DOSSIERS

LES 10 INGRÉDIENTS LES PLUS SURPRENANTS ET LES PLUS DANGEREUX CONTENUS DANS LES VACCINS, ET LES PIÈTRES EXPLICATIONS DE L’INDUSTRIE QUANT À LEUR UTILISATION.

Savez-vous que du sang, des cellules et des tissus organiques provenant de vaches, d’aigles, de chiens, de furets, de poulets et, oui, d’avortements humains, sont utilisés pour fabriquer les vaccins les plus mortels au monde ? C’est pourquoi on les appelle les « vaccins sales ». La plupart des défenseurs de la santé naturelle connaissent déjà le thimérosal, composé à 50 % de mercure, qui traverse la barrière hémato-encéphalique grâce à l’inclusion d’aluminium (lié à la démence), présent dans les vaccins antigrippaux multidoses. Mais il y a bien pire. Ce que la plupart des gens ignorent, ce sont les ingrédients surprenants qui, s’ils se trouvaient dans des aliments ou des boissons, la plupart des gens feraient preuve de bon sens et de jugement pour les éviter à tout prix.

Ces ingrédients effrayants et ces substances volatiles sont appelés « excipients », « adjuvants » et « conservateurs » par le complexe industriel des vaccins afin d’empêcher les personnes vaccinées d’éprouver une inquiétude et une consternation bien justifiées.

Non, les vaccins ne sont pas « sûrs et efficaces », et ils ne l’ont jamais été. Ce mythe a certainement été déboulonné, surtout maintenant avec ces redoutables injections de caillots pour Covid. Les gens aiment à dire que les cigarettes sont si dangereuses et nuisibles pour la santé, mais les vaccins sont encore pires. Pourquoi ces ingrédients dangereux sont-ils utilisés dans les vaccins, et quels dommages à la santé à court et à long terme ces « excipients » et « adjuvants » infligent-ils ?

Saviez-vous que presque toutes les allergies infantiles sont liées aux ingrédients des vaccins ? Cela demande une réflexion approfondie. Aucun médecin ne pointe jamais du doigt les vaccins lorsqu’il s’agit d’allergies infantiles, d’asthme, de problèmes de peau comme le psoriasis et l’eczéma, ou de réactions allergiques graves et potentiellement mortelles à certains antibiotiques (oui, des antibiotiques se trouvent dans certains vaccins).

Brighteon.TV
Même l’antigène de l’huile d’arachide est TOUJOURS présent dans de nombreux vaccins, et est utilisé depuis les années 1960. L’infirmière de l’école a-t-elle omis de vous en informer ? Ce n’est pas parce que l’huile d’arachide n’apparaît pas dans le produit final du vaccin ou dans les notices d’avertissement que des résidus ne sont pas présents dans le vaccin. L’huile d’arachide est un « milieu de croissance » utilisé pour faire croître les bactéries et les virus, comme dans le cas du vaccin ROR et de la plupart des vaccins contre la grippe. Vous êtes allergique aux arachides ?

Les 10 ingrédients les plus surprenants et les plus dangereux des vaccins, et le carnage chronique qu’ils infligent à la santé.

1. Glutamate monosodique – Présent dans les vaccins contre l’adénovirus, certains vaccins contre la grippe, la varicelle et le RORV – utilisé comme « conservateur » et « stabilisateur ». Le glutamate monosodique est un sel concentré qui peut causer des lésions cérébrales aux nourrissons et devient une neurotoxine lorsqu’il est injecté, même en quantités infimes, car il contourne la digestion.

2. Albumine de sérum humain – censée être utilisée pour « empêcher les immunogènes d’adhérer aux parois des flacons d’injection ».

3. Rein canin de Madin-Darby (protéine de cellule de chien) – dans les vaccins contre la grippe, pour cultiver les virus de la grippe au lieu d’œufs de poule fécondés.

4. Cellules d’avortement humaines (MRC5) – des procédures contraires à l’éthique sont utilisées pour fabriquer des vaccins à l’aide de cellules dérivées de fœtus humains avortés depuis des décennies.

5. Dulbecco’s Modified Eagle (Medium) – utilisé dans le vaccin contre le rotavirus.

6. Squalène – présent dans les vaccins contre la grippe.

7. Liquide d’embaumement – le formaldéhyde est présent dans la plupart des vaccins contre la grippe et le vaccin contre l’anthrax.

8. Polysorbate 80 – présent dans le DTaP, l’hépatite B, la plupart des vaccins contre la grippe et le VPH – utilisé comme surfactant pour augmenter la solubilité d’un agent dans un autre. Le polysorbate 80 est dérivé du sorbitol par une réaction chimique et peut provoquer le syndrome du côlon irritable car il se métabolise très lentement. Les problèmes de santé liés à la consommation ou à l’injection de polysorbate 80 sont liés au cancer (en raison de l’oxyde d’éthylène et du 1,4 dioxane), aux allergies cutanées, à la toxicité pour le développement, à la toxicité pour la reproduction.

9. Rein de singe vert africain (cellules vero) – prélevé sur des primates infectés et malades – utilisé dans les vaccins contre la polio – utilisé pour propager le virus pendant des décennies.

10. Circovirus, agent pathogène porcin mortel – présent dans les vaccins Rotateq contre le rotavirus – l’ADN du circovirus porcin est un contaminant d’une enzyme obtenue à partir de pancréas de porc. Aucune explication n’a jamais été donnée quant à la raison pour laquelle ce contaminant très dangereux est mis à dessein dans les vaccins contre le rotavirus.

D’où vient, selon vous, l’expression « vaccins sales » ? Vous le savez maintenant. Ajoutez Vaccines.news à vos sites indépendants préférés pour obtenir des mises à jour sur les ingrédients dangereux qui sont ENCORE mis délibérément dans les vaccins aujourd’hui.

Pandemic.news

Science.org

Health.mil/Military

NaturalNews.com

Source : Anna-Bellas

Soutenez-nous financièrement

Chers lecteurs / Chers lectrices. Nous lançons une campagne de dons et nous comptons sur vous pour nous aider à continuer notre travail de réinformation. Comme vous le savez, l’entretien et le fonctionnement de notre site ont un certain coût, et nous dépendons presque entièrement de vos dons pour en assurer le financement. JEMINFORMETV.COM a besoin de vous plus que jamais pour assurer la continuité de son travail de réflexion et de réinformation. « Merci pour votre contribution, merci pour la solidarité ».

Faire un don en cliquant le lien ci-dessous.

Vous pouvez aussi utiliser ce lien pour nous faire un don.

https://www.gofundme.com/f/faire-un-don-jeminformetvcom

Dernières nouvelles du blog

L’OCCIDENT CONTRE LE RESTE DU MONDE: C’EST L’HEURE DU DIVORCE

par Dmitry Orlov J’interromps notre programme régulier pour vous apporter un flash d’information en provenance de la conférence de Davos qui se déroule actuellement. Plus de 2700 participants sont présents, sans aucun Russe, Chinois ou Iranien, et bien que des délégations de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis soient présentes, leur nombre n’est pas comparable…

LE CDC PUBLIE ENFIN LES ANALYSES DES EFFETS INDÉSIRABLES POUR LES VACCINS COVID

par le Professeur Josh Guetzkow Résumé de l’article • L’analyse des signaux de sécurité VAERS [Système de notification des événements indésirables liés aux vaccins] du CDC [Centre pour le contrôle et la prévention des maladies] basée sur les rapports du 14 décembre 2020 au 29 juillet 2022 pour les vaccins mRNA COVID-19 montre des signaux de sécurité clairs pour le…

LA MALÉDICTION DE L’OCCIDENT ET LE SALUT DE LA RUSSIE

par Alexandre Douguine Dans la dernière partie de son étude, le philosophe russe Alexandre Douguine tire des conclusions pessimistes sur l’état de la société moderne en Occident et sur les chances de salut de la Russie en se fondant sur une analyse de fond de la nature humaine. La modernité à travers les yeux de la…

0 comments on “LES 10 INGRÉDIENTS LES PLUS SURPRENANTS ET LES PLUS DANGEREUX CONTENUS DANS LES VACCINS, ET LES PIÈTRES EXPLICATIONS DE L’INDUSTRIE QUANT À LEUR UTILISATION.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :