DOSSIERS

MOINS DE NAISSANCES QUE DE DÉCÈS AUX PAYS-BAS POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS 1900

par Aguellid

Certainement la faute au changement climatique…

Ces chiffres sont assez effrayants car ils démontrent qu’il y a une anomalie certaine aux Pays-Bas concernant la mortalité mais également les naissances. Certes les naissances sont en baisse depuis longtemps, mais la question du lien de causalité entre les effets indésirables des injections d’ARN messager et de la baisse de la fertilité doit se poser. Néanmoins, une chose est certaine, Il y a un vrai problème concernant la mortalité puisqu’en 2020, en pleine crise Covid-19, les Pays-Bas ont comptabilisé 9.7 décès pour 1000 personnes sur une population de 17 440 000 individus, ce qui nous donne un total de 169 000 décès, exactement le même nombre de décès comptabilisés en 2022 selon l’article ci-dessous ! Comment est-ce possible ? Il faut savoir que les Pays-Bas ont cumulé 11 600 décès en 2020 à cause du Covid-19 avec un total de morts à ce jour de 23 000 en 3 ans, c’est-à-dire une moyenne de 5700 décès en 2021 en 2022 causés par le virus chinois. Il faut savoir également que près de 70% de la population des Pays-Bas est entièrement vaccinée selon les chiffres officiels.

Après avoir pris connaissance de ces chiffres, comment est-il possible d’expliquer que la mortalité de 2022 soit aussi importante que 2020 alors qu’il n’y a pas eu de vague de mortalité Covid-19 ? D’autant que la population est très largement vaccinée (près de 70%), bien au-delà du taux de l’immunité collective nécessaire à la protection de la population. De fait, une question s’impose : d’où vient cette surmortalité qui inverse le taux de croissance de la population générale ? C’est d’autant plus inquiétant que nous constatons la même chose en France ou en Allemagne avec des surmortalités records ces dernières semaines, voire ces derniers mois.

La moindre des choses est d’avouer que la vaccination ne fonctionne pas, elle ne protège pas contre le décès, c’est un fait. Sauf que la mortalité Covid-19 officielle est trop basse pour donner des résultats qui pourraient modifier les statistiques de toute la population ! Bref, encore une fois, la situation est très grave et les autorités publiques n’en parlent même pas car elles savent parfaitement ce qui se passe et qu’elles sont incapables de réagir étant donné qu’elles ont été complices du génocide.

L’année dernière, pour la première fois depuis 1900, le nombre de décès a dépassé celui des naissances aux Pays-Bas. C’est ce qu’indique une estimation de Statistics Netherlands. La population a néanmoins augmenté, en raison du nombre élevé de migrants venant aux Pays-Bas.

Les taux de natalité et de mortalité sont proches, 168 000 bébés ont vu le jour l’année dernière, tandis que 169 000 personnes ont perdu la vie.

« Le fait que vous ayez pour la première fois une diminution naturelle de la population est assez spécial », a déclaré Dick ter Steege de CBS au NOS Radio 1 Journaal. Le bureau des statistiques n’a jamais vu cela auparavant. Du moins pas depuis 1900, l’année pour laquelle CBS dispose des données comparables les plus anciennes.

Corona

Les chiffres de décembre n’étaient pas encore connus. Pour ce mois, CBS s’est appuyé sur une estimation afin d’être encore en mesure de présenter les chiffres de la population en janvier. C’est ainsi que cela se passe chaque année, et les prévisions de décembre sont généralement justes, selon Ter Steege.

La surmortalité est en partie constituée de victimes de coronavirus, mais aucune explication n’a encore été trouvée pour une partie d’entre elles. Même pendant la Seconde Guerre mondiale, le nombre de naissances était supérieur au nombre de décès.

Il n’est pas encore certain que la contraction se poursuive. « Nous constatons que les naissances diminuent depuis des années et que les décès augmentent également, mais ces trois dernières années, ces décès ont été un peu plus élevés à cause de la couronne », explique Ter Steege. « Donc, dans ce sens, cette baisse pourrait être temporaire. Si la surmortalité passe l’année prochaine, le nombre de bébés sera à nouveau un peu plus élevé que le nombre de personnes qui meurent. »

Migration

Malgré le déclin naturel, la population a tout de même augmenté grâce à la migration. En fait, la croissance a presque doublé par rapport à l’année précédente. En 2021, elle a ajouté 115 000 habitants ; l’année dernière, l’augmentation était de près de 227 000. Au total, les Pays-Bas comptent désormais plus de 17,8 millions d’habitants.

L’année dernière, un nombre record de migrants est arrivé dans notre pays : 402 000. C’est 150 000 de plus qu’un an auparavant.

En particulier, la guerre en Ukraine contribue à l’augmentation substantielle du nombre de migrants. C’est surtout dans les premiers mois qui ont suivi l’invasion de la Russie (24 février 2022) qu’un nombre relativement important de personnes sont venues aux Pays-Bas.

Les réfugiés ukrainiens se sont répandus dans presque toutes les municipalités. Renswoude (Utrecht), Gennep (Limbourg) et Pekela (Groningue) ont accueilli relativement le plus de nouveaux arrivants de ce pays : plus de 20 pour mille habitants.

Dans les cinq principaux groupes de migrants qui sont venus aux Pays-Bas l’année dernière, la Syrie, la Turquie et l’Inde occupent les places deux à quatre. Un an plus tôt, les Polonais constituaient encore le deuxième groupe de nouveaux arrivants après les Syriens. Mais les migrants polonais constituent désormais le cinquième groupe de nouveaux arrivants aux Pays-Bas.

Il est difficile de prévoir si les migrants continueront à venir aux Pays-Bas au même rythme, selon Ter Steege. « Lorsqu’il s’agit de migration, nous ne savons en fait jamais ce qui va se passer. Nous constatons ces dernières années que la migration est vraiment élevée. Il y a beaucoup de travail aux Pays-Bas, on peut y étudier, notre pays a donc un grand attrait. Mais ce qui se passera avec les personnes venant d’Ukraine, par exemple, nous ne le savons pas, cela dépend beaucoup de la situation en Ukraine même. Peut-être qu’ils y retourneront, et peut-être pas. »…

NOS [Nederlandse Omroep Stichting]

Fondation néerlandaise pour la radiodiffusion

source : Le Libre Penseur

0 comments on “MOINS DE NAISSANCES QUE DE DÉCÈS AUX PAYS-BAS POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS 1900

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :