MONDE

RÉÉLECTION DE MACRON ET MISE EN PLACE DU RESET

par Nicolas Bonnal.

Macron va être réélu dans un fauteuil et pourra imposer le Reset : il est à 26% au premier tour. Il a pour lui les bourgeois, les cathos, les syndiqués, les bobos, les minorités (mort au fascisme et au racisme, morts aux bouffeurs de viande et aux moteurs Diesel, aux armes, etc.). Au second tour il écrasera sans peine l’idiot utile d’extrême-droite qu’on lui opposera, qu’il s’agisse du pion Zemmour (ex-provo subventionné devenu ennuyeux…) ou de MLP, qui familialement a l’habitude. Il est donné à 64% contre l’un et 56% contre l’autre. Ne me dites pas que les sondages sont biaisés : le franchouillard-citoyen-sanitaire était pour le passe vaccinal, il ne l’est plus ; il était pour le vaccin, il ne l’est plus : le sondage donc reflète bien ce que veut le Français. Et ce que veut le Français citoyen-couard-soumis, je l’ai dit il y a quelques mois, c’est du Reset. Il veut un contrôle totalitaire et sanitaire de sa société, la fin de tout libéralisme, la pénurie rebaptisée écologie, la guerre contre le Chine et la Russie, et tout le reste. Mais rassurez-vous, les populations suivent ailleurs. Il y a longtemps que les peuples n’existent plus. Céline et Bernanos s’en rendaient compte à leur époque, alors à la nôtre…

On voit Trudeau à l’œuvre au Canada – oh ces débris de l’infect empire britannique, première mouture de la mondialisation oligarchique et bureaucratique… – auront joué un rôle impeccable. Trudeau grâce aux routiers gèle les comptes, confisque les avoirs, et massacre avec sa police conditionnée-nazifiée tout vague résistant. Un lecteur m’a écrit ces propos sur l’utilité des routiers (dont certains étaient des braves gens, ce n’est vraiment pas le problème) :

« Nous sommes dans l’ère de la post-vérité. La réalité est fabriquée. Les sophismes d’Aristote sont dépassés. Les « spins Doctors » surdiplômés font de la gestion de la perception. On est mené par le management, de manège… un enclos à bétail. Le bétail humain, la « chair » à Platon.

Des « retraités » de la GRC (Gendarmerie Royale du Canada) ont aidé à planifier le convoi 2022. Les organisateurs ont averti les autorités de la ville une semaine à l’avance et on a permis aux camions de rentrer sans restriction sérieuse. On a laissé la situation moisir pendant une vingtaine de jours avec un tir de barrage groupé à l’unisson de la « pressetitué ». Pendant la crise d’octobre, c’est cette même GRC qui posait des bombes dans les boîtes aux lettres en signant FLQ (Front de libération du Québec). Quel beau prétexte pour imposer l’état d’urgence (anciennement loi sur les mesures de guerre, ceci est orwellien).

Il faut toujours attiser la colère du peuple pour s’en servir… C’est un conflit triangulé. »

La relâche sur le front du vaccin est mésinterprétée : l’ennemi, qui va plus vite que nous, a déjà réalisé (et non conçu) l’euro et le passeport numériques. Il peut nous couper l’envie de vivre quand il voudra et ne s’en privera pas. À change pour les 60% d’imbéciles de réélire Macron. De toute manière…

On va relire La Boétie en honneur à Trudeau et à Macron. Car il se permet d’être politiquement incorrect en évoquent la nature efféminée de nos tyrans et de nos bourreaux :

« Mais ô grand Dieu ! qu’est donc cela ? Comment appellerons-nous ce vice, cet horrible vice ? N’est-ce pas honteux, de voir un nombre infini d’hommes, non seulement obéir, mais ramper, non pas être gouvernés, mais tyrannisés, n’ayant ni biens, ni parents, ni enfants, ni leur vie même qui soient à eux ? Souffrir les rapines, les brigandages, les cruautés, non d’une armée, non d’une horde de barbares, contre lesquels chacun devrait défendre sa vie au prix de tout son sang, mais d’un seul ; non Mirmidon souvent le plus lâche, le plus vil et le plus efféminé de la nation, qui n’a jamais flairé la poudre des batailles, mais à peine foulé le sable des tournois ; qui est inhabile, non seulement à commander aux hommes, mais aussi à satisfaire la moindre femmelette ! Nommerons-nous cela lâcheté ? Appellerons-nous vils et couards les hommes soumis à un tel joug ? » (La Boétie)

Solution alors : aux armes, citoyens ? Le citoyen aime se lever contre un pouvoir faible. Comme on sait la monarchie était peu adaptée au techno-fascisme bourgeois de leur modernité juridique-cybernétique. Depuis il est enthousiaste le citoyen.

Nicolas Bonnal

Dernières nouvelles du blog

VERS LA FIN DE LA PANDÉMIE DE COVID-19 SELON L’OMS

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a déclaré mercredi 14 septembre que la fin de la pandémie de Covid-19 est en vue. Toutefois, il demande à toutes les nations de toujours faire preuve de prudence et de renforcer leurs politiques de lutte puisqu’on peut s’attendre à d’autres nouvelles vagues d’infections. Près deLire la suite

1 comment on “RÉÉLECTION DE MACRON ET MISE EN PLACE DU RESET

  1. nazratat

    A reblogué ceci sur My Blog.

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :