DOSSIERS

L’ALLEMAGNE ADMET UN VACCIN CONTRE LE COVID « 40 FOIS PLUS MEURTRIER QU’AUPARAVANT »

Source: rairfoundation.com

Traduction: La Rédaction JEMINFORMETV.COM

Une nouvelle étude consécutive en Allemagne montre que le nombre de personnes souffrant de complications graves après avoir reçu le «vaccin» Covid est 40 fois plus élevé que ce qui était connu auparavant.

Malgré ces nouvelles révélations choquantes, l’autoproclamé « expert de la pandémie » Bill Gates s’est fièrement, et à tort, vanté sur la télévision de France 2 que ceux qui meurent du Covid sont, en fait, les non vaccinés.

Lorsque le commentateur de l’actualité française a demandé au milliardaire, « que dites-vous aux gens qui doutent du vaccin Covid? » Gates a répondu : « Si vous regardez ceux qui meurent, ce sont les gens qui ne sont pas vaccinés. C’est un miracle qui a évité des millions de morts » :

L’ article suivant  provient du radiodiffuseur régional allemand MDR Fernsehen :

Étude allemande : Le nombre de personnes souffrant de complications graves après avoir pris le vaccin COVID est 40 fois plus élevé qu’on ne le savait auparavant. Charité à Berlin mène une étude sur les effets secondaires de la vaccination contre le corona. Le professeur Harald Matthes dirige la recherche et demande plus de points de contact pour les personnes concernées.

Étude avec environ 40 000 participants

L’étude « Safety Profile of Covid-19 Vaccines », qui porte sur les effets et les effets secondaires des différents vaccins, est en cours depuis un an. Environ 40 000 personnes vaccinées sont interrogées à intervalles réguliers dans toute l’Allemagne. La participation à l’étude est volontaire et indépendante du fonctionnement des vaccins chez les sujets.

Un résultat : huit personnes vaccinées sur 1 000 souffrent d’effets secondaires graves. « Le nombre n’est pas surprenant », explique le Pr Harald Matthes, responsable de l’étude : « Il correspond à ce que l’on sait d’autres pays comme la Suède, Israël ou le Canada. Incidemment, même les fabricants des vaccins avaient déjà déterminé des chiffres similaires dans leurs études. » Avec les vaccins conventionnels, comme ceux contre la poliomyélite ou la rougeole, le nombre d’effets secondaires graves est nettement inférieur.

Le professeur Harald Matthes dirige l’étude observationnelle « Profil de sécurité des vaccins Covid-19 » à la Charité de Berlin.
Certains effets secondaires durent des mois

Les effets secondaires graves sont des symptômes qui durent des semaines ou des mois et nécessitent des soins médicaux. Ceux-ci comprennent les douleurs musculaires et articulaires, l’inflammation du muscle cardiaque, les réactions excessives du système immunitaire et les troubles neurologiques, c’est-à-dire les déficiences du système nerveux. « La plupart des effets secondaires, y compris les plus graves, disparaissent après trois à six mois ; 80% guérissent. Mais certains durent beaucoup plus longtemps », rapporte le professeur Matthes.

[Les effets secondaires liés à un vaccin COVID-19 peuvent être signalés en ligne à l’ Institut Paul Ehrlich . Le but ici est d’identifier des risques jusque-là inconnus après la vaccination.]

Médecins : « Parlez-en ouvertement sans être considéré comme anti-vaccination »

Jusqu’à présent, environ 179 millions de doses de vaccin Covid-19 ont été administrées en Allemagne. « Compte tenu d’environ un demi-million de cas avec des effets secondaires graves après les vaccinations Covid en Allemagne, nous, les médecins, devons agir », souligne le Pr Matthes qui, en plus de son travail à la Charité de Berlin, est membre du conseil d’administration de plusieurs médecins spécialistes sociétés et examine systématiquement l’effet des médicaments depuis des années. « Nous devons venir aux offres de thérapie, en discuter ouvertement lors de congrès et en public sans être considérés comme anti-vaccination. »

Les victimes doivent être prises au sérieux

Il est particulièrement déprimant pour les personnes concernées que leurs plaintes ne soient souvent pas prises au sérieux. Les médecins en pratique privée n’associaient souvent pas les symptômes aux vaccinations parce qu’ils n’y étaient pas préparés ou ne voulaient pas s’exposer, compte tenu de l’ambiance politique houleuse.

En témoignent également les nombreuses lettres adressées au responsable de l’étude, le professeur Matthes. Les personnes concernées décrivent leur recherche, souvent longue de plusieurs mois, d’une aide médicale pratique et d’une reconnaissance. De plus, ils montrent que les cas suspects ne sont pas officiellement déclarés. Ainsi, le nombre de réactions vaccinales sévères à l’Institut Paul Ehrlich, à 0,2 rapport pour 1 000 doses de vaccin, est également significativement inférieur à celui de l’étude Charité.

Cliniques externes spéciales pour les victimes de la vaccination requises

Il existe déjà plusieurs structures qui pourraient prendre en charge au moins la prise en charge initiale des patients présentant des complications vaccinales : « Nous avons déjà plusieurs cliniques externes spécialisées pour traiter les conséquences à long terme de la maladie Covid », explique le Pr Matthes. « De nombreux tableaux cliniques connus du ‘Long Covid’ correspondent à ceux qui surviennent comme effets secondaires de la vaccination. » Les médecins de ces cliniques sont donc suffisamment expérimentés. Il s’agit maintenant d’ouvrir les consultations externes aux patients présentant des complications de vaccination. Selon l’étendue de la complication, les patients pourraient alors être orientés vers des services spécialisés tels que la neurologie ou la cardiologie. Et les unités de soins intensifs et les centres de dialyse pourraient également être impliqués dans le traitement : « Ils ont l’expérience de la purification du sang. »

L’hémodialyse comme thérapie

Tant à la Charité que dans d’autres cliniques, des traitements efficaces pour les personnes ayant des complications vaccinales sont en cours de développement : « La présence d’un trop grand nombre d’auto-anticorps dans le plasma sanguin des personnes atteintes est souvent à l’origine du problème, explique le Pr Matthes. « Par conséquent, il faut d’abord déterminer lesquels et combien de ces auto-anticorps sont présents. » Par conséquent, les laboratoires capables d’effectuer les tests pertinents doivent également être associés.

Dès que le diagnostic est clair, l’objectif est d’éliminer l’excès d’anticorps du sang à l’aide de médicaments immunosuppresseurs ou d’une purification spéciale du sang. La méthode est connue de longue date mais est trop peu spécifique : « Nous ne voulons réduire que les auto-anticorps mal formés, c’est-à-dire ceux développés contre le Sars-CoV-2. » Le problème, cependant, est que les traitements du Covid long, y compris les mesures de rééducation, sont désormais pris en charge par les mutuelles, mais les traitements comparables des complications vaccinales ne sont que dans de très rares cas. Dès lors, le médecin engagé insiste sur un besoin urgent d’amélioration et conseille aux patients et à leurs médecins de famille : « Si l’assureur refuse de prendre en charge les frais d’une mesure, faites opposition, si nécessaire, une seconde fois. »

Inscrivez-vous pour nous rejoindre

Dernières nouvelles du blog

DICTATURE EN ISRAËL: UTILISER DU CASH DEVIENT CRIMINEL

La guerre d’Israël contre l’argent liquide passe un cap décisif. À partir de lundi, ce sera une infraction pénale en Israël de payer plus de l’équivalent de 1700 dollars en espèces à une entreprise ou de 4360 dollars en espèces à un individu, alors que le gouvernement intensifie sa guerre en cours contre l’argent tangible. C’estLire la suite

GÉNOCIDE PAR INJECTIONS VAXX COVID !

Les Mondialistes veulent tuer jusqu’à 90% de la population actuelle avant 2030, selon leur Agenda 2030, par les Vaccins, Masques, Tests PCR, Chemtrails, Ondes 5G… Maladies mentales et émotionnelles ! Depuis la déclaration de la pandémie de Covid il y a environ deux ans, nous vivons dans un monde précaire.  Les Lucifériens sataniques et leurs sbiresLire la suite

0 comments on “L’ALLEMAGNE ADMET UN VACCIN CONTRE LE COVID « 40 FOIS PLUS MEURTRIER QU’AUPARAVANT »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :