DOSSIERS

AUGMENTATION DES FAUSSES COUCHES APRÈS LA VACCINATION COVID-19

Une entreprise oblige une employée de 23 ans qui est enceinte, à se faire vacciner : l’enfant est mort après 42 minutes et la femme après 6 jours. Une future maman se fait vacciner pour quelques donuts = fausse couche ! Le Dr Sara Beltran Ponce (Milwaukee, États-Unis) est ravie du vaccin, elle est enceinte de 14 semaines. Elle encourage à se faire vacciner, pour protéger sa propre santé et celle de sa famille et de son entourage. Quelques jours après la vaccination, elle fait une fausse couche et perd Eva, sa future fille. CDC : 6 113 décès après des injections de COVID-19 – dont 576 décès d’enfants in utero. « CDC = Centres pour le contrôle et la prévention des maladies USA“ Le New England Journal of Medicine fait marche arrière et admet maintenant qu’éventuellement les vaccins COVID ne sont pas sûrs pour les femmes enceintes. Arrêtez cette folie ! – 920 femmes ont signalé la perte de leur enfant in utero après avoir reçu le vaccin Covid.

Ce ne sont seulement que quelques-uns des gros titres des derniers mois au sujet de la vaccination Covid 19 des femmes enceintes. Dans des pays comme l’Autriche, Israël, les États-Unis, la Belgique et le Royaume-Uni, la vaccination de ce groupe de personnes est en plein essor depuis un certain temps, maintenant, l’Allemagne suit. Depuis début septembre 2021, la Commission permanente des vaccinations, la STIKO en abrégé, recommande également la vaccination Covid-19 avec le vaccin à ARNm BioNTech ou Moderna aux femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de la grossesse et aux femmes qui allaitent.

La STIKO recommande une double vaccination pour ce groupe de personnes. « Selon les études actuelles, la vaccination par COVID-19 chez les femmes enceintes n’entraîne pas d’augmentation des complications spécifiques à la grossesse ni de risque accru de décès pour la femme enceinte ou le fœtus. » – c’est ce qui est écrit sur le site web du ministère fédéral de la Santé. Si ce vaccin ne présente aucun risque pour les femmes enceintes et leurs enfants in utero, pourquoi y a-t-il tant de rapports de décès après la vaccination ou de malformations chez les fœtus ?

A la différence de l’Allemagne, les deux vaccins sont déjà recommandés aux femmes enceintes au Royaume-Uni depuis début avril 2021. Les femmes enceintes y sont vaccinées depuis lors, malgré les préoccupations initiales soulevées par le gouvernement britannique quant aux effets des vaccins Covid-19 sur la grossesse avant que le vaccin ne soit recommandé en avril de cette année : «Grossesse : il n’existe pas de données ou des données limitées sur l’utilisation du vaccin ARNm Covid-19 BNT162b2. Aucune étude de toxicité chez les animaux n’a été réalisée sur la reproduction [= altération de la capacité de reproduction des hommes et des femmes, et dommage pour le futur bébé] .

Le vaccin ARNm Covid-19 BNT162b2 n’est pas recommandé pendant la grossesse. Chez les femmes en âge de procréer, il convient avant de pratiquer la vaccination de s’assurer que la femme n’est pas enceinte. En outre, il faut conseiller aux femmes en âge de procréer d’éviter toute grossesse pendant au moins 2 mois après la deuxième dose.» Mais des doutes ont également été exprimés quant à la vaccination des mères allaitantes : «On ne sait pas si l’ARNm de Covid-19 BNT162b2 est excrété dans le lait maternel. Un risque pour les nouveau-nés/nourrissons ne peut être exclu. Le vaccin ARNm Covid-19 BNT162b2 ne devrait pas être utilisé pendant la lactation [= allaitement du bébé avec du lait maternel].»

En ce qui concerne la fertilité, le rapport indique : «On ne sait pas si le vaccin à ARNm BNT162b2 de Covid-19 a un effet sur la fertilité.» Quel est maintenant le résultat du fait que le gouvernement britannique n’a pas pris en compte ces recommandations et mises en garde précoces ? On constate chez les femmes enceintes vaccinées du pays une augmentation du taux de fausses couches ; des enfants mort-nés sont également signalés ! La revue médicale le « New England Journal of Medicine» fait marche arrière et admet que les vaccins COVID pourraient ne pas être sûrs pour les femmes enceintes – c’est ce que rapporte la plate-forme de dévoilement Uncut-News dans un article daté du 21 septembre 2021. L’étude a été actualisée le 8 septembre 2021 et là, il a été constaté que sur les 827 participantes enceintes, 104 ont subi un avortement spontané après la vaccination Covid.

En d’autres termes, cela signifie qu’environ une femme enceinte sur huit a perdu son bébé après la vaccination. Mais il y a plus encore que le nombre croissant de rapports sur des décès de bébés in utero dont les mères ont reçu le vaccin Covid-19. Des anomalies congénitales chez les bébés ne sont pas exclues. En outre, de nombreux rapports de médecins montrent que la fertilité des hommes et des femmes peut être affectée négativement par le vaccin Covid. Chers spectateurs, s’agit-il vraiment de protéger l’humanité, ou d’autres objectifs se cachent-ils derrière ces évolutions ? Qui bénéficie de l’exposition des femmes enceintes à une vaccination expérimentale largement inexplorée ?

Est-il possible que les objectifs déclarés des leaders mondiaux eugénistes [eugénisme : réduction de la population « non désirée »] comme Bill Gates, de réduire la population mondiale soient en plein essor, alors que les conséquences de ce vaccin deviennent déjà apparentes chez les êtres vivants non encore nés ? Serait-il possible que les nombreux décès de bébés après la vaccination Covid-19 de leur mère ne soient pas une pure coïncidence, mais qu’un programme sans scrupule soit mis en pratique, et cela sur le dos des plus faibles et des plus vulnérables ? Kla.TV a déjà examiné de manière critique le programme de vaccination mondialiste de Bill Gates dans plusieurs émissions et a relaté ce qu’il a soutenu avec sa fondation.

Va-t-il soudainement ne nous vouloir que du bien avec la vaccination Covid 19 ? Chers spectateurs, cette émission devrait être un appel à chacun à devenir actif ! Informez-vous, informez votre entourage et diffusez cette émission au plus grand nombre possible de collègues, d’amis et de parents. Tous les dommages connus causés par les vaccins doivent être rendus publics, à commencer par les fausses couches ! Ne permettons pas que la vie humaine soit étouffée dès le début !

de haf.Sources / Liens : Berichte über Fehlgeburten nach Covid-19-Impfung bei Schwangeren https://uncutnews.ch/eine-firma-zwingt-eine-23-jaehrige-schwangere-mitarbeiterin-zur-impfung-das-kind-starb-nach-42-minuten-und-die-frau-nach-6-tagen/

EXPLICATIONS BIOLOGIQUES DU MÉCANISME DES EFFETS INDÉSIRABLES DES VACCINS ANTI-COVID-19

[Source : aimsib.org] Dans cette guerre de l’information tant dissymétrique que criminelle voulant pousser à une vaccination prétendument aussi utile que sans risque, voici la contribution de l’AIMSIB à la réflexion de ceux qui ont encore accès à nos textes. Hélène Banoun s’est surpassée dans la qualité des sources pendant qu’Emma Kahn s’appliquait à rendre sonLire la suite

CENSURE ET RÉPRESSION DE L’HÉTÉRODOXY COVID-19: TACTIQUES ET CONTRE-TACTIQUES

L’émergence de COVID-19 a conduit à de nombreuses controverses sur les connaissances et les politiques liées au COVID. Pour contrer la menace perçue des médecins et des scientifiques qui contestent la position officielle des autorités sanitaires gouvernementales et intergouvernementales, certains partisans de cette orthodoxie ont décidé de censurer ceux qui promeuvent des opinions dissidentes. LeLire la suite

Dernières nouvelles du blog

INCIDENCE NON NÉGLIGEABLE DES MYOCARDITES APRÈS 3ème DOSE DE VAX ANTI-COVID-19

Incidence non négligeable des myocardites après 3e dose de vax anti-COVID-19 25/11/2022 (2022-11-25) [Source : cardio-online.fr] Auteur :Guillaume Le PessecMembre du Collège des Cardiologues en Formation,Rouen Relecteur :Théo PezelMembre du Collège des Cardiologues en Formation,Paris Sous la supervision de :Albert HagègePrésident du Comité Éditorial de Cardio-onlineNancy En direct de l’ESC Congress 2022 D’après la présentation de Christian EugenLire la suite

MACRON POURSUIVI PAR LA JUSTICE POUR FINANCEMENT ILLICITE DE SES CAMPAGNES

par Ümit Dönmez et Feiza Ben Mohamed Le parquet national financier (PNF) a ouvert fin octobre deux informations judiciaires concernant l’intervention des cabinets de conseil dans les campagnes électorales de 2017 et 2022, suite aux accusations qui ont visé Emmanuel Macron sur ses liens supposés avec le cabinet « McKinsey ». Pas moins de trois magistrats d’instruction ontLire la suite

0 comments on “AUGMENTATION DES FAUSSES COUCHES APRÈS LA VACCINATION COVID-19

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :