal de la coagulation. Et, bien sûr, c’est une protéine spike qui est produite par la plupart des vaccins Covid. Les régulateurs auraient dû tirer la sonnette d’alarme, mais rien n’a été fait… Ils ont brillamment démontré que dans les petits vaisseaux sanguins, la protéine spike, à elle seule, peut induire la coagulation en se fixant dans divers tissus …

L’élément clé de cet article concernant les vaccins Covid est que la protéine spike, dépourvue d’ARN viral, se déplace jusqu’au cerveau et provoque la coagulation. Encore une fois, au cas où vous auriez besoin de le rappeler : les vaccins Covid produisent cette protéine spike …

Un autre article de Nuovo et al, intitulé « Endothelial cell damage is the central part of COVID-19 » (L’endommagement des cellules endothéliales est la partie centrale du COVID-19) …

En d’autres termes, il existe des preuves accablantes que la protéine spike du SRAS-CoV-2 (qui est également produite synthétiquement par les vaccins Covid) est un élément central des mécanismes de morbidité et de mortalité du SRAS-CoV-2, et constitue donc également un risque du vaccin. En ce qui concerne la coagulation, ce risque est plus important si vous recevez un vaccin …

Les données démontrent clairement que la dernière chose à faire est de fabriquer un vaccin qui produit une protéine spike. Comme la littérature l’a clairement montré, cela causerait des dommages importants, notamment des caillots cérébraux et la mort. Et cette littérature, pour la plupart, était disponible avant la diffusion des vaccins Covid au public »

« Clotting and Covid Vaccine “Science” », Dr Mike Williams, UK Column

Vous voyez le tableau ?

En d’autres termes, les chercheurs savent depuis longtemps que ces types de protéines produisent des problèmes de coagulation, de saignement et d’auto-immunité, qui sont précisément les problèmes que nous observons actuellement. C’est pourquoi nous pensons que notre principal sujet de préoccupation ne devrait pas être les effets indésirables et les blessures à court terme, mais le profil de sécurité à long terme. En bref, quelle est la probabilité que les millions de personnes qui ont reçu ces injections soient gravement atteintes par ces pathologies à l’avenir ? Nous devons le savoir.

Maintenant, regardez cet extrait d’une lettre ouverte de Doctors for Covid Ethics à l’Agence européenne des Médicaments (EMA) datée du 1er avril 2021 :

« Nos préoccupations découlent de multiples sources de preuves, notamment le fait que la « protéine spike » du SRAS-CoV-2 n’est pas une protéine d’arrimage passive, mais que sa production est susceptible d’initier la coagulation sanguine par de multiples mécanismes… la thrombose veineuse cérébrale, est toujours une condition qui met la vie en danger et qui exige une attention médicale immédiate. Le nombre de cas que vous avez concédé s’être produits peut ne représenter que la partie émergée d’un énorme iceberg. Comme vous devez le savoir, les symptômes les plus courants de la thrombose veineuse cérébrale sont des maux de tête aigus, une vision floue, des nausées et des vomissements. Dans les cas graves, des symptômes semblables à ceux d’un accident vasculaire cérébral apparaissent, notamment des troubles de la parole, de la vision et de l’audition, un engourdissement du corps, une faiblesse, une baisse de la vigilance et une perte de contrôle moteur. Vous n’êtes certainement pas sans savoir que d’innombrables personnes ont souffert précisément de ces symptômes directement après avoir été « vaccinées » avec tous les agents expérimentaux à base de gènes » …

La formation de caillots dans les veines profondes des jambes peut entraîner des embolies pulmonaires mortelles. Vous devez certainement savoir que des thromboses veineuses périphériques ont été signalées à plusieurs reprises après des « vaccinations » avec tous les agents expérimentaux à base de gènes …

Étant donné qu’il existe une explication mécaniquement plausible pour ces effets indésirables thromboemboliques, à savoir que les produits à base de gènes incitent les cellules humaines à fabriquer une protéine spike potentiellement pro-thrombotique, l’hypothèse raisonnée et responsable doit maintenant être que cela peut être un effet de classe. En d’autres termes, les dangers doivent être écartés pour tous les vaccins à base de gènes autorisés en urgence, et pas seulement pour le produit AZ »

« Open Letter to the EMA from Doctors for Covid Ethics », Doctors for Covid Ethics

En résumé : La coagulation du sang, les embolies pulmonaires, la destruction des plaquettes, la diathèse hémorragique et les saignements sont tous liés à la production de protéines spike, le même type de protéines que les vaccins entraînent vos cellules à produire. Naturellement, l’action responsable à ce stade serait de mettre fin immédiatement à la campagne de vaccination de masse jusqu’à ce que ces questions puissent être résolues et que la sécurité des patients puisse être garantie. Mais ne retenez pas votre souffle, car cela ne se produira pas.

La Dr Janci Chunn Lindsay, biologiste moléculaire et toxicologue, est arrivée à la même conclusion dans un commentaire public qu’elle a adressé au CDC. Voici un extrait de sa déclaration :

« Au milieu des années 1990, j’ai contribué au développement d’un vaccin contraceptif humain temporaire qui a fini par provoquer une destruction ovarienne auto-immune involontaire et la stérilité chez les modèles d’expérimentation animale. Malgré les efforts déployés pour éviter cela et les analyses de séquences qui ne le prévoyaient pas. Je suis fermement convaincu que tous les vaccins de thérapie génique doivent être arrêtés immédiatement en raison de problèmes de sécurité sur plusieurs fronts …

Premièrement, il y a une raison crédible de croire que les vaccins Covid auront une réaction croisée avec la syncytine et les protéines reproductrices dans le sperme, les ovules et le placenta, ce qui entraînera une altération de la fertilité et des résultats reproductifs et gestationnels …

Nous avons vu 100 pertes de grossesse signalées dans le VAERS en date du 9 avril. Et il y a eu des rapports sur l’altération de la spermatogenèse et des résultats placentaires à la fois dans les modèles animaux d’infection naturelle, de vaccination et de knock-out de la syncytine qui présentent une pathologie placentaire similaire, impliquant un rôle de médiation de la syncytine dans ces résultats… De plus, nous avons entendu parler de multiples rapports d’irrégularités des règles chez les personnes vaccinées. Ces cas doivent être étudiés …

Nous ne pouvons tout simplement pas administrer ces [vaccins] à nos enfants, qui présentent un risque de 0,002% de mortalité due au Covid, s’ils sont infectés, ou à toute autre personne en âge de procréer, sans mener une enquête approfondie sur cette question …

Si nous le faisons, nous pourrions potentiellement stériliser une génération entière. La spéculation selon laquelle cela ne se produira pas et quelques rapports anecdotiques de grossesses dans le cadre de l’essai ne sont pas une preuve suffisante que cela n’a pas d’impact à l’échelle de la population …

Deuxièmement, toutes les thérapies géniques [les vaccins Covid] provoquent des coagulopathies (coagulation). Ce n’est pas isolé à un fabricant. Et ce n’est pas isolé à un groupe d’âge. Nous constatons des décès par coagulopathie chez de jeunes adultes en bonne santé, sans comorbidité secondaire …

Il y a des principes mécanistes d’avant et d’arrière garde pour expliquer pourquoi cela se produit. L’infection naturelle est connue pour provoquer une coagulopathie due à la protéine spike. Tous les vaccins de thérapie génique incitent l’organisme à fabriquer la protéine spike …

La protéine spike incubée avec du sang humain in vitro a également provoqué le développement de caillots sanguins résistants à la fibrinolyse. La protéine spike provoque des événements thrombocytaires, qui ne peuvent être résolus par des moyens naturels. Et tous les vaccins doivent être arrêtés dans l’espoir qu’ils puissent être reformulés pour se prémunir contre cet effet indésirable …

Nous avons maintenant suffisamment de preuves pour établir une corrélation claire entre l’augmentation des décès dus au Covid et les campagnes de vaccination. Il ne s’agit pas d’une coïncidence. C’est un effet malheureux et involontaire des vaccins. Nous ne pouvons tout simplement pas fermer les yeux et prétendre que cela ne se produit pas. Nous devons arrêter immédiatement toute administration de vaccins Covid, avant de créer une véritable pandémie que nous ne pourrons pas maîtriser… »

« Halt Covid Vaccine, Prominent Scientist Tells CDC », jennifermargulis.ne

C’est un bon conseil, mais est-ce que quelqu’un l’écoute ?

source : https://www.unz.com

Traduit par Réseau International

  1. [1] En d’autres termes, les compagnies pharmaceutiques sont au courant des problèmes de coagulation et de saignement depuis 2007[]

Chère lectrice, cher lecteur,
Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. JEMINFORMETV.COM est différent de la plupart des médias :

  • Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
  • Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
  • Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Toute la Rédaction JEMINFORMETV.COM vous remercie.

Par virement bancaire

N26 BANK
Code SWIFT NTSBDEB1XXX
DE06 1001 1001 2628 1540 81

DERNIERS ARTICLES

LE COVID-19 EST UN COMPLOT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE D’APRÈS UNE SÉNATRICE AMÉRICAINE « VIDÉO EXPLOSIVE »

C’est officiel. Le Sénat américain a annoncé publiquement que la pandémie du covid-19 est un complot de l’industrie pharmaceutique étroitement liée à l’OMS. Les grands médias cachent la vérité.Big Pharma et l’OMS sont tenus pour responsables Chère lectrice, cher lecteur,Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide.Lire la suite

FINISSONS-EN AVEC CE FAUX VACCIN ANTI-COVID !

Par Gérard Delépine [Voir aussi sur ripostelaique.com] Enterrons vite le vaccin covid dans toutes ses fausses indications. Je respecte nos lecteurs, nos contributeurs et leurs croyances, comme le droit pour ceux qui veulent se vacciner de le faire, mais un article récent de RL[1] m’a fait bondir, tant il paraît ignorer les faits réels en se contentantLire la suite

LES CLOCHES DU COVID

Les épidémies virales sont en général caractérisées par des courbes d’évolution en cloche, avec le développement, le pic, puis la décroissance. Est-ce que la forme de la cloche permet de juger de l’efficacité d’un traitement ? La réponse est non, par contre le contenu : oui. [Source et auteur : Gérard Maudrux] Voici 4 cloches épidémiques : Si jeLire la suite

COVID19: L’APOCALYPSE QUI ARRIVE

Covid : visions d’Apocalypse… par Eric Montana Tout cela avait commencé par une fausse « pandémie ». Les gouvernements corrompus ont utilisé un virus inoffensif pour provoquer un climat d’angoisse et de peur dans de nombreux pays. Interdisant les remèdes qui soignent, ils ont imposé à leurs peuples une campagne de vaccination avec un poison inconnu, jamais vu,Lire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “LE TABLEAU SOMBRE DU VACCIN CONTRE LE CORONAVIRUS

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :