DOSSIERS

TESTS ANTIGÉNIQUES: 34 PHARMACIES ACCUSÉES DE FRAUDES POUR PRÈS DE 53 MILLIONS D’EUROS

Selon RTL, 34 pharmacies sont accusées d’avoir facturé 53 millions d’euros à l’Assurance maladie pour des tests antigéniques fictifs durant les deux dernières années.

Avec la pandémie, c’est une nouvelle forme de fraude qui a vu le jour en France. En deux ans, 151 millions de tests antigéniques ont été réalisés sur le territoire. Des dépistages massifs et rapides pour lesquels l’Assurance maladie a reversé 4 milliards d’euros au total. Flairant l’opportunité dans cette période de crise, des officines ont ainsi voulu tirer profit de cette situation en facturant de faux tests auprès de l’Assurance maladie.

Selon une information de RTL, 34 pharmacies auraient procédé à de telles fraudes. C’est peu si l’on rapporte ce chiffre aux 16.000 officines en activité sur le territoire, particulièrement mises à contribution pendant la pandémie pour les dépistages de la population. Toutefois, ces fraudeurs auraient réussi à détourner à eux-seuls la somme astronomique de 53 millions d’euros. La palme revient à un pharmacien parisien, auteur, à lui-seul, d’une fraude équivalente à 18 millions d’euros.

« Dans 9 cas sur 10, il s’agit d’une pharmacie qui prétend avoir distribué des tests à un infirmier, un médecin, un masseur kinésithérapeute », a indiqué le directeur général de l’Assurance maladie Thomas Fâtome, interrogé par RTL. Avant de préciser: « la pharmacie va nous facturer des tests, qu’elle n’a pas délivrés à ces professionnels de santé ».

169 dossiers encore en cours d’investigation

Au total, les dossiers 353 officines ont été ou sont en cours de vérification. Si 150 dossiers ont été classés sans suite, 169 officines font toujours l’objet d’une procédure. En ce qui concerne les 34 fraudes avérées, 14 plaintes pénales ont été déposées par les services de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam). Non seulement les plus gros fraudeurs devraient être contraints au remboursement des sommes perçues illégalement mais ils pourraient également écoper d’une interdiction d’exercer voire d’une peine d’emprisonnement.

Mais la fraude à l’Assurance maladie ne s’arrête pas aux tests antigéniques et concerne tous les professionnels de santé. Confrontée à ces pertes financières depuis de nombreuses années, la Cnam a donc commencé à renforcer les contrôles en épluchant les comptes des soignants, profession par profession.

Nina Le Clerre

Source: L’article de BFMTV ici

FAIRE UN DON (PayPal – virement bancaire)

Lien: https://jeminformetv.com/faire-un-don/

Unique
Mensuellement
Annuellement

Réaliser un don ponctuel

Réaliser un don mensuel

Réaliser un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisissez un montant personnalisé :


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

DERNIERS ARTICLES

EXPLICATIONS BIOLOGIQUES DU MÉCANISME DES EFFETS INDÉSIRABLES DES VACCINS ANTI-COVID-19

[Source : aimsib.org] Dans cette guerre de l’information tant dissymétrique que criminelle voulant pousser à une vaccination prétendument aussi utile que sans risque, voici la contribution de l’AIMSIB à la réflexion de ceux qui ont encore accès à nos textes. Hélène Banoun s’est surpassée dans la qualité des sources pendant qu’Emma Kahn s’appliquait à rendre sonLire la suite

CENSURE ET RÉPRESSION DE L’HÉTÉRODOXY COVID-19: TACTIQUES ET CONTRE-TACTIQUES

L’émergence de COVID-19 a conduit à de nombreuses controverses sur les connaissances et les politiques liées au COVID. Pour contrer la menace perçue des médecins et des scientifiques qui contestent la position officielle des autorités sanitaires gouvernementales et intergouvernementales, certains partisans de cette orthodoxie ont décidé de censurer ceux qui promeuvent des opinions dissidentes. LeLire la suite

INCIDENCE NON NÉGLIGEABLE DES MYOCARDITES APRÈS 3ème DOSE DE VAX ANTI-COVID-19

Incidence non négligeable des myocardites après 3e dose de vax anti-COVID-19 25/11/2022 (2022-11-25) [Source : cardio-online.fr] Auteur :Guillaume Le PessecMembre du Collège des Cardiologues en Formation,Rouen Relecteur :Théo PezelMembre du Collège des Cardiologues en Formation,Paris Sous la supervision de :Albert HagègePrésident du Comité Éditorial de Cardio-onlineNancy En direct de l’ESC Congress 2022 D’après la présentation de Christian EugenLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

0 comments on “TESTS ANTIGÉNIQUES: 34 PHARMACIES ACCUSÉES DE FRAUDES POUR PRÈS DE 53 MILLIONS D’EUROS

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :