INTERNATIONAL

ON NOUS MENT JUSQU’À NOTRE MORT

par Paul Craig Roberts.

On vous ment et on vous trompe au profit de Big Pharma et de la perte de vos libertés civiles, de votre santé, de votre emploi et de votre vie.

Pourquoi les abrutis d’Américains tolèrent-ils la destruction de leur santé, de leur liberté et de leur vie que l’establishment américain corrompu et meurtrier leur impose ?

Il n’y a aucun espoir pour les Américains. Ce sont les gens les plus stupides qui aient jamais existé. Ces abrutis font confiance au gouvernement parce que c’est leur « devoir patriotique ». Sinon, les cocos les auront.

Erik Mortensen, représentant de l’État du Minnesota, a récemment organisé une réunion publique dans son district en raison du nombre de travailleurs de la santé qui l’ont contacté au sujet de l’obligation de se faire vacciner contre le COVID-19, la plupart d’entre eux étant sur le point de perdre leur emploi pour avoir refusé de se faire vacciner contre le COVID-19.

Il a également entendu beaucoup de choses de la part de ces infirmières qui n’étaient pas reprises dans les médias d’entreprise. La réunion publique a donc été enregistrée et publiée récemment sur AlphaNews.

Certaines de ces infirmières ont déclaré qu’elles travaillaient dans leur domaine depuis plus de 20 ans, qu’elles avaient été traitées comme des héros l’année dernière en tant que travailleurs de première ligne dans les services COVID, mais qu’elles étaient maintenant ridiculisées et ostracisées parce qu’elles ne voulaient pas recevoir le vaccin anti-covid. (Étrangement, les infirmières non vaccinées qui s’occupaient des patients atteints du Covid (ou de la grippe) ne sont pas toutes mortes de cette exposition).

L’une des raisons pour lesquelles elles ne veulent pas se faire vacciner est qu’elles ont vu de première main comment ces vaccins ont tué et blessé des gens, dont des membres de leur famille.

Une infirmière a expliqué que les médias mentent en affirmant que la plupart des travailleurs de la santé sont maintenant complètement vaccinés contre le COVID-19. Elle a déclaré que ce n’était pas vrai et qu’elle connaissait des services qui n’étaient vaccinés qu’à hauteur de 20% environ, et que les urgentistes avaient un pourcentage particulièrement faible de travailleurs entièrement vaccinés contre le COVID-19.

« Pourquoi les gens ne demandent-ils pas aux infirmières pourquoi elles ne veulent pas se faire vacciner ? » a-t-elle demandé.

Elle a dit qu’elle dirigeait un service d’urgences et qu’il était tragique de voir autant de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux, et qu’il était évident qu’ils étaient liés aux injections de vaccins COVID-19.

L’un des quelques hommes présents a déclaré qu’il travaillait dans le domaine de l’informatique pour l’un des plus grands fournisseurs de soins de santé de l’État du Minnesota, et qu’il était en train de perdre son emploi de 17 ans dans le domaine de l’informatique en tant qu’analyste de données, parce qu’ils l’obligeaient à recevoir une injection anti-covid pour rester employé, même s’il travaillait à domicile dans son sous-sol 24/7 et ne se rendait jamais au bureau.

Une infirmière a déclaré qu’elle n’avait jamais reçu de formation sur la manière de soumettre un rapport au VAERS [la base de données des rapports sur les effets indésirables des vaccins], et qu’elle ne savait même pas qu’il existait jusqu’à ce qu’elle fasse des recherches par elle-même. Il y a une pression pour NE PAS signaler les blessures et les décès dus aux vaccins, et il faut environ 30 minutes pour remplir le rapport, ce que peu font [et les hôpitaux l’interdisent. Tous les décès dus aux vaccins sont considérés comme des décès dus au Covid].

Un infirmier de 31 ans témoigne de la façon dont il a suivi les protocoles COVID, sans savoir que cela pouvait entraîner la mort de patients.

Une infirmière a lu une citation directe d’un livre sur les soins infirmiers qu’elle devait étudier à l’école d’infirmières il y a seulement 4 ans, qui montre que beaucoup de ces infirmières sont aujourd’hui obligées de s’engager dans des activités criminelles afin d’apaiser leurs supérieurs et de garder leur emploi.

À l’école d’infirmières, on nous parle de délits intentionnels et de délits civils. Il est dit que les coups et blessures constituent un délit intentionnel. L’agression est la menace d’une action non désirée ou d’un contact corporel. Les coups et blessures sont des agressions qui sont exécutées et comprennent le fait de toucher volontairement, avec colère, violence ou négligence, le corps d’une autre personne, ses vêtements ou tout ce qui lui est attaché.

Enlever de force les vêtements d’un patient et lui administrer une injection après qu’il ait refusé sont tous des exemples de coups et blessures.

C’est tiré de mon livre sur les soins infirmiers d’il y a quatre ans. C’est ce qu’ils nous apprennent. Si nous faisions cela à un patient, si vous lui disiez qu’il avait donné son consentement éclairé, et qu’il disait non, et que vous le faisiez quand même, vous iriez en prison, on vous retirerait votre licence d’infirmière, et vous seriez un criminel.

Donc, maintenant, ils nous mettent dans la position de dire que soit vous devenez un criminel en donnant l’injection sans leur consentement, soit vous serez licencié pour « non-conformité » au protocole de vaccination.

Une autre infirmière, éducatrice et titulaire de deux maîtrises, a déclaré :

« Je suis à un an et demi de la retraite. Je suis une infirmière éducatrice, j’ai deux maîtrises. Ils ont besoin de moi dans mon hôpital. Les infirmières ont besoin de moi, les patients ont besoin de moi.

Si je ne reçois pas le vaccin, je vais perdre mon emploi. Je vais perdre des milliers de dollars de retraite. Je vais perdre mon assurance maladie, mon assurance vie, mes plus de 400 jours de congés de maladie prolongé.

Je vais perdre beaucoup. [L’hôpital, les patients, la santé et la vérité vont perdre beaucoup plus].

Mais je suis ici parce que je crois en la liberté médicale. Et je crois que si nous ne nous levons pas pour arrêter ces mandats, ils vont continuer à nous tordre le bras, et à nous tordre le bras, et à nous tordre le bras, jusqu’à ce que nous soyons tous brisés.

Et le système ne peut pas le gérer. La crise est mauvaise maintenant. La dotation en personnel est mauvaise maintenant ».

On n’a encore rien vu. Et une infirmière non vaccinée est bien mieux que pas d’infirmière du tout.

Malheureusement, ce que beaucoup comme ces infirmières commencent à apprendre, c’est que notre gouvernement ne se soucie pas de nous. Notre gouvernement est dirigé par des milliardaires et des banquiers qui nous considèrent, à travers leurs lunettes eugéniques, comme des « mangeurs inutiles » qui polluent et tuent la planète, et que, par conséquent, toutes ces morts sont nécessaires pour sauver la terre [et les stations de ski des milliardaires].

Il suffit de voir le mépris total pour la vie diffusé chaque jour pour prouver que votre gouvernement ne se soucie pas de votre vie. Et il s’agit d’une question non partisane. Voir mon article sur l’Afghanistan, qui montre que c’est une question non partisane. (Pour l’élite, notre mort est préférable à notre vie, qui est considérée comme une forme de pollution de la planète).

Je sais que c’est un concept très difficile à saisir pour les Américains. La pensée que notre gouvernement a un plan réel pour éliminer la plupart d’entre nous dans un but plus grand qu’ils peuvent définir, n’est pas une théorie du complot.

Cela se passe sous nos yeux, mais bien sûr les médias corporatifs n’en parlent pas, parce qu’ils servent leurs maîtres à Wall Street, et la plupart des gens sont encore endormis.

Se réveilleront-ils à temps pour sauver leur vie, celle de leurs enfants et des générations futures ?

L’enregistrement vidéo de cette réunion publique est sur YouTube, pour le moment. Nous l’avons également mis sur nos chaînes Rumble et Bitchute.

Paul Craig Roberts


source : https://www.paulcraigroberts.org

traduit par Réseau International

Dernières nouvelles du blog

LES DÉPUTÉS EUROPÉENS, SCEPTIQUES AU VACCIN CONTRE LE CORONAVIRUS

Chère lectrice, cher lecteur,Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. JEMINFORMETV.COM est différent de la plupart des médias : Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons etLire la suite

CHÈQUE DE 100€, ISF : MACRON OU LE GRAND ENFUMAGE

Chère lectrice, cher lecteur,Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. JEMINFORMETV.COM est différent de la plupart des médias : Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons etLire la suite

MACRON A-T-IL ACHEVÉ NOTRE DÉMOCRATIE ?

Chère lectrice, cher lecteur,Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. JEMINFORMETV.COM est différent de la plupart des médias : Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons etLire la suite

À propos jeminformetv

JEMINFORMETV.COM, est une chaîne d'information web, consacrée à l'actualité africaine et internationale. JE M’INFORME TV (JMTV ) a été créée en 2017. Documentaires - Reportages - Émissions "UN ŒIL SUR LE WEB" S'INFORMER - S'ABONNER - PARTAGER

1 comment on “ON NOUS MENT JUSQU’À NOTRE MORT

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :