CONGO

DENIS SASSOU NGUESSO: DICTATURE – BLANCHIMENT DE FONDS PUBLICS -CORRUPTION

Le « clan » Sassou Nguesso accusé d’avoir détourné près de 70 millions de dollars des caisses du Congo-Brazzaville

Une nouvelle enquête de l’ONG Global Witness met en cause le fils du président congolais.

Lors de son discours à la nation, en décembre 2018, le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, avait annoncé sa volonté de lutter contre la corruption. « Face aux délits économiques, quels qu’ils soient, il n’y aura ni menu fretin ni gros poissons », avait-il déclaré. Une promesse risquée. Car ce pays d’Afrique centrale, riche en pétrole et en bois, est régulièrement le théâtre de scandales de corruption et de détournements de fonds publics présumés.

A chaque fois, ce sont des membres du « clan » présidentiel qui campent le rôle des « gros poissons » prédateurs. Chez les « Sassou », dont le chef cumule bientôt trente-cinq ans à la tête de l’Etat (de 1979 à 1992, puis depuis 1997), il est devenu normal de mener grand train, tels des multimillionnaires brillants de luxe et doués du génie corruptif.

Fils cadet du président, Denis Christel Sassou Nguesso pourrait illustrer à lui seul les dérives de ce « clan ». Député d’Oyo, le fief familial, ce quadragénaire flamboyant a aussi eu la haute main sur l’or noir, dont le Congo est le troisième producteur d’Afrique subsaharienne. En tant que directeur général adjoint de l’aval pétrolier de la société nationale SNPC (de 2011 à 2018) et comme administrateur général de l’unique raffinerie du pays, la Coraf, il s’est fait remarquer par sa mauvaise gouvernance et son goût pour la dépense extravagante et les circuits financiers offshore afin de dissimuler ses opérations hasardeuses.

Le train de vie fastueux de « Kiki le pétrolier »

« Kiki le pétrolier », ainsi qu’il est surnommé, se retrouve au cœur de la dernière enquête de l’ONG britannique Global Witness, qui révèle mardi 6 août comment ce « fils de » a pu détourner près de 50 millions de dollars (près de 45 millions d’euros) des caisses de l’Etat. Pour ce faire, Denis Christel Sassou Nguesso a opéré en osmose avec un ami de la famille, José Veiga. Ce dernier, ancien directeur du club de football de Benfica, à Lisbonne, est un homme d’affaires originaire du Portugal, où il est, depuis 2016, visé par une enquête pour fraude, corruption et blanchiment d’argent, en lien étroit avec les Sassou Nguesso.

Car à Brazzaville, José Veiga faisait fonction de directeur de la filiale congolaise du groupe brésilien Asperbras. Après l’effacement de la dette congolaise par le Brésil, en mai 2013, cette entreprise a obtenu plusieurs marchés d’ampleur. Elle se retrouve accusée par les autorités portugaises d’avoir versé une myriade de commissions à des intermédiaires et à des personnalités politiques.

Choisir un montant

Ou saisissez un montant personnalisé :

$

Dernières nouvelles du blog

LE VENT SOUFFLE VERS L’EST, LES SAOUDIENS LE SAVENT

par Alastair Crooke. L’accélération de l’inflation est partout – c’est évident. Les monnaies fiduciaires s’effondrent en termes réels. Et les monnaies adossées aux matières premières, qui ont une valeur réelle implicite, sont recherchées (par exemple, le rouble). Biden doit se rendre en Arabie saoudite en juillet. Toutefois, l’administration américaine ressent clairement les effets de l’avalanche deLire la suite

L’AUTRICHE A MIS FIN À LA VACCINATION OBLIGATOIRE: « IL FAUT DÉSORMAIS VIVRE AVEC LE COVID »

Par Nicole Delépine Le gouvernement autrichien a annoncé jeudi l’abandon total de sa politique de vaccination obligatoire contre le Covid-19, après l’avoir déjà suspendu en mars un mois à peine après son entrée en vigueur.[1] En Autriche, l’obligation corona a été annoncée fin 2021. Elle a été soutenue par tous les partis parlementaires, à l’exception duLire la suite

0 comments on “DENIS SASSOU NGUESSO: DICTATURE – BLANCHIMENT DE FONDS PUBLICS -CORRUPTION

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :