DOSSIERS

PRIONS POUR QU’UNE ÉPIDÉMIE DE COVID SE PRODUISE ENFIN…

Par Alain Tortosa

L’angoisse monte parmi les membres de l’Église du Coronavirus…

Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

Malgré toutes les annonces, les mensonges et autres manipulations,
nous risquons de passer les fêtes de Noël sans épidémie de Covid…

Avouez qu’un Noël sans Covid, c’est comme un Noël aux Bahamas sans la neige… Adieu la carte cadeau « un test PCR offert » ou pour les plus chanceux « un bon pour 2 doses d’ARNm » ou le désormais classique « Papi et Mamie vous allez manger la bûche dans la cuisine » (malgré leur 3e dose et leur rendez-vous pour la quatrième).

Mais d’où viennent ces tristes nouvelles me direz-vous ? Eh bien encore une fois de « l’irresponsable » réseau Sentinelles qui joue toujours les trouble-faits ou les trouble-fêtes comme à son habitude depuis le début de la Covigrippe en 2020.

Et alors même que nous subissons une « 5e vague qui risque d’être pire que la deuxième, troisième et quatrième » (il est toujours difficile de faire mieux que les premières).

« Vague à ce point terrible » que les hôpitaux, aux services fermés faute de personnels, préférant faire travailler des soignants vaccinés ET positifs que des soignants non vaccinés en pleine santé (logique « sanitaire » oblige), déclenchent le fameux plan blanc. Pour vous résumer le plan blanc, une majorité de soignants sont renvoyés à la maison à ne rien faire, attendant qu’on les appelle, tout ce qui n’est pas du ressort de l’urgence vitale est annulé et on laisse ouvert le service Covid quand bien même il serait vide. Service Covid à qui l’on attribue 10 lits, laissant les autres lits des autres services vides, afin de pouvoir parvenir le plus vite possible à la saturation… Et si d’aventure deux lits « Covid » demeuraient vides, on s’empresse de les fermer afin de pouvoir affirmer que 100 % des lits Covid sont occupés.[1] Le plan blanc étant bien entendu une formidable vitrine médiatique pour réclamer et toucher de l’argent ou des personnels roumains tandis que les non-vaccinés n’ont plus leur salaire…

Pour en revenir à la « redoutable 5e vague » qui tourne en boucle sur les médias… Voici les données épidémiologiques[2] de la semaine 48 du 29 novembre au 5 décembre :
Le taux d’incidence de malades pour des Infections Respiratoires Aiguës (IRA), en gros les états grippaux de l’hiver, a enfin atteint 183 cas pour 100 000 habitants versus 146 la semaine précédente.

Champagne ! Nous avons enfin notre épidémie ! Mais mes chers amis (comme dirait un avocat en peine d’amour dont je tairai le nom), ne vous réjouissez pas trop, ce n’est pas une épidémie de Covid !

Qu’ouïs-je ?

Et oui, le taux d’incidence Covid a été estimé à 35 cas pour 100 000 habitants. 10 % des malades étaient positifs à un virus de la grippe (versus 4 % la semaine d’avant) indiquant que nous allons probablement vers l’épidémie de grippe saisonnière habituelle.

Je sais, c’est dur à entendre ou à lire, mais seulement 6 % étaient positifs au Sars-cov2.
Ce qui veut dire que 94 % des infections respiratoires en France n’étaient pas dues au Covid !

Alors pour celles et ceux qui espèrent un miracle, sachez que la semaine précédente ils étaient de 12 % ! Cela veut dire que non seulement le gentil virus représente peanuts dans le paysage des états grippaux en France, mais qu’il semble même décroître quand la grippe augmente… Malchance quand tu nous tiens…

Le gouffre est béant entre Sentinelles et son taux de 35 pour 100 000 versus la propagande avec son taux grotesque, mais terrorisant de 447. Le petit Covid ne représentant que 6 % des maladies respiratoires.

J’ai quand même une bonne nouvelle pour vous qui avez soif de peur et de dictature… Étant donné que les médecins de plateau et les politiques corrompus font l’histoire, rassurez-vous, le bon peuple ignore tout de cette réalité qu’il ne pourrait croire, tant elle est blasphématoire pour les membres de l’Église du Coronavirus et le ministère de la Vérité.

Nulle crainte que l’information ne sorte étant donné que 100 % des journalistes médiatiques à l’intelligence supérieure aux gueux que nous sommes et à la déontologie inébranlable ne sont absolument pas informés de ces vérités et prendront grand soin de ne pas enquêter.

Je vous rappelle que l’éthique du journalisme télévisuel repose sur une plastique parfaite et une capacité à uniquement savoir lire une dépêche AFP… Le code de déontologie est à ce titre on ne peut plus précis dans son article 2 :

« Tout questionnement, doute, vérification et encore plus critique ou contradiction d’une dépêche AFP constitue une faute grave entraînant la suppression immédiate de sa carte de presse. »

L’article 1er étant, je le rappelle, « La vérité sort exclusivement de la bouche de l’AFP ».

Donc pour résumer :

  • Il y a le début d’une épidémie de virus respiratoires en France.
  • La grippe commence à faire son apparition, mais elle est encore timide.
  • Il n’y a strictement aucune épidémie de Covid.

Et, excellente nouvelle :
Les Français sont informés du contraire, ils sont des millions à gober le mensonge et se précipiter pour faire leur dose de « rappel » pour éviter tout état de manque.

Je comprends, bien évidemment, l’entrain de certains qui espèrent obtenir un prix à la 10e dose. Mais je tiens à les rassurer, des récompenses sont distribuées par tirage au sort dès la première dose. Parmi les meilleurs prix nous avons des accidents cardiaques, des syndromes de Guillain-Barré et pour les plus chanceux une dégénérescence type vache folle et bien entendu, consécration parmi les consécrations le décès aussi rapide que non reconnu par les autorités…

C’est cette « chance » de décéder beaucoup trop faible encore, qui a poussé les organisateurs du concours à autoriser les doses de rappel, mais, réjouissez-vous, vous qui n’avez pas eu la chance de mourir pour les 3 premières doses, une nouvelle session de rattrapage est organisée pour le premier trimestre 2022… trois tirages au sort sont d’ores et déjà prévus pour le « Omicron show » en tournée dans toute la France ! De plus, suite à une plainte de la « ligue pour l’égalité des chances » des sessions de rattrapage sont prévues en début d’année pour les 5-11 ans et espérons par la suite pour les 0-4 ans !

Gardez espoir, la mort vous sourira si vous avez de la chance… En revanche, pour les candidats avec la poisse qui n’arrivent pas à gagner le gros lot, sachez que la machine pour mourir avec le sourire[3] devrait être commercialisée en début d’année ! Qui selon son « génial inventeur » (qui a plagié les meilleurs romans de SF)« Des capsules où le patient “ne panique pas et ne ressent pas l’étouffement”… Si ça ce n’est pas le bonheur !

Avouez qu’il faudrait vraiment être con pour ne pas profiter d’une époque aussi formidable !

Si on ne se revoit pas d’ici la Noël, je vous souhaite des fêtes emplies d’angoisses, de PCR, de rappels vaccinaux, d’enfants injectés, de non-vaccinés confinés, de virus à tous les coins de rue (sauf dans les magasins)… et qui sait, le père noël vous amènera peut-être des effets secondaires incurables… on peut rêver, c’est tout l’esprit de Noël qui baigne actuellement autour de nous…

Alain Tortosa.

9 décembre
https://7milliards.fr/tortosa20211209-toujours-pas-d-epidemie-s48.pdf

LE VENT SOUFFLE VERS L’EST, LES SAOUDIENS LE SAVENT

par Alastair Crooke. L’accélération de l’inflation est partout – c’est évident. Les monnaies fiduciaires s’effondrent en termes réels. Et les monnaies adossées aux matières premières, qui ont une valeur réelle implicite, sont recherchées (par exemple, le rouble). Biden doit se rendre en Arabie saoudite en juillet. Toutefois, l’administration américaine ressent clairement les effets de l’avalanche deLire la suite

L’AUTRICHE A MIS FIN À LA VACCINATION OBLIGATOIRE: « IL FAUT DÉSORMAIS VIVRE AVEC LE COVID »

Par Nicole Delépine Le gouvernement autrichien a annoncé jeudi l’abandon total de sa politique de vaccination obligatoire contre le Covid-19, après l’avoir déjà suspendu en mars un mois à peine après son entrée en vigueur.[1] En Autriche, l’obligation corona a été annoncée fin 2021. Elle a été soutenue par tous les partis parlementaires, à l’exception duLire la suite

1 comment on “PRIONS POUR QU’UNE ÉPIDÉMIE DE COVID SE PRODUISE ENFIN…

  1. edith tremeaux

    A lire   excellent …

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :