DOSSIERS

LE GÉANT PHARMACEUTIQUE PFIZER: UN RÉCIDIVISTE

Le géant pharmaceutique Pfizer : un récidiviste

Le chiffre d’affaires que le groupe pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech réalisent avec le vaccin Comirnaty à base d’ARN Covid-19 crève le plafond. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung rapporte : « Conformément aux nouvelles prévisions, le chiffre d’affaires (total) devrait presque doubler en 2021 par rapport à l’année précédente, pour atteindre 81 à 82 milliards de dollars (soit jusqu’à 71 milliards d’euros). [….] Comirnaty devrait donc y contribuer à hauteur d’environ 36 milliards de dollars. »

[1] Presque au même moment, une lanceuse d’alerte a exprimé dans une revue spécialisée de sérieux doutes quant à « l’intégrité des données et la sécurité des patients » lors de l’étude d’homologation du vaccin de Pfizer.

[2] En outre, la nouvelle que le PDG de Pfizer, Albert Bourla, avait été arrêté par le FBI a soudainement circulé sur le net, mais elle a été rapidement démentie.

[3] Mais est-il vraiment si absurde que le géant pharmaceutique Pfizer ait dépassé les bornes avec le vaccin Covid et que des autorités en charge de poursuites pénales aient également pu lui mettre le grappin dessus ? Finalement, les gens se rendent compte aujourd’hui que le vaccin génétique Pfizer, tout comme les autres vaccins Covid, n’est pas aussi efficace que promis.

On trouve en effet 35 à 55 % de personnes doublement vaccinées parmi les personnes hospitalisées et dans les unités de soins intensifs. Actuellement, comme on peut le lire dans le rapport hebdomadaire du RKI [4], 45 % des patients décédés du Covid-19 en Allemagne sont des personnes de plus de 60 ans doublement vaccinées. La théorie selon laquelle les vaccins changeraient fondamentalement la donne et qu’ils apporteraient l’immunité collective promise a dû être abandonnée plus tôt.

Car selon des études récentes, les personnes vaccinées sont presque aussi contagieuses que les personnes non vaccinées. [5] Mais examinons quelques exemples l’énergie criminelle de Pfizer : Pfizer a dû payer 4,4 milliards d’euros d’amende ces dernières années et a été condamné 47 fois par les autorités et les tribunaux américains. [6] Le groupe se fait régulièrement remarquer par la corruption, la concurrence déloyale ainsi que par des études d’autorisation de mise sur le marché falsifiées et enjolivées, avec des conséquences mortelles. Ainsi, dès 1996 Pfizer a testé son antibiotique Trovan, très controversé selon le Süddeutsche Zeitung, sur des nourrissons et des enfants au Nigeria – selon les déclarations des parents, sans les informer complètement et sans leur consentement, donc comme une expérimentation humaine illégale.

Cela s’est soldé par des décès et des enfants durablement handicapés. Selon le Süddeutsche Zeitung, outre des irrégularités dans la documentation, le médicament de comparaison aurait été sous-dosé afin d’obtenir un meilleur résultat pour la préparation de Pfizer. Selon une dépêche diplomatique publiée par WikiLeaks, Pfizer a engagé des détectives privés pour le procès qui a suivi, afin d’obtenir des informations compromettantes sur le procureur responsable du procès. En outre, l’ancien chef d’État nigérian Yakubu Gowon aurait pris fait et cause pour l’entreprise américaine. Il n’est donc guère surprenant que sur les 7 milliards de dollars de dédommagement exigés, seuls 75 millions de dollars aient été versés – et ce, seulement après 13 ans de procédure judiciaire. [7] •

En 2010, l’Association médicale allemande a publié un rapport qui mettait en lumière les études sur les médicaments menées par les groupes pharmaceutiques et concluait que ces études donnaient souvent une image biaisée en faveur des médicaments. [8] • À lui seul, un analgésique mis sur le marché par Pfizer, dont les graves effets secondaires ont été passés sous silence par le groupe, aurait fait – selon le médecin Peter C. Gøtzsche dans une interview au Süddeutsche Zeitung – près de 75 000 morts aux États-Unis. [9] Les études d’autorisation de mise sur le marché des vaccins Covid-19 ne sont pas les seules à être extrêmement controversées.

L’efficacité de 95 % des vaccins à ARN avancée par Pfizer est également trompeuse : en effet, selon les données brutes de l’étude de Pfizer, le taux d’infection était inférieur à 1 % dans chacun des deux groupes. L’étude indique donc simplement que le risque de contracter le Covid-19 est inférieur de 0,7 % pour les personnes vaccinées par rapport aux personnes non vaccinées ! [10] Il apparaît clairement que les vaccins sont peu efficaces et en plus nocifs, comme on peut le lire dans les rapports de sécurité de l’Institut Paul-Ehrlich. [11] Une chose est claire : ce n’est pas pour rien que Pfizer a utilisé des méthodes rudes pour faire passer ses contrats avec les différents États.

Pfizer aurait exercé un chantage sur les États, soit pour qu’ils signent la clause de non-responsabilité et les clauses de confidentialité, soit pour qu’ils vendent ses vaccins dans d’autres États. [12] Le Parlement européen demande maintenant la création d’un fonds pour les victimes de la vaccination, le vaccin Covid de Pfizer – étant responsable de la majorité des dommages graves liés à la vaccination (45 %) et des décès (73 %). [13] De plus, Pfizer est soupçonné d’avoir ajouté aux vaccins des substances métalliques non déclarées. [14] La version du fabricant de vaccins digne de confiance est de fait tout nouvelle.

Car il y a des années, la presse en général exprimait encore ce que seuls les prétendus complotistes osent dire aujourd’hui : Pfizer est une entreprise corrompue. La fraude, les pots-de-vin, les négligences et les résultats d’études négatifs supprimés semblent être la routine chez Pfizer. En 2010, la Süddeutsche Zeitung a ainsi écrit un article sur « Les sales coups de Pfizer » [15]. Et il y a à peine sept ans, elle titrait encore : « L’industrie pharmaceutique est pire que la mafia ». Elle rapportait : « Ces délits remplissent les critères du crime organisé, c’est pourquoi on peut parler de mafia. Lors d’un procès contre Pfizer en 2010, le jury a explicitement déclaré que la société avait enfreint la loi dite RICO contre le crime organisé sur une période de dix ans. » [16] Par conséquent, il n’est pas absurde que le FBI ou d’autres autorités en charge de poursuites pénales se rendent effectivement un jour chez Pfizer ou d’autres groupes pharmaceutiques dont la criminelle absence de scrupules n’est pas moindre.

Que cela se soit produit ou non, l’important est que les peuples trompés et lésés par l’industrie pharmaceutique se réveillent et pointent du doigt les géants de l’industrie pharmaceutique uniquement orientés vers le profit en leur intimant l’ordre d’arrêter.

de ddo./ts.Sources / Liens : [1] FAZ: „Pharmakonzern Pfizer hebt dank Corona-Impfung Jahresziele an“ (02.11.2021) https://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/pharmakonzern-pfizer-hebt-dank-corona-impfung-jahresziele-an-17614461.html
(le groupe pharmaceutique Pfizer en hausse dans ses résultats annuels grâce au vaccin anti-covid [en allemand]) [2] BMJ: „Covid-19: Researcher blows the whistle on data integrity issues in Pfizer’s vaccine trial“ (02.11.21) https://www.bmj.com/content/375/bmj.n2635
[en anglais] https://de.rt.com/meinung/126626-pfizer-leak-betrug-und-schlamperei/
https://de.rt.com/international/126590-whistleblowerin-gefaelschte-daten-in-pfizer-zulassungsstudie/
(Covid-19 : une chercheuse sonne l’alerte sur des problèmes d’intégrité de données dans les essais vaccinaux de Pfizer [en allemand]) [3] „CEO von Pfizer verhaftet, wegen Betrugs angeklagt – Mediensperre“ (Attention : l’information n’est plus soutenue et a été démentie selon plusieurs sources) https://www.ddbnews.org/ceo-von-pfizer-verhaftet-wegen-betrugs-angeklagt-mediensperre/
(Le PDG de Pfizer arrêté et accusé de fraude selon Mediensperre [en allemand]) https://www.conservativebeaver.com/2021/11/05/ceo-of-pfizer-arrested-charged-with-fraud-media-blackout/
[en anglais] [4] Wöchentlicher Lagebericht des RKI https://www.rki.de/DE/Content/InfAZ/N/Neuartiges_Coronavirus/Situationsberichte/Wochenbericht/Wochenbericht_2021-10-28.pdf?__blob=publicationFile
„In Belgien sind die meisten neuen Krankenhauseinlieferungen gegen Corona geimpft“ (25.10.21) https://uncutnews.ch/in-belgien-sind-die-meisten-neuen-krankenhauseinlieferungen-mit-corona-geimpft/
https://pnws.be/pedro-facon-55-procent-van-de-gehospitaliseerden-zijn-gevaccineerden/
(en Belgique, la majorité des nouvelles entrées à l’hôpital déjà vaccinées contre le Covid [en allemand]) [5] HNA: „Neue Corona-Studie: Geimpfte infektiöser als bisher angenommen“ https://www.hna.de/gesundheit/corona-impfung-geimpfte-infektion-studie-forschung-alpha-delta-variante-ansteckung-tn-91086292.html
(Nouvelle étude Covid: les vaccinés plus infectieux que pensés précédemment [en allemand]) [6] Verurteilungen von Big Pharma in den USA https://www.corvelva.it/de/approfondimenti/sistema-sanita/case-farmaceutiche/le-condanne-alle-big-pharma-negli-usa.html
(Jugements contre Big Pharma aux USA [en italien]) [7] Süddeutsche Zeitung: „Pfizers schmutzige Tricks“ (10.12.10) https://www.sueddeutsche.de/wirtschaft/wikileaks-nigeria-pfizers-schmutzige-tricks-1.1034677
(Les sales coups de Pfizer [en allemand]) https://uncutnews.ch/studie-zeigt-pfizer-ist-ein-gewohnheitstaeter-der-beharrlich-in-illegale-aktivitaeten-verwickelt-ist/
(Une étude montre que Pfizer est « coutumier et récidiviste » d’activités illégales [en allemand]) https://europepmc.org/article/PMC/2875889
Deutschlandfunk: „Medikamententests – Versuchslabor Afrika“ https://www.deutschlandfunkkultur.de/medikamententests-versuchslabor-afrika.976.de.html?dram:article_id=334672
Süddeutsche Zeitung: „Nigeria zerrt Pfizer vor Gericht“ (17.05.10) https://www.sueddeutsche.de/leben/milliardenklage-gegen-pharmaunternehmen-nigeria-zerrt-pfizer-vor-gericht-1.712961
[8] Bundesärztekammer: Finanzierung von Arzneimittelstudien durch pharmazeutische Unternehmen und die Folgen https://www.bundesaerztekammer.de/fileadmin/user_upload/downloads/Einfluesse-Arzneimittelstudie-Teil-1_Deutsches-Aerzteblatt_2010-1.pdf
(Ordre des médecins: Financement des études de médecine par les entreprises pharmaceutiques et conséquences [en allemand]) [9] Süddeutsche Zeitung: „Die Pharmaindustrie ist schlimmer als die Mafia“ (06.02.15) https://www.sueddeutsche.de/gesundheit/kritik-an-arzneimittelherstellern-die-pharmaindustrie-ist-schlimmer-als-die-mafia-1.2267631?reduced=true
https://www.inhr.net/content/die-pharmaindustrie-ist-schlimmer-als-die-mafia
(L’industrie pharmaceutique est pire que la mafia [en allemand]) [10] BioNTech-Impfstoff: Eine kritische Analyse der Zulassungsstudie, Teil 1 https://www.impfkritik.de/front_content.php?idcat=2&idart=3442&lang=1&client=1&cmode=form&creplyto=0
(Vaccin BioNTech: une analyse critique des études d’autorisation [en allemand]) [11] Sicherheitsberichte des PEI. https://corona-blog.net/sicherheitsberichte-des-paul-ehrlich-instituts/
(Rapports de sécurité de l’Institut Paul Ehrlich [en allemand]) https://www.pei.de/SharedDocs/Downloads/DE/newsroom/dossiers/sicherheitsberichte/sicherheitsbericht-27-12-20-bis-30-09-21.pdf?__blob=publicationFile&v=7
[12] « Menschen werden wegen Ihnen sterben »: Wie Pfizer in Südamerika verhandelte (26.02.21) https://web.de/magazine/news/coronavirus/coronavirus-impfstoff-verhandlungen-pharmakonzern-pfizer-suedamerika-35578326
(Les hommes mourront quand même : comment Pfizer négocie en Amérique du sud [en allemand]) Article d’origine : Pfizer exige des gouvernements un accord risqué avec des garanties d’État pour assurer la fourniture des vaccins https://www.thebureauinvestigates.com/stories/2021-02-23/held-to-ransom-pfizer-demands-governments-gamble-with-state-assets-to-secure-vaccine-deal
[en anglais] Vaccins: Les détails des négociations devaient rester secrets pendant 10 ans https://www.infosperber.ch/wirtschaft/konzerne/impfstoffe-knebelvertraege-sollten-10-jahre-geheim-bleiben/
[en allemand] [13] Requête conclusive de création d’un fonds européen de dédommagement des victimes des vaccins anti-COVID-19 https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/B-9-2021-0475_DE.html
[en allemand] [14] Ehemalige Mitarbeiterin von Pfizer sagt: «Graphenoxid in den Gen-Präparaten (…) https://corona-transition.org/ehemalige-mitarbeiterin-von-pfizer-sagt-graphenoxid-in-den-gen-praparaten-wird
(Un ancien employé de Pfizer déclare « de l’oxyde de graphène est présent dans les préparations géniques » [en allemand]) Kla.TV: „Gefährliche Impfinhaltsstoffe: Offener Diskurs unerlässlich“ https://www.kla.tv/2021-10-28/20342&autoplay=true
[15] Süddeutsche Zeitung: „Pfizers schmutzige Tricks“ (10.12.10) https://www.sueddeutsche.de/wirtschaft/wikileaks-nigeria-pfizers-schmutzige-tricks-1.1034677
(Les sales coups de Pfizer [en allemand]) [16] Süddeutsche Zeitung: „Die Pharmaindustrie ist schlimmer als die Mafia“ (06.02.15) https://www.sueddeutsche.de/gesundheit/kritik-an-arzneimittelherstellern-die-pharmaindustrie-ist-schlimmer-als-die-mafia-1.2267631?reduced=true
https://www.inhr.net/content/die-pharmaindustrie-ist-schlimmer-als-die-mafia
(L’industrie pharmaceutique est pire que la mafia [en allemand])

0 comments on “LE GÉANT PHARMACEUTIQUE PFIZER: UN RÉCIDIVISTE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :