MONDE

GUERRE EN UKRAINE: MYTHE ET RÉALITÉ

par Hachem Al.

Tout au long du XXème S, les économistes avaient averti de l’émergence de nouveaux pays. Le début du XXIème leur donne raison.

Pour mémoire, un pays émergent est un pays dont le PIB par habitant est inférieur à celui des pays développés mais qui connaît une croissance économique rapide dont le niveau de vie ainsi que les structures économiques et sociales convergent vers ceux des pays développés avec une ouverture économique au reste du monde, des transformations structurelles et institutionnelles de grande ampleur et un fort potentiel de croissance.

Parmi d’autres, les économistes s’accordent à dire que les quatre principaux pays émergents sont le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine. Ces pays se sont associés dans les BRIC avant que ne les rejoigne la République Sud Africaine pour les BRICS. Ils sont susceptibles de jouer un rôle de premier plan dans l’économie mondiale dans un futur plus ou moins proche.

Cette ouverture économique au reste du monde implique, toutes choses égales par ailleurs, la fin de l’hégémonie économique de l’Occident global. L’Occident global, dont le chef de file, en l’occurrence les USA, se définissait depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale comme « le gendarme du monde », réagit avec réticence à ce nouveau paradigme.

C’est dans ce contexte et non dans tout le reste qu’il faut situer son fervent engagement dans la guerre qui oppose l’Ukraine et la Russie. Une opportunité unique pour briser un pays émergent, avec le plus grand territoire du monde, omni présent sur le marché de l’armement et que la nature a doté d’immenses ressources fossiles qui aiguisent l’appétit. Ce faisant, il est évident que l’Occident, le chef de file US en tête, va peser pour longtemps de tout son poids sur un conflit dont au bout de quelques jours l’issue semblait scellée.

Comme derrière la Russie, il y a les pays des BRICS et d’autres, on peut d’ores et déjà prédire que de l’issue de ce conflit dépendra l’engouement occidental à leur en attiser un autre.

DERNIERS ARTICLES

L’ESCLAVAGE DURABLE DE LA DETTE

2 révisions par Iain Davis et Whitney Webb. Dans ce premier épisode d’une nouvelle série, Iain Davis et Whitney Webb explorent comment les politiques de « développement durable » de l’ONU, les ODD (objectifs de développement durable), ne promeuvent pas la « durabilité » telle que la plupart la conçoivent et utilisent plutôt le même impérialisme de la dette utilisé depuis longtempsLire la suite

UN RAPPORT PRÉDIT LES GUERRES CIVILES À VENIR

par Géopolitique Profonde. Manifestations et guerre civile La flambée des prix des denrées alimentaires, de l’énergie et du logement a conduit à ce qui pourrait être une nouvelle ère de troubles civils dans le monde entier. Des poches d’agitation ont été observées au Sri Lanka, au Pérou, au Kenya, en Équateur, en Iran et en Europe.Lire la suite

GAZODUCS: L’OCCIDENT ET LES DROITS DE L’HOMME-GRENOUILLE

par Régis de Castelnau. Le sabotage des deux gazoducs russes Nord Stream 1 et 2 qui desservent l’Allemagne est un événement de portée considérable. Nous saurons plus tard lorsque l’Histoire s’en sera emparé, ce qui s’est passé réellement. Aussi aujourd’hui se contentera-t-on de quelques observations à partir du maelstrom d’informations déversé par les médias et lesLire la suite

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

0 comments on “GUERRE EN UKRAINE: MYTHE ET RÉALITÉ

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :