MONDE

CRIMES DE GUERRE

Par Andrei Martyanov – Source Reminiscence of the future

Le ministère russe de la Défense confirme officiellement :

MOSCOU, 6 mars – RIA Novosti.

 

Moscou a reçu des documents d’employés de laboratoires biologiques ukrainiens confirmant que des composants d’armes biologiques étaient développés en Ukraine, à proximité immédiate du territoire russe. C’est ce qu’a déclaré aux journalistes le représentant officiel du ministère russe de la Défense, le général de division Igor Konashenkov. « Au cours d’une opération militaire spéciale, les faits d’un nettoyage d’urgence par le régime de Kiev des traces d’un programme biologique militaire mis en œuvre en Ukraine, financé par le ministère de la Défense des États-Unis, ont été découverts. »

Comme vous l’avez peut-être déjà deviné, cette affaire est bien documentée, les témoins et leurs dépositions sécurisés et cela sera présenté très prochainement, ainsi que les actes de barbarie et les crimes de guerre du régime de Kiev et de ses « conseillers » occidentaux. Cela explique en partie l’hystérie qui règne en Occident. Cette fois, cependant, il ne s’agira pas d’une Collin Powell.

Il s’agira d’une véritable affaire et beaucoup de gens feraient mieux de commencer à réfléchir très sérieusement à ce qu’ils vont dire en réponse, en particulier lorsque certains d’entre eux pourraient bien finir devant le tribunal pour crimes de guerre de Donetsk (ou de Moscou). Et cet événement sera certainement largement médiatisé.

Dans des nouvelles connexes, c’est Game Over pour la VSU Air Force, elle a cessé d’exister. Comme l’a déclaré Konashenkov :

Pratiquement toute l’aviation prête au combat du régime de Kiev a été détruite. Dans le même temps, nous savons avec certitude que des avions de combat ukrainiens avaient auparavant volé vers la Roumanie et d’autres pays frontaliers. Veuillez noter que l’utilisation du réseau d’aérodromes de ces pays pour baser l’aviation militaire ukrainienne avec une utilisation ultérieure contre les forces armées russes peut être considérée comme l’implication de ces États dans un conflit armé.

Je suppose que Tony Blinken s’auto-médicamente. Mais encore une fois, connaissant son passé, les postures et le baratin sont les seules choses qu’il puisse faire.

Les pays de l’OTAN qui soutiennent l’Ukraine contre l’invasion russe ont le « feu vert » pour envoyer des avions de combat dans le cadre de leur aide militaire, a déclaré dimanche le secrétaire d’État Antony Blinken. « Nous discutons actuellement avec nos amis polonais de ce que nous pourrions faire pour répondre à leurs besoins si, en fait, ils choisissent de fournir ces avions de combat aux Ukrainiens », a déclaré M. Blinken lors d’une interview accordée à l’émission « Face the Nation » de CBS News.

Tony est prêt à jeter sous le bus les « alliés » d’Europe de l’Est de l’OTAN, parce qu’il pense qu’il est si intelligent que ses « plans » sont si difficiles à déchiffrer. Bien sûr, que quelqu’un lui explique les portées des 3M14 Kalibr, Kinzhal et Iskanders. Et montrez-lui des photos d’objectifs touchés par ces armes. La Pologne veut-elle passer un appel ?

Andrei Martyanov

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

Dernières nouvelles du blog

VACCINER LES FEMMES ENCEINTES EST UNE FOLIE ABSOLUE

par La rédaction de l’AIMSIB. Chez les médecins français, il existe un exercice périlleux qui consiste à montrer son désaccord médical à un élu de son Conseil de l’Ordre car cela se solde par des poursuites à l’encontre de l’écervelé qui croyait que la confraternité pouvait autoriser … les échanges confraternels1. Nous évoquerons ici les tentativesLire la suite

0 comments on “CRIMES DE GUERRE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :