ÉCONOMIE

COMPRENDRE LA HAUSSE DU DOLLAR: L’EURO N’EST PAS UNE MONNAIE SOUVERAINE. COMPRENDRE LA VASSALITUDE

Le dollar poursuit sa hausse inflationniste.

La raison invoquée semble primaire; le dollar est demandé parce qu’il constitue un refuge.

Je ne vois personne qui cherche à approfondir en quoi le dollar constitue un refuge; pourtant on peut, sans risque, avancer l’idée que le dollar est considéré comme un refuge parce que c’est la monnaie impériale globale, c’est le Centre du système.

Je laisse de coté à ce stade, la tentative et les études en cours faites par les adversaires des USA, -les multilatéralistes-, pour supplanter le dollar et créer des systèmes concurrents.

La meilleure explication causale que j’ai vu remonte à il y a longtemps, elle se formulait ainsi:

les Etats Unis ne peuvent pas faire faillite, car ils ont la planche à billets.

A la différence des autres pays. Ils ont la monnaie mondiale et ils sont endettés dans leur propre monnaie, ils pourront toujours en imprimer pour payer leurs dettes ou les intérêts sur leurs dettes.

Cet argument, on l’a entendu en 2011, 2012 et 2013 quand dans beaucoup de pays les dettes dont dépassé les 100% du PIB et que Rogoff et son acolyte ont affirmé dans une étude controversée que si on dépassait 100% du PIB alors on se dirigeait droit vers une crise de la dette. Les américains ont tout de suite fait valoir que cela ne les concernait pas car eux ne tomberait jamais en faillite, puisqu’ils pouvaient monétiser leurs dettes.

De fait c’est ce qu’ils font allégrement et on constate que même si le Reste du Monde ne finance plus le Tresor et les déficits américains, les Etats Unis ne tombent pas en faillite, ils font acheter leur dette par la Fed.

Les Etats Unis en d’autres termes ne peuvent être insolvables car ils peuvent -et ils le font bien sur-, imprimer des dollars, ils peuvent printer et payer en monnaie tombée du ciel.

Réfléchissez un peu à ce que cela veut dire.

Cela veut dire que la force du dollar … c’est sa faiblesse intrinsèque , c’est à dire la possibilité qu’il a, dont il ne se prive pas et dont il abuse, de s’inflater, de s’auto-détruire.

Le dollar est fort parce qu’il a la possibilité organique, endogène, systémique, de s’auto détruire, de s’avilir. De se renier.

Pour payer leurs dettes galopantes, -on vient de passer les 31 trillions,– les USA peuvent imprimer des dollars. Les déficits peuvent être monétisés, il suffit par exemple d’émettre des Treasureries , de les faire acheter par les dealers, puis de faire un QE c’est à dire de racheter ces titres en créditant le compte des dealers de nouveaux dollars.

Le système, c’est ce que je veux souligner repose sur un paradoxe; le dollar est fort parce qu’il est intrinsèquement faible, parce que le ver est dans le fruit, par construction!

L’euro n’est une monnaie souveraine qu’en apparence.

Certes la BCE semble pouvoir émettre sa propre monnaie, mais c’est sans compter avec la situation réelle des banques euros! les banques euros recyclent, elles sont suremployées en dollars .

Les banques euros en cas de pepin seront absorbées ou garanties par les pays d’Europe, et le système européen se retrouvera demandeur d’une masse considérable de dollars pour refinancer les engagements de ses banques!

Celles ci sont surexposées en dollars alors que leur banque centrale, la BCE n’est pas créatrice de dollars. Donc la BCE sera obligée de faire come elle le fait a chaque crise, elle devra mendier des dollars aux Etats Unis, elle devra baisser os pantalon pour benéficer de Swaps en dollars.

Vous comprenez mieux je l’espère la vassalitude structurelle de l’UE!

Source:  [Yahoo/Bloomberg] Stocks Slump Deepens, Dollar Rises on Haven Demand: Market Wrap

Dernières nouvelles du blog

L’OCCIDENT CONTRE LE RESTE DU MONDE: C’EST L’HEURE DU DIVORCE

par Dmitry Orlov J’interromps notre programme régulier pour vous apporter un flash d’information en provenance de la conférence de Davos qui se déroule actuellement. Plus de 2700 participants sont présents, sans aucun Russe, Chinois ou Iranien, et bien que des délégations de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis soient présentes, leur nombre n’est pas comparable…

LE CDC PUBLIE ENFIN LES ANALYSES DES EFFETS INDÉSIRABLES POUR LES VACCINS COVID

par le Professeur Josh Guetzkow Résumé de l’article • L’analyse des signaux de sécurité VAERS [Système de notification des événements indésirables liés aux vaccins] du CDC [Centre pour le contrôle et la prévention des maladies] basée sur les rapports du 14 décembre 2020 au 29 juillet 2022 pour les vaccins mRNA COVID-19 montre des signaux de sécurité clairs pour le…

LA MALÉDICTION DE L’OCCIDENT ET LE SALUT DE LA RUSSIE

par Alexandre Douguine Dans la dernière partie de son étude, le philosophe russe Alexandre Douguine tire des conclusions pessimistes sur l’état de la société moderne en Occident et sur les chances de salut de la Russie en se fondant sur une analyse de fond de la nature humaine. La modernité à travers les yeux de la…

1 comment on “COMPRENDRE LA HAUSSE DU DOLLAR: L’EURO N’EST PAS UNE MONNAIE SOUVERAINE. COMPRENDRE LA VASSALITUDE

Répondre à Carolyonne89 Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :