DOSSIERS

LA PREUVE ENFIN: LES MYOCARDITES SONT DES EFFETS SECONDAIRES DES INJECTIONS PAS DE LA COVID

previewImg

     LA PREUVE ENFIN:LES MYOCARDITES SONT DES EFFETS SECONDAIRES DES INJECTIONS PAS DE LA COVID

Les télétoubibs ne peuvent nier la flambée des myocardites mais ils entendent faire croire qu’elles sont la conséquence de la covid et même de covids longs, et pas des injections

Une étude israelienne met fin à ces mensonges…

Bonne nouvelle, pas plus de risques de faire une myocardite après une covid que sans infection. La covid est innocentée, les injections posent problèmes

C’EST BIEN LA VACCX ET PAS LA COVID QUI PROVOQUE LES MYOCARDIES

Tuvali et al, Israël, vaste étude N = 196 000 cas, N = 590 000 témoins, aucun taux excessif de myocardite identifiée par le code ICD-10 chez les non injectés avec infection naturelle. Contre les fausses déclarations antérieures. Peut se concentrer sur les produits obligatoires comme source de myocardite à portée de main et avancer sur la gestion.

Soutenez – nous financièrement !

Faire un don PayPal ou par virement bancaire

Lien: https://jeminformetv.com/faire-un-don/

Unique
Mensuellement
Annuellement

Réaliser un don ponctuel

Réaliser un don mensuel

Réaliser un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisissez un montant personnalisé :


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

Action contre la faim dans le monde – pour une cause juste, votre soutien compte. Cliquez sur l’image pour faire un don.

Qu’est-ce qui cause le plus de maladies cardiaques : le covid-19 ou les vaccins ?Les autorités sanitaires affirment que le covid-19 cause beaucoup plus de maladies cardiaques.Voyons les preuves. 

LA SPIKE VACCINALE PLUS DANGEREUSE QUE LA SPIKE VIRALE

Il y a peu de différence entre les Spike vaccinale et virale, juste 2 prolines. La plus grande différence vient de leur distribution. Lors d’une infection, Spike ne rentre pas dans la circulation sanguine, elle reste limitée aux muqueuses et centres germinaux, sauf si bien sûr il y a virémie comme dans formes sévères. Lors de la vaccination, Spike se retrouve dans le muscle et dans la circulation sanguine et donc se retrouve produite par les cellules endothéliales, qui tapissent les vaisseaux sanguins, et par les cellules du sang  le résultat c’est que les cellules endothéliales sont attaquées par le système immunitaire et les plaquettes sont activées, les deux effets se combinant pour causer des thromboses et les troubles de la circulation qui s’ensuivent.

Marc G Wathelet, Ph.D.

LANCEURS D ALERTES /

Collectif Sauver la Science

@GabinJean3

@masimaux

traduit en français: https://threadreaderapp-com.translate.goog/thread/1532657445922918400.html?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=en

1/ Selon une étude nordique basée sur la population (Danemark, Suède, Norvège et Finlande) publiée dans le prestigieux JAMA, Pfizer expose les 16-24 ans à un plus grand risque de myopéricardite que le covid-19.

jamanetwork.com/journals/jamac…

2/ Une étude israélienne basée sur la population a révélé qu’il n’y a aucune preuve d’un risque accru de myocardite et de péricardite chez les patients adultes non vaccinés qui se sont rétablis du covid-19.

mdpi.com/2077-0383/11/8…

3/ Selon une étude sur la myocardite publiée dans le prestigieux JAMA, deux doses de Pfizer multiplient par 133 le risque de myocardite chez les jeunes de 12 à 15 ans par rapport à la valeur initiale.

jamanetwork.com/journals/jama/…

4/ Des chercheurs de l’université d’Oxford ont découvert que le taux de myocardite chez les hommes de moins de 40 ans après deux ou trois doses de Pfizer, Moderna ou AstraZeneca est plus élevé qu’après avoir récupéré du covid-19.

medrxiv.org/content/10.110…

5/ Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains ont par inadvertance, à travers leurs propres études, confirmé que les vaccins à ARNm causent 142 fois plus de myocardite que le covid-19 chez les jeunes de 16-17 ans.

6/ Une étude israélienne publiée dans Nature a révélé une augmentation de 25 % des événements cardiovasculaires d’urgence chez les 16-39 ans. Le nombre d’appels d’urgence était significativement associé aux taux de 1ère et 2ème doses de vaccin, mais pas aux taux d’infection au COVID-19.

nature.com/articles/s4159…

7/ Le cardiologue Peter McCullough explique que les niveaux de troponine dans la myocardite induite par le vaccin sont 10 à 100 fois plus élevés que dans la myocardite induite par le covid. Il s’applique à tous les âges, mais le médecin souligne l’effet dangereux sur les jeunes et les enfants.

8/ Une étude américaine sur la myopéricardite publiée dans le prestigieux JAMA montre un joli graphique pour 2019-2021. En 2019 et 2020 (première année de covid-19), les taux de myopéricardite sont inchangés, suivis d’un pic en avril 2021. Que s’est-il passé en avril 2021 ?

Source : ns2017

DERNIERS ARTICLES

LA VACCINATION CONTRE LE SARS-COV-2 FAVORISE-T-ELLE LE DÉVELOPPEMENT DU CANCER ?

Au début de l’épidémie de coronavirus, les retards de diagnostics et de soins ont eu des conséquences dramatiques sur la pathologie du cancer. De l’aveu même du Dr Hans Kluge, directeur de l’OMS pour l’Europe, « la façon dont la pandémie retarde les soins aux personnes atteintes de cancer et crée des retards accumulés dans les services deLire la suite

GRANDE-BRETAGNE – SURMONTALITÉ MESURÉE APRÈS LES INJECTIONS COVID !

Les rapports officiels du gouvernement confirment que nous assistons à un dépeuplement par la vaccination Covid-19 !  Les statistiques officielles montrent que des centaines de milliers de personnes de plus meurent chaque semaine dans le monde que prévu. La raison ?Les données officielles du gouvernement suggèrent fortement que tout cela est dû aux injections de Covid-19. Lire la suite

COVID, TEST PCR, NANOPARTICULES

Cet article s’appuie essentiellement sur le document nanoparticules et nanotechnologies, disponible sur ecologie . gouv . fr, thèse de docteurs en médecine, article du CEA, ainsi que divers articles de presse « généraliste ». Source : Le club Médiapart Nanoparticules et Nanotechnologies, rapport du 03 février 2020. Considéré comme la solution la plus fiable pour détecter le grandLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

0 comments on “LA PREUVE ENFIN: LES MYOCARDITES SONT DES EFFETS SECONDAIRES DES INJECTIONS PAS DE LA COVID

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :