MONDE

CRISE: UN SCÉNARIO DE TROISIÈME GUERRE MONDIALE AU PLUS FORT DE LA CRISE COVID

Michel Chossudovsky
Mondialisation.ca

Aujourd’hui, les dangers d’une escalade militaire sont indescriptibles. Ce qui se passe actuellement en Ukraine a de graves implications géopolitiques. Cela pourrait nous conduire à un scénario de troisième guerre mondiale. Il est important qu’un processus de paix soit initié afin d’éviter une escalade.

fghn

Mondialisation.ca ne soutient pas l’invasion de l’Ukraine par la Russie. L’histoire de cette guerre doit être comprise. Les bombardements et les tirs d’obus dirigés par les forces armées ukrainiennes contre la population du Donbass ont commencé il y a huit ans, entraînant la destruction de zones résidentielles et des pertes civiles massives. Un accord de paix bilatéral est nécessaire.

Guerre économique

Un programme complexe de guerre économique et sociale sous les auspices du COVID-19 « Verrouillage » a été lancé le 11 mars 2020 contre 193 États membres des Nations unies. L’objectif déclaré était de combattre la propagation du virus « en vue de sauver des vies ».

Amplement documentée, cette initiative émanait des échelons supérieurs de l’establishment financier. Son but n’était pas de sauver des vies, bien au contraire. Elle impliquait une procédure décisionnelle complexe nécessitant la collaboration de plus de 190 gouvernements nationaux.

Son objectif non avoué était de déclencher un chaos économique et social, entraînant faillites, chômage et pauvreté.

Le confinement de la main-d’œuvre, le masque facial, l’éloignement social, la fermeture des écoles et des universités, le mandat de vaccination, etc.

La question fondamentale : Quel est son rapport avec la géopolitique et les stratégies de la guerre mondiale. Quel est son rapport avec la politique étrangère des États-Unis et l’agenda militaire des États-Unis et de l’OTAN ?

D’un point de vue stratégique, les verrouillages et les mandats de Covid-19 constituent un acte de « guerre économique ».

Sans précédent dans l’histoire du monde, ce projet diabolique affectant plus de 7 milliards de personnes dans le monde a été mis en œuvre simultanément et de manière concertée au cours des deux dernières années avec la planification et le déploiement stratégique des forces américaines, de l’OTAN et des forces militaires alliées contre la Russie et la Chine.

Deux crises apparemment différentes se déroulent simultanément

  • Les dangers d’une guerre mondiale dirigée contre la Russie et la Chine,
  • Les mandats Covid dirigés contre plus de 7 milliards de personnes.

Ces deux crises majeures qui se déroulent simultanément sont intimement liées :

L’invasion russe de l’Ukraine et la militarisation de l’Europe de l’Est. Et maintenant l’UE a pris la décision de se ranger du côté de l’US-NATO contre la Russie suite à une décision du Président de la Commission européenne.

La crise actuelle liée aux mandats dits Covid au cours des deux dernières années a contribué à saper le tissu économique, social et politique de 194 États-nations souverains – qui ont dorénavant perdu leur souveraineté.

Les mêmes acteurs financiers puissants sont derrière ces deux crises interdépendantes.

Ce sont les élites financières qui mènent la barque. Il s’agit d’un programme de troisième guerre mondiale de facto qui consiste à imposer un système de gouvernance mondiale.

Le verrouillage Covid et l’imposition du vaccin à ARNm font partie d’un programme hégémonique qui consiste à rendre les États-nations souverains dépendants. Ce sont des instruments de soumission.

Dans le contexte actuel, l’agenda Covid fait partie intégrante d’un arsenal militaire, stratégique et de renseignement plus large.

La Grande Réinitialisation et la Quatrième Révolution Industrielle (proposées par le Forum économique mondial -FEM) consistent à imposer, selon feu David Rockefeller :

« La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux …. [qui] est sûrement préférable à l’autodétermination nationale pratiquée au cours des siècles passés. » (cité par l’Aspen Times, 15 août 2011, c’est nous qui soulignons).

La crise de la Covid ouvre une nouvelle stratégie de guerre économique

Les mandats Covid (appliqués simultanément dans le monde entier) constituent un instrument de guerre économique et sociale sans précédent dans l’histoire du monde. De manière générale, ce sont des instruments de l’impérialisme.

Miner l’économie nationale d’une nation ennemie est l’objectif tacite de la guerre moderne. Historiquement, le modus operandi de la guerre économique a été :

« affaiblir l’économie d’un adversaire en lui refusant l’accès aux ressources physiques, financières et technologiques nécessaires ou en inhibant d’une autre manière sa capacité à bénéficier des échanges commerciaux, financiers et technologiques avec d’autres pays ».

Les « mandats covides » imposés par les intérêts financiers dominants vont bien au-delà des stratégies existantes de guerre économique.

Des pays entiers ont été affaiblis et déstabilisés sans qu’il soit nécessaire de recourir à des « révolutions de couleur » ou à une intervention militaire.

Des pays considérés comme des « ennemis » de l’Amérique se sont conformés aux mandats covidés et les ont approuvés, notamment Cuba, le Venezuela et l’Iran. L’économie de Cuba a été littéralement détruite. (Et son gouvernement socialiste a accepté les mandats du Covid sans sourciller).

Ce faisant, ces « ennemis de l’Amérique » ont accepté un processus de déstabilisation économique et d’ingénierie sociale qui, de l’avis général, est bien plus destructeur que les sanctions économiques américaines imposées aux gouvernements qui ne respectent pas les règles.

La dette mondiale et la déstabilisation de l’État-nation

Nous sommes à la croisée des chemins de la plus grave crise de la dette mondiale de l’histoire.

Cette crise fait partie de l’agenda du Big Money, dont l’objectif est de déclencher à terme des faillites et des dettes massives, en vue de déstabiliser les structures économiques des États-nations souverains.

La crise de la dette mondiale résultant des mesures de verrouillage a eu pour effet de faire grimper les niveaux de la dette publique (nationale, provinciale, municipale). Les structures fiscales et monétaires sont de plus en plus contrôlées par des créanciers extérieurs.

Dollarisation

L’endettement est un instrument de facto de conquête et de guerre économique. C’est la puissance du dollar américain. Les créanciers extérieurs mènent la barque. La finalité est d’effacer l’État-nation et d’imposer un système de « gouvernance mondiale ».

D’un point de vue stratégique, l’agenda Covid-19 joue un rôle clé.

Il affaiblit les gouvernements nationaux, il installe des politiciens corrompus sous le contrôle direct de l’establishment financier (ex. Trudeau, Macron, Johnson, et al). Dans les « pays ennemis » tels que le Venezuela et l’Iran, les intérêts du grand capital prennent le contrôle de vastes ressources en pétrole et en gaz naturel.

Un monde de mensonges

Nous sommes au seuil d’une crise très dangereuse. Au moment où nous écrivons ces lignes, la Russie a envahi l’Ukraine.

Nous vivons dans un monde de mensonges qui prévaut sur les faits et réalités.

Les dangers imminents de la troisième guerre mondiale sont étouffés par une vague de censure, dont le but est de réduire au silence les médias indépendants.

Les politiciens corrompus sont entraînés à croire en leurs propres mensonges. Ces mensonges (y compris la fausse science) s’inscrivent dans un processus décisionnel complexe et chaotique impliquant les services de renseignement américains, l’appareil de sécurité, Big Pharma, les ICT giants [géants de la haute technologie), l’ONU, l’OMS, la Banque mondiale, le FMI, la BIS (Business Information System], le Pentagone, de puissants groupes de pression ainsi que des acteurs puissants au sein de l’establishment financier et bancaire.

Nous n’avons plus affaire à la diplomatie de la Triple Alliance et de la Triple Entente, soigneusement élaborée par le chancelier Otto Bismarck, et qui a finalement conduit au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Les alliances actuelles, qui se chevauchent et se contredisent, ont conduit à une géopolitique confuse et dangereuse qui dépasse toute description.

Dernières nouvelles du blog

FAUCI ANNONCE UN NOUVEAU VARIANT CET HIVER

Selon le Dr Anthony Fauci, conseiller médical de la Maison-Blanche depuis Ronald Reagan (et jusqu’en décembre 2022, moment de sa démission annoncée), un nouveau variant du SARS-CoV-2 pourrait émerger cet hiver, tout en avertissant qu’il serait capable d’échapper à la réponse immunitaire. Dans son interview dans l’émission 60 minutes sur CBS, le président Biden avait annoncé que laLire la suite

LE GRAND JOURNALISTE TUCKER CARLSON PERSISTE ET SIGNE: LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN MENT SUR L’ORIGINE DU SABOTAGE DE NORDSTREAM 1 ET 2

Il est redouté par la Maison Blanche quand les présidents sont démocrates. Mais il n’est pas commode avec les Républicains non plus. Alors, quand Tucker Carlson consacre pour la deuxième fois en huit jours son émission quotidienne au sabotage de Nordstream et y suppose une opération américaine, c’est Washington qui est secoué. Jean Goychman nousLire la suite

0 comments on “CRISE: UN SCÉNARIO DE TROISIÈME GUERRE MONDIALE AU PLUS FORT DE LA CRISE COVID

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :