DOSSIERS

PFIZER ANNONCE LA COMMERCIALISATION DE L’ANTIDOTE DE SON VACCIN CONTRE LE CORONAVIRUS

Après avoir produit et vendu des millions de doses de son vaccin, le laboratoire Pfizer annonce que son antidote a atteint la dernière étape des tests cliniques. Il devrait être disponible à la vente au quatrième trimestre 2021.

C’est à contre-courant de la politique de vaccination en vigueur en Europe et dans la majorité des grandes nations mondiales que Pfizer met en place sa stratégie marketing pour les prochains mois. C’est officiel, le laboratoire américain, toujours en partenariat avec BioNTech, va prochainement distribuer un antidote au vaccin Cominarty actuellement majoritairement utilisé dans les centres de vaccination français.

Cet antidote a pour objectif d’annuler les effets de la vaccination et de restaurer le système immunitaire du patient à son état d’avant vaccination. Les effets secondaires de la vaccination tels que l’aimantation sur le point d’injection ou encore « l’effet boussole » devraient également disparaitre peu de temps après le début du traitement par l’antidote.

Contrairement aux vaccins par injection sous-cutanée, le nouveau produit de Pfizer sera beaucoup moins intrusif car il sera dispensé par un patch (timbre transdermique) à apposer sur le point d’injection du vaccin et à garder entre 8 et 14 jours. Ce patch bénéficiera des années de recherche de Pfizer dans le développement de ses patchs anti-douleur non opioïdes mondialement reconnus .

Le dispositif développé par le géant pharmaceutique embarquera tout de même quelques innovations technologiques afin de procurer au patient une expérience d’utilisation optimisée. Le patch sera notamment équipé d’un système de mesure de la charge vaccinale du porteur, ceci afin de minimiser le temps d’application nécessaire. Il suffira simplement d’appairer le boitier de visualisation par technologie NFC (système vendu séparément).

Diabète : le dispositif Freestyle sera remboursé à 100 %

Cette nouveauté pharmaceutique devrait plaire aux personnes vaccinées qui souhaiteraient rejoindre les rangs des « antivax ». Attention tout de même, Pfizer annonce d’ores et déjà des effets secondaires non désirés comme l’hirsutisme, des problèmes d’halitose ou encore des réflexes onychophagiques mais qui seraient seulement temporaires d’après les premières études.

Source : Info Liberté

DERNIERS ARTICLES

L’INCULPATION DU CIMENTIER FRANÇAIS LAFARGE POUR « COMPLICITÉ DE CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ » EN SYRIE CONFIRMÉE

La cour d’appel de Paris a confirmé la mise en examen du groupe cimentier Lafarge pour « complicité de crimes contre l’humanité » concernant ses activités jusqu’en 2014 en Syrie. Ainsi que l’a rapporté l’AFP le 18 mai, la cour d’appel de Paris a confirmé la mise en examen de l’entreprise Lafarge, mise en causeLire la suite

SITREP OPÉRATION Z: À AZOVSTAL, C’EST L’OTAN QUI SE REND

Par The Saker Staff – Source thesaker.is Les Azovites nazis – des rats dans un trou aux poissons dans un tonneau – Voilà à quoi ressemble la dénazification ! Le New York Times tergiverse comme suit : L’Ukraine a mis fin à sa « mission de combat » à Marioupol et a déclaré que les combattants étaient évacués, signalant ainsi que la batailleLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

1 comment on “PFIZER ANNONCE LA COMMERCIALISATION DE L’ANTIDOTE DE SON VACCIN CONTRE LE CORONAVIRUS

Répondre à André Gondry Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :