MONDE

L’IRAN ET LE MALI RENFORCENT LES RELATIONS

par Reza Mokhberi.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a déclaré que la République islamique était prête à partager ses réalisations dans divers domaines scientifiques et industriels, notamment la santé, avec le Mali.

Amir-Abdollahian a fait ces remarques lors d’une réunion dimanche avec son homologue malien, Abdoulaye Diop, à Téhéran, tout en discutant avec lui des derniers développements régionaux et internationaux ainsi que de diverses questions d’intérêt commun.

Il a déclaré que l’administration iranienne est résolue à améliorer les relations, les échanges et l’interaction avec le Mali dans tous les domaines d’intérêt commun.

Soulignant les grands progrès réalisés par l’Iran dans divers secteurs industriels et scientifiques, notamment les soins de santé, la médecine et les équipements médicaux, le haut diplomate iranien a exprimé la volonté de Téhéran de transférer la technologie et de partager ses réalisations avec Bamako.

Amir-Abdollahian a souligné l’importance de l’échange de visites entre les autorités iraniennes et maliennes dans le but de développer les relations et a déclaré que les pays africains occupent une position particulière dans la politique étrangère de la République islamique.

Le ministre malien des Affaires étrangères, pour sa part, a déclaré que son pays souhaitait renforcer les relations avec l’Iran, notamment dans les domaines commercial et économique.

Diop a invité Amir-Abdollahian à effectuer une visite à Bamako au plus tôt, ce qui a été accepté par la partie iranienne.

Les deux ministres des Affaires étrangères ont également souligné la nécessité d’élargir la coopération sur des questions d’intérêt commun, notamment l’éducation, la santé, les technologies modernes, l’élevage et l’énergie, en particulier l’énergie solaire, et se sont mis d’accord sur une feuille de route pour renforcer les coopérations.

source : ISNA

Dernières nouvelles du blog

VACCINER LES FEMMES ENCEINTES EST UNE FOLIE ABSOLUE

par La rédaction de l’AIMSIB. Chez les médecins français, il existe un exercice périlleux qui consiste à montrer son désaccord médical à un élu de son Conseil de l’Ordre car cela se solde par des poursuites à l’encontre de l’écervelé qui croyait que la confraternité pouvait autoriser … les échanges confraternels1. Nous évoquerons ici les tentativesLire la suite

0 comments on “L’IRAN ET LE MALI RENFORCENT LES RELATIONS

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :