DOSSIERS

SCOOP – IL N’Y A AUCUNE PREUVE SCIENTIFIQUE QUE LES VACCINS COVID-19 AIENT SAUVÉ UNE SEULE VIE

De la même manière qu’aucune preuve scientifique n’existe démontrant l’existence du virus Covid-19, il n’y a , à ce jour, AUCUNE preuve que les pseudo vaccins ARNm sauvent des vies.
Le vieil adage selon lequel «les vaccins sauvent des vies» ne peut en aucun cas être appliqué aux vaxx expérimentaux de covid-19. Peu importe combien de fois on dit au public de croire aux MENSONGES, il n’y a toujours pas de données scientifiques pour le prouver. Une analyse de Peter Doshi, publiée dans le British Medical Journal, souligne l’évidence : les fabricants de vaccins ont conçu des essais cliniques qui ne fournissent aucune donnée sur les avantages en matière de mortalité toutes causes confondues.

La Sélection du jour | Comment les « Big Pharma » gagnent de l'argent sur  notre dos (n°1203)

Les essais cliniques n’étudient pas la transmission virale, la charge virale ou la prévention des maladies graves, ni les hospitalisations ou les décès. De toute évidence, les fabricants de vaccins n’avaient pas suffisamment confiance en leur capacité à montrer que les vaccins expérimentaux à ARNm pouvaient sauver une seule vie. Il n’y a pas un seul essai clinique de vaccin qui a détecté une réduction des résultats graves des vaccins. C’était de la fraude depuis le début.

Pas un seul essai clinique pour les vaccins contre le covid-19 n’a étudié la transmission, les maladies graves, l’hospitalisation ou le décès.

Aujourd’hui, les gouvernements du monde entier « imposent » une série interminable de piqûres sans aucune preuve scientifique pour prouver que cette méthodologie d’interférence génétique peut empêcher une seule infection ou sauver une seule vie. Pire encore, les fabricants de vaccins ont déjà éliminé la cohorte de contrôles dans leurs essais cliniques en les inoculant. En violant les études cliniques de cette manière, les fabricants de vaccins effacent toutes les données potentielles montrant que les vaccins AUGMENTENT les taux d’infection, AUGMENTENT les maladies graves et CAUSENT une mortalité excessive.

Néanmoins, les données d’innocuité qui sont signalées au Vaccine Adverse Events Reporting System (VAERS) réfutent la propagande actuelle selon laquelle «les vaccins sauvent des vies». L’afflux de rapports sur les blessures (effets secondaires indésirables à graves) causées par les vaccins brosse un horrible tableau de fautes professionnelles médicales généralisées et de décès injustifiés. Des centaines de milliers de problèmes médicaux ont été signalés post vaccination, dont des milliers de décès. Au lieu de retirer le vaccin expérimental du marché, les organismes de réglementation et les dictateurs gouvernementaux veulent imposer les piquouses aux  enfants et sabotent les moyens de subsistance des gens. Tout aussi préoccupant, les personnes qui refusent les vaccinations sont vilipendées en tant que « fournisseurs de désinformation » qui mettent la « santé publique en danger ». Peu importe à quel point ces MENSONGES sont propagés, il n’y a aucune preuve scientifique que les vaccins covid sauvent une seule vie. En fait, il existe de nombreuses données de pharmacovigilance suggérant que les injections tuent des personnes en bien plus grand nombre.

Les fabricants de vaccins ont piégé le monde, conduisant les gens vers des fosses communes

Peter Doshi confirme : «Dans un essai sur 30.000 personnes, les hospitalisations et les décès dus au covid-19 sont tout simplement trop rares dans la population étudiée pour qu’un vaccin efficace démontre des différences statistiquement significatives», et il ajoute. « Il en va de même pour savoir si cela peut sauver des vies ou empêcher la transmission : les essais ne sont pas conçus pour le découvrir. »

Les essais de phase 3 n’ont pas été conçus pour détecter une réduction des hospitalisations et ils ne peuvent pas déterminer si le vaccin interrompt la transmission du virus. Les fabricants de vaccins n’ont pas abordé les cas de maladie grave du covid-19, mais ont plutôt comparé les taux de maladie bénigne. Des individus présentant des symptômes légers ressemblant à ceux du rhume et un test PCR positif ont été utilisés comme points de données pour montrer le taux de covid-19 dans le bras témoin non vacciné. Aucun de ces cas présumés de covid-19 n’a été confirmé à l’aide de critères de diagnostic spécifiques aux symptômes ou du séquençage de Sanger. Pire encore, ces cas de maladie bénigne ont été utilisés comme données pour prouver que le vaccin a sauvé des vies qu’il n’a même pas sauvées ! Même le médecin-chef de Moderna, Tal Zaks, a déclaré au British Medical Journal que leurs essais cliniques ne permettent pas de déterminer si les vaccins préviennent les maladies graves, les hospitalisations ou les décès. Au lieu de cela, les essais comparent simplement des taux aléatoires de maladie bénigne et de symptômes non spécifiques au cours d’une période de temps spécifique.[1]

desdindujour - Twitter Search / Twitter

La plupart des personnes testées positives pour le covid-19 ne présentent que des symptômes bénins. Leur vie n’est pas en jeu. Il y avait très peu de cas de maladie grave dans les essais, mais le vaccin a été présenté comme « sûr et efficace » parce que davantage de personnes dans le groupe témoin ont inévitablement été testées positives à l’aide de tests PCR hautement frauduleux. Ces cas positifs indiqués par le PCR n’ont jamais été confirmés comme étant des personnes souffrant d’une maladie grave et de décès potentiel.

En fait, un grand pourcentage de la cohorte vaccinée a présenté des symptômes légers et graves ! Ces problèmes médicaux (qui sont maintenant observés à grande échelle dans la population) ne se seraient pas produits si les gens n’avaient pas été empoisonnés par les vaccins en premier lieu. Certains de ces symptômes étaient graves, mais cela n’avait pas d’importance pour les essais cliniques et ses critères d’évaluation ; les essais cliniques ont été construits autour des taux de positivité et des symptômes légers, aucun d’entre eux n’a étudié une maladie grave ou une hospitalisation. C’est pourquoi des millions de personnes aujourd’hui se rétablissent avec une immunité naturelle, tandis que d’autres qui se font vacciner sont grièvement blessés, souffrent toujours d’une maladie grave ou meurent suite aux piquouses.

Source

NOTES de H. Genséric

Les fabricants des vaccins mortels et invalidants gagnent 1000$ par seconde sur le dos de leurs victimes

De nouveaux chiffres de la People’s Vaccine Alliance révèlent que les sociétés derrière les trois vaccins les plus utilisés contre la COVID – Pfizer, BioNTech et Moderna – réalisent des bénéfices combinés de 65 000 $ par minute. Les chiffres basés sur les derniers rapports des entreprises sont publiés alors que les PDG de l’industrie pharmaceutique se réunissent pour le sommet annuel STAT – l’équivalent d’un « Big Pharma Davos » – du 16 au 18 novembre.

Ces entreprises ont vendu la majorité des doses aux pays riches, laissant de côté les pays à faible revenu. Pfizer et BioNTech ont livré moins de 1 % de leurs fournitures totales de vaccins aux pays les plus pauvres, tandis que Moderna n’en a livré que 0,2 %. Pendant ce temps, 98 % des habitants de ces pays n’ont pas été complètement vaccinés.

[1] BOMBSHELL. Déconstruction de l’arnaque Covid: les documents Ministère de la Santé admettent que le CDC n’a jamais isolé de “virus covid-19” … le test PCR ne détecte que le BRUIT des instruments …
–  Covid-Arnaque : le CDC et la FDA ont falsifié le protocole de test « covid » en utilisant des cellules humaines mélangées à des fragments de virus du rhume… Les tests PCR ne font que détecter le rhume.
–  COLOSSALE-Arnaque. La séquence d’amorce du test PCR du coronavirus de l’OMS se trouve dans l’ADN de chaque humain !!
–  Vaccins Covid. On vous injecte aussi des œufs de parasites à couver, et le test PCR ne sert qu’à collecter votre ADN…Le film d’horreur continue
–  Un homme envoie de la salive de lézard pour un test ADN, devinez quoi ?
–  Le mystère des 3 présidents décédés après avoir bloqué la distribution des vaccins anti-covid dans leur pays

Hannibal GENSÉRIC

http://

Source : Numidia Liberum

0 comments on “SCOOP – IL N’Y A AUCUNE PREUVE SCIENTIFIQUE QUE LES VACCINS COVID-19 AIENT SAUVÉ UNE SEULE VIE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :