DOSSIERS

LE SANITARISME

par J1D.

Le monde a changé, le monde ancien n’est plus.

Cette grande secte religion, comme toute grande secte destructrice religion qui se respecte – donc qui veut (s’)imposer –, le Sanitarisme a ses croyances, ses certitudes, ses dogmes et ses extrémistes. Cette secte religion, qui n’est plus vraiment du Laïcisme [art. Laïcisme] (pour le bien collectif ?), est prête à faire passer ses règles par la menace d’un enfer du quotidien et par la promesse d’un autre monde meilleur (ah ? un monde meilleur pour qui ?), le seul meilleur monde.

« Les promesses ne tiennent que ceux qui y croient. »

– Proverbe.

Mais des sacrifices – et quels sacrifices ! – s’accumulent pour atteindre l’unique passage vers ? le monde d’avant ?

Désocialisation, gel hydrosatanique, masque de l’esclave du XVIIIe/XIXe siècle et introduction dans les chaires – non plus des chaînes et entraves comme à l’époque susnommée – d’un mélange de chimiques produits inconnus, de matériaux biologiques étrangers et de possibles technologies également inconnus. OGM ? certainement. Biotech ? pourquoi s’arrêter en si bonne voie de l’expérimentation chimérique à l’échelle planétaire ?

Quand à l’univers sectaire sanitaire imposé, les humains ne sont plus. Il n’en n’ont plus que l’ersatz apparence.

Les humains sont déterminés, par une malade élite fanatique – perverse et narcissique, sociopathe et psychopathe à tendance schizophrène –, comme étant un groupement plus ou moins homogène de moutons, se prenant eux même pour les bergers et prétendant protéger le troupeau d’un toujours plus méchant loup qui pourraient tous les tuer.

« Le seigneur est mon berger, il est mon protecteur et mon sauveur…
– Ah, le méchoui est presque cuit… Dis Oliv’, tu préfères une pièce bien cuite ou saignante ?
– À point.«

Concernant la tonte, depuis belle lurette, les impôts, taxes et amendes pèlent le peuple de cheu nous, ne lui laissant trop souvent que les tendons et les os. Quand à la vieillesse, le rituel mortuaire fait place au médicament létal, suivi de l’équarrissage de masse.

Berger ou loup, le résultat est le même : tonte et abattoir pour toute la bergerie et il y aura peu de survivants – sinon pas –, parce qu’il va ensuite importer un nouveau cheptel bien plus discipliné parce que mieux domestiqué…

Des forces armées sataniques sanitaristes sont présentes partout : RONDES MULTIPLES et intensives, CONTRÔLES AU FACIÈS LÉGÈREMENT DÉNUDÉS et aux papiers virtuels et variés, AGRESSIONS VERBALES ET MENACES. Les forces de l’ordre n’ont plus pour mission d’assurer la paix, mais celle de terroriser et d’entretenir la peur. LA GUERRE par la maltraitance psychologique caractérisée et de plus en plus physique du bras armé de la Police-politique et des Gens-en-arme EST officiellement DÉCLARÉE !!! La conscience de ces gens va-t-elle enfin s’illuminer ?

« Petit truc de la vie [utile et facile] à retenir : « NON » est [un mot pouvant composer] une phrase complète qui n »exige aucune justification ou explication » – Proverbe net du ouèbe.

Je ne me soumets plus et décide de non pas résister, je décide de VIVRE.
La simplicité est de ne pas provoquer en groupe, la simplicité est, individuellement, de ne pas céder aux menaces et aux chantages ! « C’est interdit » ? « C’est obligatoire » ? = « Au revoir ».
Quand un individu seul dit « NON, merci », il peut aller dans des procédures infernales… Quand CENT individus seuls disent « NON, merci », ce serait peut-être des procédures qui s’épuisent. Quand DIX MILLE individus seuls disent « NON, merci », le SYSTÈME D’OPPRESSION S’EFFONDRE de lui-même.

source : https://cacajuste1doigt.wordpress.com

Dernières nouvelles du blog

0 comments on “LE SANITARISME

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :