MONDE

LA VISITE DE BIDEN MARQUE LA SOUMISSION HONTEUSE DES DIRIGEANTS EUROPÉENS

Strategic-culture
arretsurinfo.ch

C’est un spectacle pathétique. Les gouvernements européens sont prosternés devant l’empire américain.

biden otan

Le président américain Joe Biden s’est rendu en Europe cette semaine avec les codes nucléaires présidentiels exposés par son entourage. Parmi la flotte d’avions présidentiels se trouvait l’ « avion de l’apocalypse » – un Boeing 747 spécialement aménagé, capable de résister aux radiations nucléaires et de servir, le cas échéant, de « Pentagone dans le ciel ».

Biden a assisté à trois sommets d’urgence consécutifs des dirigeants du G7, de l’OTAN et de l’Union européenne à Bruxelles. C’était apparemment la première fois qu’un président américain était invité à assister à un tel sommet des dirigeants de l’UE.

Il y avait un sentiment palpable de drame artificiel et exagéré concernant la guerre en cours en Ukraine. L’intervention militaire de la Russie dans ce pays en est maintenant à sa quatrième semaine. Moscou a invoqué des raisons d’autodéfense et de protection de la population russophone du Donbass contre un régime nazi soutenu par l’OTAN à Kiev.

Les médias occidentaux et leurs gouvernements, quant à eux, ont affirmé que les actions de la Russie étaient une agression non provoquée et le pire épisode de barbarie depuis la Seconde Guerre mondiale. Les médias occidentaux craignent fébrilement que la Russie déploie des armes chimiques, biologiques et nucléaires de destruction massive. Il existe également des craintes hystériques de voir la Russie attaquer à nouveau la Pologne, les pays baltes et le reste de l’Europe.

Les médias occidentaux décrivent la visite de Biden en Europe comme une répétition de la prétendue défense américaine de l’Europe contre le nazisme et le communisme.

Il s’agit d’une incroyable déformation de la part des médias occidentaux. Tout le contexte du conflit en Ukraine, fomenté par les États-Unis et l’OTAN au cours des trois dernières décennies, a été relégué aux oubliettes. Il en va de même pour la guerre éclair des États-Unis et de l’OTAN contre la Yougoslavie, dont le 23e anniversaire a eu lieu cette semaine. L’expansionnisme agressif de l’OTAN et l’hostilité envers la Russie ont culminé dans la guerre actuelle en Ukraine. Pourtant, les médias occidentaux présentent cette situation comme étant due à une prétendue agression unilatérale de la Russie et à la tyrannie maniaque de Moscou.

Pendant son demi-siècle de carrière politique, Joe Biden a soutenu avec ferveur la guerre des États-Unis et de l’OTAN en Yougoslavie, ainsi que d’innombrables autres guerres impérialistes criminelles et opérations de changement de régime. Il est personnellement responsable de la fomentation du régime du coup d’État à Kiev depuis 2014. L’armement de l’Ukraine par les États-Unis et l’OTAN, y compris le fonctionnement des laboratoires de guerre biologique parrainés par le Pentagone, est associé à l’implication directe de Biden dans le soutien du régime anti-russe de Kiev et de ses paramilitaires nazis.

L’ironie de la mise en garde de Biden contre l’utilisation par la Russie d’ADM en Ukraine est plus que révoltante. Les terroristes djihadistes que les États-Unis ont soutenus en Syrie ont commis des atrocités à l’aide d’armes chimiques, en guise de provocation aux bombardements de l’OTAN en Syrie. Le fils de Biden, Hunter, est impliqué dans le financement de laboratoires d’armes biologiques en Ukraine par le biais de sa société d’investissement en capital liée au Pentagone, Seneca.

Et pourtant, malgré cette corruption et cette criminalité impériales flagrantes, Biden a été accueilli cette semaine par les dirigeants européens qui démontrent sans l’ombre d’un doute qu’ils ne sont rien d’autre qu’une collection embarrassante de vassaux.

Le résultat est que Biden vend massivement plus d’armes américaines à l’Europe que jamais auparavant. Il envoie davantage de troupes américaines dans les bases européennes. L’UE a imposé bien plus de sanctions à la Russie que les États-Unis, infligeant ainsi aux économies européennes bien plus de dommages qu’à l’économie américaine. Biden va signer de nouveaux accords avec l’Europe pour fournir des exportations de gaz américain qui sont plus chères que le gaz russe. La mise à mort du commerce énergétique euro-russe est le couronnement des intérêts impérialistes américains.

Dans toute l’Union européenne, la censure draconienne des médias a entièrement occulté les médias russes Sputnik et RT. Les citoyens européens se voient refuser toute information ou analyse alternative. Ce que fait l’UE est bien plus répressif que ce que font les États-Unis en termes de censure des médias. La soi-disant démocratie européenne sort du placard en tant que proto-fascisme.

C’est un spectacle pathétique. Les gouvernements européens sont prosternés devant l’empire américain.

Ce qu’affirme le président Biden est flagrant. Une nouvelle guerre froide qui remodèle l’Europe sous l’hégémonie américaine, en vendant des armes et du gaz coûteux à l’Europe tout en excluant la Russie du développement de toute relation normale avec ses voisins continentaux. La guerre en Ukraine a été longue à venir en raison des politiques américaines facilitées par des politiciens comme Joe Biden et Madeleine Albright, l’ancienne secrétaire d’État qui a dirigé le bombardement de la Yougoslavie par l’OTAN en 1999, décédée cette semaine.

Il est incroyable que pas un seul des dirigeants en exercice de l’Union européenne n’ait émis de critique ou de dissidence à l’égard de la nouvelle guerre froide orchestrée par les États-Unis. Bien sûr que non. Ils sont achetés et payés comme les putes qu’ils sont, tandis que leurs populations souffrent de la pauvreté, du militarisme et de l’ombre de la guerre nucléaire.

Les dirigeants européens sont comme des lèches-bottes qui lèchent la botte de leur maître. Leur soumission abjecte enhardit le bellicisme impérial américain contre la Russie. Ils semblent prêts à laisser leur propre peuple subir les conséquences du conflit mené par les États-Unis, au point de faciliter une troisième guerre mondiale en Europe.

Il existe une idée fausse selon laquelle le fascisme en Europe était en quelque sorte un développement unique de l’Allemagne nazie. Le Troisième Reich comptait de nombreux collaborateurs européens en Pologne, dans les pays baltes, en Italie, en France, en Espagne, et d’autres sources secrètes comme l’establishment britannique dans les années 30.

Les médias américains et occidentaux présentent Biden et les soi-disant dirigeants européens comme un modèle de démocratie et de droiture. La vérité est que nous assistons au retour du fascisme en Europe sous la direction de l’hégémonie américaine. Lorsque Biden a pris ses fonctions à la Maison Blanche en janvier 2021, il a déclaré : « L’Amérique est de retour ». Pour quiconque prête attention à l’histoire et aux ambitions de puissance des États-Unis, ce genre de vantardise chauvine était considéré comme de mauvais augure. Il devient de plus en plus inquiétant à chaque fois que les États-Unis prennent des mesures pour attiser les tensions irréfléchies avec la Russie et la Chine.

L’Amérique est bien de retour, et les vassaux européens sont sur le dos, et aussi sur le front… parce que, vous savez, nous devons être pluralistes en matière de genre dans notre nouvelle ère fasciste tactile.

Ce qui est encore plus honteux, c’est que la classe politique européenne agit comme un paillasson pour l’impérialisme américain contre les intérêts urgents des citoyens européens. L’intérêt ultime est celui d’avoir la paix. Cette contradiction est un signe avant-coureur de bouleversements sociaux massifs à travers l’Europe en révolte contre leurs dirigeants perfides.

Source : Strategic-culture

Traduction Arrêt sur info

Latest from the Blog

MÊME LE PAPE EST CENSURÉ – LE MÉDIAMENSONGE DU JOUR – N°5

Soutenez – nous financièrement ! Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. JEMINFORMETV.COM est différent de la plupart des médias : Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nousLire la suite

0 comments on “LA VISITE DE BIDEN MARQUE LA SOUMISSION HONTEUSE DES DIRIGEANTS EUROPÉENS

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :