DOSSIERS

COVID-19: LE VACCIN PFIZER DÉVELOPPE DES MALADIES RARES SELON DES CHERCHEURS ISRAÉLIENS

Selon des chercheurs israéliens, une « maladie auto-immune rare » serait liée au vaccin Pfizer contre le Covid-19.

« L’accumulation des cas n’était pas habituelle. Ce n’était pas ce que nous nous attendions à voir dans une année normale. »

Des chercheurs israéliens ont mis en évidence cette semaine un lien entre le vaccin Pfizer contre le Covid-19 et une « maladie auto-immune rare ».

Les chercheurs, associés au département d’hématologie du Centre Médical Shamir, ont constaté une augmentation de l’incidence du Purpura Thrombocytopénique Thrombotique acquis (PTT) en Israël sur une période d’un mois, et ont noté que les cas sont apparus chez ceux qui avaient reçu le vaccin Pfizer jusqu’à un mois auparavant.

La chercheuse Dorit Blickstein a expliqué à Channel 13 que le PTT est « une maladie qui, dans sa forme classique, est mortelle – 90% des malades en mourraient. Aujourd’hui, grâce à de nouveaux traitements, qui […] doivent être administrés le plus rapidement possible, la plupart des patients guérissent. »

Elle précise que les chercheurs ont étudié un lien possible avec le vaccin après avoir constaté une concentration accrue de cas de PTT en Israël. Ils avaient remarqué 4 cas en un mois, alors qu’il y a généralement 2 à 3 cas par an.

« En Israël, il y a deux ou trois cas par an dans n’importe quel hôpital. En mars, nous avons commencé à recevoir trop de cas, et nous nous sommes donc demandé pourquoi. »

« Nous avons plus ou moins observé la quantité annuelle de cas en un mois, et ce n’est pas logique. Nous avons donc commencé à nous demander ce que tous les patients avaient en commun. Et il s’est avéré que tous avaient reçu le vaccin contre le coronavirus (qui est accepté et existe en Israël) dans un délai de 5 à 28 jours. »

« Cela nous a amené à soupçonner qu’il y avait une association, une sorte de lien, entre cette maladie super rare et le vaccin. »

Elle a noté que la plupart des patients atteints de la maladie sont jeunes et que, dans leur étude également, les âges variaient entre 28 et 45 ans. La moitié était des hommes, l’autre moitié des femmes.

« Quoi qu’il en soit, cela suscite l’attention, car l’accumulation, la concentration n’était pas habituelle. Ce n’est pas ce que nous nous attendons à voir au cours d’une année normale ».

Blickstein ajoute que « grâce aux tests sérologiques », les chercheurs savaient que « les patients n’étaient pas des patients malades du coronavirus, mais plutôt des patients ayant reçu le vaccin. »

« C’était un signal d’alarme pour nous ».

Selon elle, pour « les personnes en bonne santé qui ont reçu le vaccin et qui commencent à développer des phénomènes comme une tendance aux hémorragies internes ou, Dieu nous en préserve, des maux de tête, des vertiges, une perte de la parole, une pression thoracique ou des maux d’estomac », cer soit être un signal d’alarme, auquel cas elles doivent « appeler immédiatement une assistance médicale. »

« Il se pourrait qu’il ne s’agisse pas de phénomènes vaccinaux réguliers, mais de l’expression d’une maladie rare ».

Blickstein a enfin noté que l’incidence n’est « pas seulement en Israël. Il y a, en ce moment, un rapport de réactions identiques au même vaccin en Belgique et en Italie. »

La National Library of Medicine américaine définit le PTT comme « une maladie rare qui provoque la formation de caillots sanguins (thrombus) dans les petits vaisseaux sanguins de l’organisme. Ces caillots peuvent causer de graves problèmes médicaux s’ils bloquent les vaisseaux et restreignent la circulation sanguine vers des organes tels que le cerveau, les reins et le cœur. »

« Les complications résultant de ces caillots peuvent inclure des problèmes neurologiques (tels que des changements de personnalité, des maux de tête, de la confusion et des troubles de l’élocution), de la fièvre, une fonction rénale anormale, des douleurs abdominales et des problèmes cardiaques. »

Un rapport publié par le ministère de la Santé au début du mois de juin a conclu que des centaines de cas d’inflammation du muscle cardiaque (myocardite) (Wikipédia) ont probablement été causés par le vaccin contre le coronavirus administré dans le cadre de la campagne de vaccination de masse en Israël.

La grande majorité des cas ont été signalés chez des jeunes hommes et des adolescents. La plupart des cas ont été signalés chez des hommes âgés de 16 à 30 ans, la proportion la plus élevée étant observée chez les adolescents de sexe masculin âgés de 16 à 19 ans. Quatre-vingt-dix pour cent de tous les cas de myocardite liés au vaccin ont été signalés chez des hommes.

Israeli researchers: ‘Rare autoimmune disease’ linked to Pfizer Covid-19 vaccine

source:https://lesdeqodeurs.fr/

DERNIERS ARTICLES

L’HÔTEL PARTICULIER DE CHRISTEL SASSOU NGUESSO SAISI À PARIS

L’hôtel particulier parisien qui donne des sueurs froides à Denis Christel Sassou Nguesso L’hôtel particulier parisien qui donne des sueurs froides à Denis Christel Sassou Nguesso acquis en 2013 pour 4 millions d’euros via une SCI de droit congolais, un luxueux bien immobilier de 600 m2 occupé par le ministre de la coopération internationale, rueLire la suite

CRISE COVID: COMMENT SORTIR DE L’HYPNOSE NÉGATIVE ?

Chère lectrice, cher lecteur,Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. JEMINFORMETV.COM est différent de la plupart des médias : Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons etLire la suite

LES FRANÇAIS DOIVENT SE RÉVEILLER

Chère lectrice, cher lecteur,Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. JEMINFORMETV.COM est différent de la plupart des médias : Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons etLire la suite

CHAQUE NOUVEAU MENSONGE COUVRE LE MENSONGE PRÉCÉDENT

Par Alain Tortosa Chaque nouveau mensonge couvre le mensonge précédent. La somme des mensonges rend l’émergence de la vérité de plus en plus difficile. Jusqu’au jour où le château de cartes s’effondrera. Les médias et les politiques ont menti de tout temps, ce qui est probablement dans leur ADN. Mais depuis début 2020, nous battonsLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “COVID-19: LE VACCIN PFIZER DÉVELOPPE DES MALADIES RARES SELON DES CHERCHEURS ISRAÉLIENS

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :