MONDE

MACRON S’APPRÊTE À ANNONCER LA FIN DE BARKHANE

par Ümit Dönmez.

Cette décision intervient trois mois après le retrait des derniers soldats français du Mali, vers les pays voisins, notamment le Niger.

Le président français, Emmanuel Macron, annoncera mercredi, la fin de l’opération « Barkhane » dans le Sahel, selon l’information rapportée par BFMTV.

Le chef de l’État français, qui sera en visite à Toulon (sud de la France), doit prononcer un discours qui sera « l’occasion de marquer officiellement la fin de l’opération Barkhane et d’annoncer une adaptation significative de nos bases en Afrique », indique une source de l’Élysée, citée par la chaîne d’information.

Cette décision intervient trois mois après le retrait des derniers soldats français du Mali, vers les pays voisins, notamment au Niger.

Au cours des deux années passées, l’influence française a fortement diminué au Mali, notamment après la décision prise par les autorités de Bamako de rompre les accords de défense avec la France et ses partenaires européens, mettant ainsi fin à la présence du dispositif français Barkhane et du dispositif européen « Takuba », dans le pays.

Pour rappel, la force européenne de soutien dans la lutte contre le terrorisme a été dissoute en juillet dernier.

Le 15 août, les derniers soldats français de l’opération Barkhane ont quitté le Mali, Paris mettant ainsi fin à neuf ans de présence militaire dans le pays, visant à « combattre le terrorisme dans la région du Sahel ».

La France avait lancé « l’opération Barkhane » en 2014, succédant à l’opération « Serval » au Mali, initiée un an plus tôt, pour lutter contre les groupes armés terroristes (GAT) dans le pays du Sahel.

Selon Emmanuel Dupuy, président de l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), interrogé par l’Agence Anadolu (AA), la fin de l’opération « Barkhane », ne signifie pas un retrait des forces françaises de la région du Sahel, mais davantage une refonte de la stratégie opérationnelle française.

« Le redéploiement de la force Barkhane, créée pour lutter contre les GAT au Sahel, va se conjuguer avec une présence plus « ciselée » dans les pays limitrophes du golfe de Guinée pour accompagner les forces armées du Bénin, Ghana, Togo dans leur confrontation avec les organisations terroristes qui cherchent à agir au sud du Sahel », a expliqué le spécialiste.

source : Agence Anadolu

Dernières nouvelles du blog

LE « VACCIN TUEUR » COVID. DES GENS MEURENT DANS LE MONDE ENTIER. C’EST UNE OPÉRATION CRIMINELLE

[Source : Mondialisation.ca] Par Prof Michel Chossudovsky Nous sommes accusés de « diffuser de la désinformation » concernant le vaccin Covid-19. Les « traqueurs » médiatiques Reuters et AP vont s’employer à dénigrer les témoignages des parents qui ont perdu leurs enfants. « Une fois que le mensonge devient la vérité, il n’y a plus de retour en arrière possible. La folieLire la suite

ZELENSKY CONFIE LA GESTION DES INVESTISSEMENTS PRIVÉS EN UKRAINE AU FONDS D’INVESTISSEMENT AMÉRICAIN BLACKROCK

Le gouvernement ukrainien s’allie à la société d’investissement américaine, BlackRock, pour “relancer son économie”. Un protocole d’accord a été signé le 10 novembre dernier, a annoncé le lendemain le ministère ukrainien de l’Économie. Cet accord porte sur la réalisation d’une plateforme visant à attirer des capitaux privés. Le protocole d’accord, signé à Washington aux États-Unis, prévoit laLire la suite

0 comments on “MACRON S’APPRÊTE À ANNONCER LA FIN DE BARKHANE

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :