DOSSIERS

LES « VACCINS » COVID CAUSENT LE SIDA: LA PREUVE

SIDA, est-il nécessaire de rappeler à tout un chacun la signification de SIDA ?

Syndrome Immunitaire Déficient Acquis.

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un type de virus qui attaque le système immunitaire du corps. Bien que l’infection par le VIH soit une affection chronique maîtrisable, si elle n’est pas traitée, elle peut affaiblir le système immunitaire ou évoluer vers le syndrome d’immunodéficience acquise (sida).

Beaucoup de choses intéressantes dans cet article de Philippe Jandrok, rédacteur en chef de la revue Cogito, non seulement sur les vaccins ARNm mais aussi surtout, et je dirai enfin, sur les coulisses de la réforme des retraites et sa contestation largement dirigée par les syndicats, revenus comme par magie aux manettes.

Comme le dit l’auteur de l’article, lorsque les syndicats français appellent à la grève pour s’opposer à la mise en scène grotesque d’un gouvernement voyou qui cherche à piller les français de la manière la plus obscène que l’on n’ait jamais vue, la réforme des retraites est encore une fois une manœuvre de distraction pour éloigner la responsabilité criminelle de

  • nos gouvernants,
  • médecins,
  • spécialistes,
  • journalistes,
  • personnalités des médias
  • fonctionnaires

face au crime vaccinal imposé à la population française depuis près de deux ans, à forcer le peuple à se faire injecter des poisons mortels par coercition.

Voilà, tout est dit. Se mobiliser pour votre retraite, alors que le plan des mondialistes suivi à la lettre  par Macron est de vous tuer dans les 7 années à venir, est d’une macabre ironie.

Il ne faudrait pas nous tromper de combat.

La réforme des retraites et sa contestation est l’arbre qui cache la forêt.

Mercredi 16 février 2022 par : Ethan Huff

Cet article peut contenir des déclarations qui reflètent l’opinion de l’auteur

https://citizens.news/594511.html

Brève introduction par cogiito.com :

Alors que les syndicats français appellent à la grève pour s’opposer à la mise en scène grotesque d’un gouvernement voyou qui cherche à piller les français de la manière la plus obscène que l’on n’ait jamais vue, la réforme des retraites est encore une fois une manœuvre de distraction pour éloigner la responsabilité criminelle de

  • nos gouvernants,
  • médecins,
  • spécialistes,
  • journalistes,
  • personnalités des médias et
  • fonctionnaires

face au crime vaccinal imposé à la population française depuis près de trois ans, à forcer le peuple à se faire injecter des poisons mortels par coercition.

Toutes ces personnes hommes et femmes, sans distinction, sans exception, sont coupables de crime contre l’humanité que nous ne cessons de dénoncer depuis le début de cette crise.

Paradoxalement, les français sont assassinés et refusent encore de prendre conscience de la réalité, ces millions de personnes qui ont manifestées dans les rues des plus grandes villes de France, sont des travailleurs et des travailleuses, la plupart, vaccinés, et comble de l’ironie malsaine du gouvernement Macron, qui ne pourront jamais profiter de leur retraite, car ils tomberont malades, sont peut-être déjà malades, affaiblis par les maudits vaccins COVID qui sont fait pour les éliminer, alors qu’ils s’acharnent à l’ignorer malgré nos mises en garde répétées.

Quoiqu’il arrive, le gouvernement a rempli sa mission, piller la France pour les objectifs du Forum économique, retraites ou pas, les millions de manifestants n’en profiteront jamais, car ils sont manipulés par des voyous qui s’amusent à agiter un hochet devant leur regard ahuris pour les distraire des faits réels, et j’en suis profondément navré.

Cet article que nous avions déjà publié date d’il y a un an, la presse française et ses alliés des autres agences de presse officielle ont tout fait pour nous ridiculiser, et pourtant, nous étions des précurseurs et trop peu nous ont écouté, il est vrai que le manque de connaissances scientifiques de la majorité n’a pas joué en sa faveur, et nous le déplorons.

J’espère que les lecteurs vaccinés prendront enfin la mesure de leur erreur, du piège qui leur a été tendu, pour qu’ils manifestent enfin pour une bonne raison, celle de juger et de condamner tous ces criminels sans la moindre exception pour les empêcher de continuer à nuire à l’humanité.

Philippe A. Jandrok

Rédacteur en chef de cogiito.com

Les preuves continuent de s’accumuler, montrant que les “vaccins” contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) provoquent partout le développement du sida chez les personnes qui les reçoivent.

https://expose-news.com/2022/02/13/the-covid-19-vaccines-cause-aids/

Le syndrome d’immunodéficience acquise induit par le vaccin Covid-19, ou VAIDS, semble être l’un des effets indésirables à long terme les plus graves causés par les injections. En fait, les injections détruisent le système immunitaire des vaccinés au fil du temps, les rendant vulnérables à toutes sortes d’infections.

https://citizens.news/593619.html

Ce n’est pas tant que l’efficacité des injections diminue avec le temps, comme certains le prétendent, mais plutôt que les performances du système immunitaire diminuent.

Les vaccins contre la grippe de Fauci agissent comme la Grande faucheuse, pour ainsi dire, du système immunitaire.

L’efficacité des injections est négative en termes de protection immunitaire qu’elles procurent. Les données montrent que la fonction immunitaire subit une réduction nette après l’injection, ce qui est le contraire de ce qu’un vaccin est censé faire.

“Une efficacité vaccinale de +50 % signifierait que les personnes entièrement vaccinées sont 50 % plus protégées contre le Covid-19 que les personnes non vaccinées”, rapporte le Daily Exposé. “En d’autres termes, les personnes entièrement vaccinées ont un système immunitaire qui est 50% meilleur pour s’attaquer au Covid-19”.

“Mais une efficacité vaccinale de -50% signifierait que les non vaccinés étaient 50% plus protégés contre le Covid-19 que les pleinement vaccinés. En d’autres termes, la performance du système immunitaire des vaccinés est 50% moins bonne que la performance du système immunitaire naturel des non-vaccinés. Par conséquent, les vaccins Covid-19 ont endommagé le système immunitaire”.

Jandrok pandora11 pandora XI
Pandora XI disponible sur cogiito.com et sur Amazon : 2022, la vaccination COVID sur les enfants est-elle nécessaire ?

En moyenne, il ne reste que 35 % de la fonction immunitaire d’une personne ayant reçu une double injection.

L’Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) publie chaque semaine un rapport de surveillance des vaccins contenant quatre semaines de données sur les “cas”, les hospitalisations et les décès par statut vaccinal.

Ces rapports continuent de montrer que les personnes les plus mal loties sont celles qui sont entièrement vaccinées.

Le dernier rapport montre clairement que le taux de cas est le plus faible chez les non-vaccinés et le plus élevé chez les vaccinés. Le taux de cas est deux fois plus élevé chez les personnes ayant reçu trois vaccins que chez les personnes non vaccinées, et trois fois plus élevé chez les personnes ayant reçu deux vaccins.

“Ces données à elles seules devraient inquiéter profondément même les plus fervents défenseurs des vaccins”,

rapporte l’Exposé.

En utilisant la formule d’efficacité des vaccins de Pfizer, Exposé a découvert que l’efficacité réelle des vaccins est de -183 %, en moyenne. C’est absolument stupéfiant et très déconcertant.

“L’efficacité la plus faible du vaccin Covid-19 a été observée dans le groupe d’âge des 40-49 ans en Angleterre tout au long du mois de janvier 2022, enregistrée à moins-209,4 %, le groupe d’âge des 50-59 ans n’étant pas loin derrière”, a-t-il été déterminé.

Les données britanniques vont même plus loin en montrant que les personnes entièrement vaccinées ont désormais une performance immunitaire négative.

En Angleterre, la personne moyenne ayant reçu le double vaccin n’a plus que 35 % de sa capacité immunitaire normale, et cette proportion continue de baisser avec le temps.

Cela signifie que les personnes ayant subi un double vaccin fonctionnent sur des chimères en termes de capacité de leur corps à combattre les virus, les bactéries et même le cancer.

Le groupe le plus mal loti est une fois de plus celui des 40-49 ans, dont le taux est tombé à -67,7 % au 30 janvier. Cela prouve que les injections de covid causent des dommages à l’immunité naturelle des gens, qui continue de s’aggraver avec le temps.

“L’efficacité réelle du vaccin Covid-19 contre la mort en Angleterre entre le 3 janvier et le 30 janvier 22 était aussi faible que

-110,24% chez les plus de 80 ans,

-97% chez les personnes âgées de 70 à 79 ans, et

-98,14% en moyenne chez tous les adultes de plus de 18 ans”,

rapporte l’Exposé.

Les personnes âgées entièrement vaccinées, quant à elles, pourraient avoir déjà développé un véritable VAIDS, selon les données. Les personnes âgées de 70 à 79 ans présentent actuellement une performance immunitaire de -49,2 %, tandis que celles de plus de 80 ans ont une performance immunitaire de -52,4 %.

“Au cours de la semaine la plus récente, qui s’est terminée le 21 janvier,

les personnes entièrement vaccinées avaient statistiquement deux fois plus de risques de mourir du Covid-19 que les personnes non vaccinées”,

avertit l’exposé.

Pour plus d’informations sur les “vaccins” contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19), consultez le site suivant

ChemicalViolence.com.

Sources :

DailyExpose.uk

NaturalNews.com

Plus d’actualités sur le SIDA :

Within mere months, Moderna’s covid “vaccine” efficacy turns into AUTOIMMUNE DISEASE

TICKING TIME BOMB: Swedish study presents evidence that mRNA COVID “vaccines” progressively increase hospitalization and death risk over time

Following COVID vaccine rollout, America saw 33,800% increase in AIDS-associated diseases

Dr. Bryan Ardis tells Douglas Cirignano: Entire vaccine agenda centers on CREATING diseases – Brighteon.TV

STUDY: Natural immunity to covid never wanes, but fully jabbed are developing AIDS

Government data proves that people “fully vaccinated” for covid are developing AIDS, which is part of why you’re being distracted with Russia-Ukraine propaganda

Monkeypox is a coverup (distraction?) for covid “vaccine” adverse events, including AIDS

Your government quietly confirmed the fully vaccinated are developing acquired immunodeficiency syndrome while they had you worried about Russia-Ukraine & the cost of living

CDC: 74.2 million people living in the US never got “vaccinated” for COVID

UK Government refuses to publish further COVID-19 Data because it suggests the Triple Vaccinated are developing AIDS & the Double Vaccinated are suffering ADE

Source : Cogiito

1 comment on “LES « VACCINS » COVID CAUSENT LE SIDA: LA PREUVE

  1. Ping : LES « VACCINS » COVID CAUSENT LE SIDA: LA PREUVE — JEMINFORMETV.COM. En moyenne, il ne reste que 35 % de la fonction immunitaire d’une personne ayant reçu une double injection. – La vérité est ailleurs

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :