DOSSIERS

HAS et les vaccins bivalents anti-covid : Un festival de contrefaçon des sciences médicales

par Michel de Lorgeril.

La HAS c’est la Haute Autorité de Santé qui fut créée (en des temps immémoriaux) pour que ne surviennent plus des tragédies comme l’ignoble scandale du sang contaminé

Le principe basique du fonctionnement de cette prestigieuse Institution étatique [le ou la président(e) est nommé(e) par le gouvernement sur des fondamentaux « obscurs »] est que ses recommandations doivent être basées sur les sciences médicales.

Dit autrement, chacune de ses prises de position doivent être fondées sur des données scientifique solides.

C’est la moindre des choses si on veut susciter la confiance !

Par exemple, la HAS ne recommanderait jamais un médicament ou un produit de santé qui n’ait pas franchi tous les tests d’efficacité et d’innocuité exigés par la LOI pour n’importe quel produit de santé.

J’avais été étonné (stupéfait) que la HAS ait autorisé la commercialisation des premiers vaccins anti-covid tant leur évaluation [via des essais cliniques « commerciaux » conduits par des employés de industriels… Hum !] avait été une négation des principes scientifiques basiques. Je l’ai raconté dans le livre « Les Vaccins à l’ère de la COVID-19 ». Je n’ y reviens pas ici.

On pouvait toutefois essayer de trouver quelques excuses à nos experts de la HAS :

1) il y avait urgence, politiquement parlant ;

2) certes les essais cliniques les testant étaient ridicules (sur le plan scientifique) mais on avait quand même fait semblant et quelques informations pouvaient être extraites de ces simagrées.

Les vaccins bivalents sont les nouveaux vaccins anti-covid fabriqués dans la précipitation et visant à neutraliser les derniers variants de la famille Omicron, famille de virus dont nul ne conteste la grande bienveillance vis-à-vis des humains, par comparaison avec d’autres familles…

Je n’entre pas dans les détails ; mais je note une chose : ces vaccins bivalents vont être administrés à des millions de pauvres gens sans qu’ils aient été au préalable testés sur des volontaires pour vérifier leur efficacité et leur innocuité.

Vous ne me croyez pas ?

Je vous invite à consulter le dernier message que la HAS a mis en ligne : Covid-19 : la HAS intègre les vaccins bivalents dans la stratégie de vaccination pour l’automne

Pour ceux qui n’aiment pas « visiter » les sites de ce type, je mets quelques extraits ci-dessous.

Commençons par le titre de cette splendide œuvre d’art.

C’est pour l’automne et ces vaccins sont, selon les industriels, mis au point et fabriqués depuis plusieurs semaines. On avait donc le temps de procéder à quelque vérifications… La suite vaut la peine.

On apprend ainsi qu’il y a trois nouveaux vaccins bivalents et qu’on peut indifféremment les injecter. Bizarre ! Les nouveaux variants sont différents les uns des autres, les vaccins n’ont pas la même composition mais on peut les utiliser indifféremment !

Et pourquoi pas quelques antigènes des vaccins contre la grippe par la même occasion ?

Il pourrait y avoir des interactions ? Peut-être, peut-être pas… On ne sait pas. Peu importe, injectons ! On se croirait revenu aux temps où on injectait ainsi des produits sanguins aux hémophiles en toute innocence…

Argument imparable : ils ont été validés par l’Agence Européenne du Médicament… dont les experts sont d’une incommensurable faiblesse et généralement liés aux industriels…

Continuons notre tour de piste.

Vous avez bien lu : nous n’avons que des données dites « expérimentales » [autrement dit, rien de sérieux], et on va jouer « à quitte ou double » avec des millions de personnes fragiles.

Dit autrement, ça passe ou ça casse !

Rarement dans l’Histoire de la médecine moderne nous avons eu affaire à de telles contrefaçons des sciences médicales. Et personne ne dit rien !
Voyons la suite.

Extraordinaire : sans le moindre essai clinique, on nous affirme que l’efficacité et la tolérance de ces vaccins bivalents sont identiques (ou au moins équivalentes… Hum !) à celles des vaccins précédents. Cela suscite de multiples questions évidemment, par exemple et pour faire court :

1) d’où vient cette « identité en efficacité » ? Pure invention ?

2) si les nouveaux sont plus ou moins identiques aux anciens, pourquoi des nouveaux ?

3) d’où vient cette « identité en tolérance » ?

Rien de sérieux ne peut « supporter » ces affirmations gratuites !

Ce simulacre de sciences médicales donne la nausée…

Mais je m’inquiète : à quoi servent les scientifiques ? Apparemment, on n’en n’a plus besoin !

On pourrait s’en débarrasser. Trop gênants !

Je me sens menacé…

Finissons-en.

Et voilà, vous avez tout compris. Toutes ces âneries ont été écrites par des « attachés de presse » ; et ce sont ces « attachés de presse » qui ont la charge de transmettre les informations, décisions et recommandations de la HAS…

Le peuple est bien informé ; il peut dormir tanquille !

Il y a évidemment quelques « pointures » médicales et/ou administratives derrière ces textes et « décisions » mais aucun scientifique, c’est certain !

Ou plutôt, il n’y a aucun scientifique sérieux derrière ce texte ; aucun n’oserait…

source : Michel de Lorgeril

Dernières nouvelles du blog

LE « VACCIN TUEUR » COVID. DES GENS MEURENT DANS LE MONDE ENTIER. C’EST UNE OPÉRATION CRIMINELLE

[Source : Mondialisation.ca] Par Prof Michel Chossudovsky Nous sommes accusés de « diffuser de la désinformation » concernant le vaccin Covid-19. Les « traqueurs » médiatiques Reuters et AP vont s’employer à dénigrer les témoignages des parents qui ont perdu leurs enfants. « Une fois que le mensonge devient la vérité, il n’y a plus de retour en arrière possible. La folieLire la suite

ZELENSKY CONFIE LA GESTION DES INVESTISSEMENTS PRIVÉS EN UKRAINE AU FONDS D’INVESTISSEMENT AMÉRICAIN BLACKROCK

Le gouvernement ukrainien s’allie à la société d’investissement américaine, BlackRock, pour “relancer son économie”. Un protocole d’accord a été signé le 10 novembre dernier, a annoncé le lendemain le ministère ukrainien de l’Économie. Cet accord porte sur la réalisation d’une plateforme visant à attirer des capitaux privés. Le protocole d’accord, signé à Washington aux États-Unis, prévoit laLire la suite

0 comments on “HAS et les vaccins bivalents anti-covid : Un festival de contrefaçon des sciences médicales

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :