MONDE

CORONAVIRUS EN EUROPE – UN EURODÉPUTÉ MET EN GARDE: LES CONFINEMENTS REVIENDRONT À L’AUTOMNE

« Pourquoi veulent-ils forcer les gens à se faire vacciner avec un vaccin qui n’est pas vraiment un vaccin et qui a déjà tué plus de personnes que tout autre vaccin ? »

Jeudi 5 mai, quatre cent trente-deux eurodéputés européens ont voté la prolongation du passeport covid jusqu’en juin 2023. « Je me demande vraiment si le Parlement est gouverné par une épidémie de bêtise ou d’hypocrisie », a déclaré l’eurodéputé Mislav Kolakusic. « Après deux ans de folie covid », il n’y a toujours pas de fin.

« Pourquoi font-ils cela aux citoyens ? Pourquoi veulent-ils gâcher leur vie » a demandé l’eurodéputé. « Pourquoi veulent-ils forcer les gens à se faire vacciner avec un vaccin qui n’est pas vraiment un vaccin et qui a déjà tué plus de personnes que tout autre vaccin ? »

« Je ne sais pas quand la folie prendra fin, mais évidemment ce ne sera pas l’année prochaine », a déclaré Kolakusic. « Et à l’automne, les fermetures et toutes les catastrophes que nous avons connues au cours des deux dernières années nous attendent à nouveau. »

Peine de mort

Le député européen croate a récemment  déclaré que la vaccination obligatoire « signifie la peine de mort ». Kolakušić a déclaré : « Des dizaines de milliers de citoyens sont morts des effets secondaires des vaccins. Par conséquent, les vaccinations obligatoires représentent la peine de mort et entraîneront l’exécution de nombreux citoyens.

Le dirigeant a précédemment accusé les politiques covid de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, de diviser les citoyens et de violer leurs droits et leurs conseils scientifiques. « Les droits humains fondamentaux n’ont jamais été aussi gravement violés au cours des 80 dernières années depuis le nazisme : la liberté de voyager, le droit au travail, les soins de santé et le droit d’interdire les expériences médicales pratiquées sur plus de 500 millions de personnes. En outre, chaque citoyen a le droit à l’autodétermination », a souligné le député européen.

Il a également critiqué les laissez-passer covid, déclarant que «les certificats corona qui permettent uniquement aux vaccinés de voyager librement – ​​tout en propageant le virus aussi facilement que les non vaccinés – sont insensés».

Inscrivez-vous pour nous rejoindre

DERNIERS ARTICLES

QUAND L’INSEE MONTRE QUE LA VACCINATION EST ALLÉE DE PAIR AVEC UNE HAUSSE DE LA MORTALITÉ DES MOINS DE 65 ANS

La vaccination a-t-elle vraiment sauvé des vies, comme le gouvernement le prétend ? Comme disait la propagande diffusée en boucle l’an dernier, les chiffres, ça ne se discute… et, quand on regarde les chiffres de l’INSEE, il devient indiscutable que, non seulement la vaccination n’a pas diminué la mortalité, mais même qu’elle est allée deLire la suite

PÉKIN VA SE DÉBARRASSER DES AVOIRS À ÉTRANGER AFIN D’ÉVITER LA VULNÉRABILITÉ AUX SANCTIONS DE TYPE RUSSES

Pékin aurait demandé aux élites du Parti communiste de se débarrasser de leurs avoirs à l’étranger afin d’éviter la vulnérabilité aux sanctions de type russes. Le Parti communiste chinois (PCC), cherchant à protéger les élites du pays des sanctions occidentales, comme celles imposées à la Russie à propos du conflit ukrainien, aurait publié une directiveLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

1 comment on “CORONAVIRUS EN EUROPE – UN EURODÉPUTÉ MET EN GARDE: LES CONFINEMENTS REVIENDRONT À L’AUTOMNE

  1. A reblogué ceci sur La vérité est ailleurset a ajouté:
    Courageux discours à contre courant des exigences de Ursula von der Leyen/Pfizer…Peine de mort
    Le député européen croate a récemment déclaré que la vaccination obligatoire « signifie la peine de mort ». Kolakušić a déclaré : « Des dizaines de milliers de citoyens sont morts des effets secondaires des vaccins. Par conséquent, les vaccinations obligatoires représentent la peine de mort et entraîneront l’exécution de nombreux citoyens.

    Le dirigeant a précédemment accusé les politiques covid de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, de diviser les citoyens et de violer leurs droits et leurs conseils scientifiques. « Les droits humains fondamentaux n’ont jamais été aussi gravement violés au cours des 80 dernières années depuis le nazisme : la liberté de voyager, le droit au travail, les soins de santé et le droit d’interdire les expériences médicales pratiquées sur plus de 500 millions de personnes. En outre, chaque citoyen a le droit à l’autodétermination », a souligné le député européen.

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :