DOSSIERS

PFIZER: « CALVAIRE », « DOULEURS ATROCES », SOUFFRANT DU SYNDROME DE PARSONAGE – TURNER, ILS S’INTERROGENT SUR LE VACCIN

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a établi un rapport en mars 2022 indiquant que le rôle du vaccin n’était pas à exclure dans l’apparition du syndrome de Parsonage-Turner chez certaines personnes ayant reçu une ou plusieurs doses de Pfizer.

Source: midilibre.fr

Paralysie, décharges électriques… des symptômes peu agréables voire handicapants recensés chez certains patients ayant reçu le vaccin Pfizer, autrement appelé « Comirnaty ». Les experts de l’ANSM ont en effet effectué une nouvelle analyse en mars 2022 des cas déclarés depuis le début de la vaccination suite à l’évaluation réalisée dans le rapport publié le 24 septembre 2021. Au total, 43 cas de syndrome de Parsonage-Turner ont été déclarés, dont 27 sur la périodeEn septembre 2021, l’ANSM évoquait six cas.

Nous avons donc donné la parole à des personnes dont ce syndrome a récemment été diagnostiqué par un médecin, preuves médicales à l’appui. À noter que bon nombre de cas ont précisé ne pas être opposés à la vaccination contre le Covid.

Qu’est-ce que le syndrome de Parsonage-Turner ?

Aussi appelé névralgie amyotrophiante, ce syndrome correspond à l’inflammation du plexus brachial, c’est-à-dire d’un groupe de nerfs, qui se trouve entre l’épaule et la clavicule. Cette affection touche principalement les hommes autour de 40 ans.

Trois phases se succèdent : d’abord une phase inflammatoire entraînant de vives douleurs au niveau de l’épaule, puis une diminution de la force musculaire et enfin une perte de la masse musculaire.

Peut-on vraiment établir un lien de causalité avec le vaccin ?

Tous les cas rapportés par l’ANSM ont été revus et analysés avec un expert neurologue. 18 sont restés sur le banc de touche, faute d’éléments. Parmi les 25 cas restants, 7 cas ayant contracté le syndrome de Parsonage-Turner sont survenus après la première dose, 14 après la deuxième dose, et 4 cas après le rappel. Un cas rapporte notamment un syndrome de cas de Parsonage-Turner controlatéral du bras vacciné. Cette nouvelle analyse confirme que le rôle du vaccin peut être questionné, nous détaille l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé qui nous évoque des « signaux potentiels ». 

Soutenez – nous financièrement !

Faire un Don via PayPal

Lien: https://jeminformetv.com/faire-un-don/

Lien pour faire un don supérieur à 100 Euros via la cagnotte jeminformetv.com

Lien: https://gofund.me/60768c49

Virement bancaire

Unique
Mensuellement
Annuellement

Réaliser un don ponctuel

Réaliser un don mensuel

Réaliser un don annuel

Choisir un montant

€10,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisissez un montant personnalisé :


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

Nous contacter

Dernières nouvelles du blog

VACCINER LES FEMMES ENCEINTES EST UNE FOLIE ABSOLUE

par La rédaction de l’AIMSIB. Chez les médecins français, il existe un exercice périlleux qui consiste à montrer son désaccord médical à un élu de son Conseil de l’Ordre car cela se solde par des poursuites à l’encontre de l’écervelé qui croyait que la confraternité pouvait autoriser … les échanges confraternels1. Nous évoquerons ici les tentativesLire la suite

0 comments on “PFIZER: « CALVAIRE », « DOULEURS ATROCES », SOUFFRANT DU SYNDROME DE PARSONAGE – TURNER, ILS S’INTERROGENT SUR LE VACCIN

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :