INTERNATIONAL

THÉRAPIE GÉNIQUE ANTI-SARS-COV-2: CATASTROPHE SPÉCTACULAIRE

par Jacques Henry.

Dans la rubrique sans fin et qui prend de l’ampleur chaque jour au sujet des effets secondaires de la thérapie génique supposée protéger des populations entières contre une attaque par le virus SARS-CoV-2 il faut citer ce cas presque indécent d’une Américaine qui a été soumise à une amputation d’une partie des deux membres inférieurs et qui souffre également de graves lésions au niveau des mains. Madame Jummai Nache, d’origine nigériane vit à Minneapolis, mère de trois enfants, et exerce le métier d’infirmière. En tant qu’employée dans une clinique elle fut soumise au mois de février 2021 à une injection d’ARN messager Pfizer. Quelques jours après la deuxième injection elle fut hospitalisée en raison de violentes douleurs au niveau du thorax. Elle fut soumise à un test SARS-CoV-2 qui se révéla positif malgré le fait qu’elle avait reçu la deuxième dose quelques jours plus tôt et qu’elle ne présentait pas de symptômes apparents. Le médecin lui prescrivit un médicament contre la douleur dont la cause n’était pas claire et elle rentra chez elle, pourtant persuadée qu’elle avait été infectée par le virus.

Cinq jours plus tard elle appela une ambulance car elle se sentait très affaiblie et elle fut hospitalisée en soins intensifs. L’état de son cœur se détériora, le taux d’oxygénation du sang était bas et elle fut mise sous respiration assistée et sous sédatifs profonds. Le corps médical constata une multitude de thromboses et procéda à une amputation partielle des deux jambes. Une grande partie de ses mains durent également être amputées. Dans le cadre de l’obligation (toute virtuelle) d’établir un rapport à l’intention du CDC, après un long débat cet organisme fit part de ses conclusions 8 semaines plus tard : « Madame Jummai Nache a souffert d’infections inflammatoires multiples mais il est impossible de conclure à ce jour si cet évènement était lié à la vaccination ».

Une collecte de fonds a été organisée par l’Eglise baptiste car la facture de l’hôpital présentée à Madame Nache s’élève à 500 000 dollars. C’est cher payé pour se faire enlever une partie des deux jambes et des mains. Cette histoire est révélatrice car elle met en évidence plusieurs points. D’abord le test RT-PCR est abusivement utilisé en tant que diagnostic car il n’est pas fiable. Il est inutile pour les médecins mais seulement utile pour les politiciens afin de gonfler artificiellement les données statistiques au sujet de l’évolution de l’épidémie. Le CDC se défausse derrière des explications approximatives car cet organisme est aux ordres du lobby pharmaceutique. Au cours de l’année 2020 tous les spécialistes en virologie ont préconisé d’inclure dans les analyses sanguines de malades suspectés de souffrir d’une infection coronavirale la détermination du taux de D-dimère qui est un marqueur de thromboses. Apparemment cela n’a pas entendu ou compris par les autorités sanitaires et il n’y a pas eu de communiqués à l’intention des médecins pour surveiller ce paramètre sanguin. En conséquence aucune administration de thrombolytiques n’a été envisagée dans le cas de Madame Nache, bien que l’histoire ne le dise pas. Enfin les autorités sanitaires américaines (comme européennes) nient toujours les risques qu’encourent les candidats à la « vaccination ».

La même histoire qui peut être qualifiée de profonde négligence médicale est arrivée en France, à l’AP-HP en 2020. Une femme encore jeune a été infectée par le virus et a été hospitalisée en soins intensifs. Après trois semaines de coma artificiel et sous respiration assistée elle a constaté à son réveil qu’elle avait été amputée d’un pied. J’ai égaré le lien mais cette histoire est vraie. Pour ma part, lorsqu’en juin 2020 mes deux pieds présentaient un aspect alarmant, les services d’urgence de l’hôpital me remirent l’analyse sanguine que j’ai précieusement conservé. Cette analyse indiquait un taux de D-dimère de près de 1100, plus de 2 fois la valeur normale. Aucun thrombolytique ne m’a été prescrit. J’en conclus donc que les médecins soignent leurs malades sans savoir ce qu’ils font ni de quoi ces malades souffrent car ils n’ont pas fait de bibliographie (ils n’ont pas le temps, disent-ils) et cette négligence les a conduit, surtout dans le cas de cette maladie nouvelle, à de graves erreurs de diagnostic aux conséquences très graves voire fatales comme ce fut le cas pour Madame Jummai Nache. La prochaine fois que je serai malade j’en parlerai d’abord à mon cheval et j’irai ensuite consulter un vétérinaire !


source et illustration : blog de Donna Laframboise

source : https://jacqueshenry.wordpress.com

DERNIERS ARTICLES

MALI – LA RUSSIE CONFIRME SA PRÉSENCE MILITAIRE ET POINTE L’ÉCHEC DE LA FRANCE

par Abubakr Diallo. Le Mali a bel et bien contacté des compagnies armées russes, a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, confirmant une information de Reuters, qui avait été remise en cause. Mieux, la Russie souligne que la France n’a finalement pas réussi parce que selon le Kremlin, les terroristes continuent à dicter leur loiLire la suite

PLUS D’UN MILLION D’EFFETS SECONDAIRES DU VACCIN EN EUROPE RECONNU PAR L’OMS

[Source : lecourrierdesstrateges.fr] Par Éric Verhaeghe Le plus grand flou règne sur l’ampleur exacte des effets secondaires du vaccin. On doit à l’OMS et à sa base partagée par le centre d’Uppsala, la base VigiAccess, de donner quelques éléments d’informations un peu plus fiables que les éléments transmis par l’ANSM en France, et par quelques autres. OnLire la suite

MADAME WHITEMER, GOUVERNEUR DU MICHIGAN, INTERDIT LE PORT DU MASQUE ET LA VACCINATION OBLIGATOIRE

[Source : lemediaen442.fr] Comme le rapporte Fox News le gouverneur démocrate du Michigan, Gretchen Whitmer, et la législature de l’État se sont mis d’accord sur une proposition de budget qui interdit aux responsables de la santé d’ordonner le port du masque dans les écoles et aux agences publiques de l’État d’obliger employés ou clients à se faire vacciner. La gouverneure démocrateLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

0 comments on “THÉRAPIE GÉNIQUE ANTI-SARS-COV-2: CATASTROPHE SPÉCTACULAIRE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :